Acte 29 ! On est toujours là !

Acte 29 ! Qui aurait pu prévoir que nous serions encore dans la rue le premier juin ? Personne ! Suite aux résultats des élections, le seul message véhiculé par Macron 1er pour balayer d’un revers de la main la mobilisation de 6 mois des français est : " circulez il n’y a plus rien à voir ! "

Acte 29 ! Qui aurait pu prévoir que nous serions encore dans la rue le premier juin ? Personne ! 

Suite aux résultats des élections, le seul message véhiculé par Macron 1er pour balayer d’un revers de la main la mobilisation de 6 mois des français est : " circulez il n’y a plus rien à voir ! "

Le poison de la division politique dans le mouvement sans cesse mise en avant par les médias a raté son effet.  Les revendications initiales et accumulées au cours des mois n’ayant pas été satisfaites par le gouvernement,  la mobilisation quoique moindre en apparence ne faiblit pas mais se modifie.

L’intelligence collective oriente petit à petit l’ensemble du mouvement à retrouver le chemin du contact avec la population locale pour se préparer à la future irruption du peuple sur le seul  terrain politique qu'on lui laisse, la rue !

La répression judiciaire (mais en fait politique) par les forces de l’ordre a amené le mouvement à se disperser sur l’ensemble du territoire et à reprendre les ronds points.

C'est l'occasion pour les GJ de réapparaître localement.  Entendre le soutien des gens par les klaxon des voitures est un baume comparé aux nuages des gaz lacrymo ! Les autres effets bénéfiques de ce retour aux sources sont les réunions plus fréquentes, le retour des gestes fraternels acquis durant les longs mois d’hiver. C'est également le moment de faire le point et d'élaborer d’une façon horizontale les actions qui se dessinent sur l’ensemble du territoire : autoroutes gratuites, blocage des centres pétroliers, opérations escargot, présence permanente dans les centres villes sans manifestation les samedis, distribution de tracts et campagnes d'affichage.

Les forces de l’ordre présentes sur le territoire sont dispersées par le déploiement de cette tactique ce qui, n’est pas négligeable. Les forces de l’ordre territoriales sont de plus en plus proches de la population ce qui nous permet d'entamer parfois un dialogue sur  l'instrumentalisation dont ils sont l'objet et de tenter de rallier certains à notre combat.  Car il est clair que par leur statut et leurs conditions de travail ce sont des GJ en puissance ! Cela permet aussi de mettre en avant, et certains le pensent sans pouvoir le dire, les contradictions internes entre les différents services ; BAC, police, gendarmerie, Renseignements Territoriaux.

On apprend depuis 6 mois et la formation s'accélère.  Macron croit avoir vaincu, mais son attitude méprisante, autiste et violente le prépare à une insurrection dans laquelle les participants seront capables d’aller le chercher réellement une bonne fois pour toutes !

Résistance au monde néolibéral et sa casse sociale sans précédent ! Résistance à une oligarchie méprisante et corrompue ! Nous avons besoin de tous pour imaginer et construire le monde de demain sur des critères plus justes. Nul ne doit être mis de côté dans un pays si riche dont la devise depuis 1789 est Liberté Egalité Fraternité.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.