Macron sur tik tok, une communication toc toc ?

De père la morale qui traite les citoyens d' irresponsables et d'égoïstes, Macron fait le grand écart communicationnel en s'adressant aux jeunes avec un ton de grand frère, mais l'opération sent la récupération et tout sonne faux. Comme au théâtre, on connaît le véritable visage de l'acteur derrière le masque : celui de l'autocrate sans scrupule.

Macron sur tic toc

Macron a passé le braquet supérieur dans sa communication pour tenter de sauver le désastre annoncé de la vaccination de masse et désamorcer la bombe potentielle que représente la vaccination des plus de 12 ans à la rentrée.

Il atteint le comble de la démagogie populiste envers les jeunes, une cible qu'il pense pouvoir convaincre après avoir assumé de taper de toutes les façons possibles sur les vieux, citoyens inutiles qui coûtent un pognon de dingue.

En T shirt, l'air faussement décontracté, Jupiter quitte quelques instants son Olympe de nantis et sa toute puissance armée de LBD pour se lancer dans un exercice périlleux : la communication young friendly, avec des codes appris dans un manuel de l'ENA  "comment parler aux jeunes en 2 leçons".

De père la morale qui tance les citoyens en les traitant d' irresponsables et d'égoïstes, il fait le grand écart communicationnel en s'adressant aux jeunes avec un ton doux et une attitude de grand frère ou de GO, ce qui n'est ni dans son tempérament ni dans son ADN.

Il a beau compter sur les cours de théâtre de Brigitte, l'opération sent la récupération à plein nez. On y décèle la fébrilité qui s'est emparée de lui en voyant la mobilisation populaire monter chaque samedi dans toutes les villes de France. 

Il n'a vraiment ni honte, ni pudeur, ni remord, ni morale!

Ce qu'il oublie, c'est que les jeunes auxquels il s'adresse ont des familles : des grands parents en ehpad ou sur le point de voir leur retraite rabotée, des parents qui risquent de se trouver sans travail, et qu'il a traité de riens, de fainéants, d'irresponsables, et sans doute des frères et sœurs qui n'ont pas pu trouver un stage ou une place à l'université ou qui ont vu leur RSA diminué ou simplement ne trouvent pas de travail.

Il est pathétique de constater que Macron croit encore que ses mensonges ne se remarquent pas ! On n'est pas dans un film, un jeu vidéo ou au théâtre : les mots prononcés, les propos violents, les morts ne peuvent pas s'éliminer par un reset pour recommencer la partie. Les français n'ont pas la mémoire courte et sont loin d'être des imbéciles.

Décidément, Macron est hors sol, inaudible et chaque effort qu'il fait envers ce peuple qu’il déteste et cherche à soumettre sonne faux !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.