Pourritures

Filon, Balkany, Benalla, Strauss kahn, Griveaux etc etc. La liste peut être très longue, elle s’étire, interminable, comme l’agonie de cette putain de cinquième république née dans la fange de la non guerre civile algérienne et de deux coups d’États militaires qui allaient permettre à De Gaulle d'asseoir son personnage de Bonaparte (l’homme sauveur du peuple) pour une bonne décennie … 
Comme tous ces types de régimes autocratiques (celui de la cinquième république a la particularité de se cacher sous une vision prétendument démocratique) ils finissent par rencontrer leurs contradictions internes.
Nous assistons en ce moment à l ‘agonie de ce système, sous les coups de butoirs des silencieux dans la rue et dans des actions multiples et diverses contre l’État et ses représentants. Le système se fissure de jours en jours. Griveaux en est le révélateur, les jours sont comptés pour la cinquième république qui sera balayée par une vague insurrectionnelle.
Cela se déroule déjà dans d’autres pays, regardons ce qui se passe au Chili ou les frères de souffrance nous montrent la voie. Partout sur leur territoire se mettent en place les assemblées populaires territoriales souveraines qui préfigurent l’auto-organisation de la population contre les tenants de la démocratie parlementaire qui agonisent là-bas comme ici.
Vive l'insurrection qui vient comme au Chili
Vivent les assemblées populaires territoriales souveraines !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.