le moine copiste
Abonné·e de Mediapart

154 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 nov. 2022

le moine copiste
Abonné·e de Mediapart

La dictature du 49.3

Tandis que le gouvernement Borne passe toutes les lois impopulaires imposées par une minorité grâce à l’article antidémocratique du 49.3, l’opposition frileuse laisse faire un nom d’un refus de banaliser la motion de censure...

le moine copiste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Tandis que le gouvernement Borne passe toutes les lois impopulaires imposées par une minorité grâce à l’article antidémocratique du 49.3, l’opposition frileuse laisse faire un nom d’un refus de banaliser la motion de censure, alors que cette dernière, correctement utilisée, permettrait de dissoudre l’assemblée voire de faire tomber le gouvernement.

On assiste clairement à un dévoiement des institutions que ce soit dans la minorité présidentielle comme dans l’opposition, mais surtout à un cinglant et permanent déni de démocratie.

Macron quant à lui fait le beau sur la scène internationale, délaissant la France des gueux qu’il hait et laissant faire le sale boulot par ses ministres aux ordres.

Il aura été durant 10 ans le dictateur de la caste des ultras riches soutenue par les 15 % de la classe moyenne supérieure gentrifiée et shootée à la mondialisation. Il aura été le zélateur infatigable du dogme européen néolibéral imposant à la population des contre réformes à la schlague avec la bénédiction soumise des médias et l’organisation d’une censure d’état baptisée fake check.

Sa gouvernance verticale et maltraitante parsemée de scandales sexuels, juridiques et financiers, touchant ses plus proches collaborateurs, met au jour le visage d’une caste de privilégiés hors sol qui ne prend même plus la peine de cacher sa corruption et son cynisme et d'un état mafieux soumis aux lobbys et à la défense de leur propres privilèges.

A quand l’insurrection populaire légitime ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte