Poésie de rue

Le journal Lundi Matin a publié les photos des tags qui ont jalonné les manifestations des samedis de l'année 2019 https://lundi.am/2019-annee-du-tag

https://lundi.am/2019-annee-du-tag     Pour découvrir les images !

Ces tags en aphorismes remplis de poésie, d'inventivité, de rage, de pugnacité joyeuse ... L'esprit gilet jaune a plané sur cette année 2019 avec sa verve populaire, fraternelle et touchante entre candeur et gravité. Certains ont découvert la lutte mais tous ont rencontré la violence. Ils en ressortent grandis et nous interpellent.

Gloire à leur combat, à leur courage, à leur persévérance, n'en déplaise aux grincheux et autres pisse-froids qui préfèrent les cortèges syndicaux  défilant sagement au pas !

                         Florilège des slogans au détour des rues :

 

On peut effacer nos paroles, mais pas notre rage     

ECHEC EMEUTE

On est pas casseurs mais urbanistes en K-way

Vous roulez sur l'or, nous, sur l'ordre    

Il y a ceux qui s'indignent et ceux qui se révoltent     

   Gilet jaune plutôt que français       Nous voulons tout

Les prisons en feu, Balkany au milieu        C'est nous les braves

Abhorrer l'optimisme déborder d'enthousiasme            

Pour la fin du monde des fins de mois !             

Alors Lallement ça gaze ? Décembre annulé  

             Retraite à poing dans ta gueule                                  

    Luc ferry, tu vas couler

L'heure est grève       LBDémocratie ?         

La BAC au pressing

 Ni retraite ni paradis, vivre maintenant !         Demain s'ouvre au Fenwick

Au début ils ont dit "en marche" et après ils ont crié "chargez"           Tout le pouvoir aux ronds-points

     Nos enfants visent le bac, la BAC vise la tête

Grand débat national, la guillotine ou la corde pour Macron ?        

Full Metal yellow jacket

             Macron notre 1er anniversaire, ton dernier !        

Nous sommes le bug dans la startup nation

   "Nous ne reprendrons pas le cours normal de notre vie" - E. Macron

            Non à la Benallisation des violences policières         

Homo economicus, vivement l'extinction !

On déclarera nos manifs quand ils déclareront leurs revenus                      

vos murs=nos morts

" l'art de gouverner n'a produit que des monstres" Saint-Just                                

      Ici la police noie vos enfants

        Bourgeois, le rince-doigts ne fait pas les mains propres

Vivement le grand dégât national !  

          On ne nait pas casseur, on le devient               

Les miettes c'est pour les pigeons

            "Nous n'avons pas inventé la violence, nous l'avons rencontrée"                  

Rendez-nous le transpalette

Mets ton gilet, on quitte le navire !     

        Vous reprendrez bien un peu de glyphosate ?

    Le gaz a ses raisons que les gilets jaunes ignorent                       

  Ici la police noie vos enfants

Dans 100 ans les statues porteront des gilets jaunes                 

           Ils coupent les arbres, on coupera les têtes

                  L'histoire s'écrit dans la rue                                             

   Le CAC 40 nous pisse dessus,  BFM nous dit qu'il pleut

 Mon rond-point dans ta gueule   Voilà une banque qui se tient sage

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.