Musique from UK: Lockdown calling

Brexit, variant ou le sinistre BoJo, il n'a jamais fait autant gris chez nos voisins d'outre-Manche. Fortunetly, l'effusion musicale ne tarit pas elle et le chaos ambiant est propice à une créativité bruyante et rafraichissante. Tour d'horizon non exhaustif de l'actualité du moment avec Black country New Road, Slowthai, Billy Nomates, Shame, Idles, Squid, Mogwai et King Krule.

Slow thai © Robby Seabrook Slow thai © Robby Seabrook

Black country, new road 

Black Country, New Road - 'Track X' (Official Video) © Black Country, New Road

Avec seulement un morceau dévastateur SunGlasses, le collectif a su s'imposer comme la nouvelle figure montante de la scène britannique avec son post rock nerveux en roue libre agrémenté de musique klezmer. Leur album  For the First Time est sorti chez Ninja Tune ce mois-ci. On écoute ici le morceau Track X qui n'est pas sans nous rappeler les géniaux canadiens de Do make say think   

 

Slowthai

slowthai - feel away ft. James Blake, Mount Kimbie © slowthaiVEVO

Après un première album intitulé Nothing Great About Britain  (2018) premier album aussi dérangeant que renversant, le rappeur britannique revient cette fois -ci avec un double album  Tyron bipolaire (2021) avec un premier disque plutôt énervé et rugueux et un second plus planant et  ambiant.  En témoigne le superbe morceau et clip en plan séquence Feel away avec des featuring de choix dont le duo de musique éléctro dubstep Mount Kimbie et James Blake

 

Billy Nomates

Billy Nomates - No © Billy Nomates
 

Originaire de Melton Mowbray dans le nord-est du Leicestershire rural, Billy Nomates oscille de façon minimaliste entre le post-punk fébrile de Sleaford Mods et le groove noiseux de Sonic Youth. Publié par Invada Records, le label fondé par Geoff Barrow (Portishead, Beak). No est issu de son premier album sorti à l’été 2020. Basse entêtante et pub glauque au programme. 

 

Shame

shame - Snow Day (Official Audio) © shameVEVO

Retour fracassant du groupe Shame après un excellent première album tubesque Songs of Praise en 2018. Shame c'est un peu le mix improbable entre The Clash et Fugazi ajouté à une  digestion de ce qui se fait de meilleur dans le post-punk bien énervé. Leur dernière album Drunk Tank Pink (2021) plus sombre et moins évident reste une bonne claque avec d'excellents morceaux (Alaphabet ,Snow day). Mention spéciale au dernier morceau "Velvetien" de l'album, le titre  Station Wagon et sa monté finale (alerte spoiler à 2 .46) avec une basse vrombissante et mono-maniaque qui accouche sur un déluge sonore totalement jouissif.

 

Idles

IDLES - WAR (Official Video) © IDLES

Groupe de punk rock anglais originaire de Bristol fondé en 2009. War est le morceau d'ouverture du trés bon deuxième album Ultra mono sorti en septembre 2020. Idles, c'est un peu de la grosse baston noise rock massif et urgente. Idéal pour des sessions d'aérobic pour pre-boomers bedonnant. 

 

Squid

Squid - Narrator (Official Video) ft. Martha Skye Murphy © SquidVEVO

Fabuleux morceau du groupe Squid de Brighton qui annonce leur prochain album. On pourrait se laisse piéger à l'écoute du début du morceau à faire un parallèle entre Devo et LCD soundsystem mais ce morceau de 9 minutes ne cesse de monter en puissance dans un krautrock hypnotique totalement hystérique. Pour ne rien gâcher le clip dans décor 3D déglingué en mode google earth est assez bluffant. 

 

Mogwai 

Two Rights Make One Wrong © Mogwai - Topic

J'avoue de ne pas avoir encore écouté le dernier album de Mogwai as the love continues sorti la semaine dernière qui s'annonce assez différent de ce que le groupe de post-rock de Glasgow nous livre habituellement. Par contre c'est l'occasion d' écouter l'un des meilleurs morceau du groupe 2 Rights Make 1 Wrong issu de l'album Rock action de 2001. 

 

King Krule 

King Krule - Easy Easy (Official Video) © King Krule

Pas d'actualité immédiate pour King Krule hormis cette reprise de Imagine de John Lennon. Je ne saurai vous conseiller d'écouter ces trois albums , Six Feet Beneath The Moon (2013) ,The Ooz (2017) et Man Alive ! (2020 ) de cet artiste assez inclassable (folk rock jazzy, trap, spoken word) mais qui rappelle entre autres l'immense Tom Waits notamment à travers la voix grave, puissante et original mais aussi par la complexité de l'oeuvre déjà bien avancé à pourtant 27 ans.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.