Le potar
Blog musical dissonant
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 oct. 2020

Adrianne Lenker - Grande cheffe

Adrianne Lenker, interprète et guitariste de l'excellent groupe rock indépendant Big Thief sortira un double album fin octobre enregistré en tout analogique dans un chalet dans les montagnes du Massachusetts pendant le confinement. Démarche folk introspective fantasmée; presque à la limite du cliché, ça serait mal écouter Adrianne Lenker et sa discographie déjà bien fournie à seulement 29 ans.

Le potar
Blog musical dissonant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Adrianne Lenker © Genesis Báez

Je sais pas si ça vous le fait ça aussi. Découvrir un morceau en l'occurence not au hasard  à la radio (sur France Inter oui je sais c'était un accident…)  chercher le morceau péniblement sur le podcast le lendemain, mettre un nom sur ce groupe (Big Thief ) puis écouter l'album Two hands (2019sur une plateforme de streaming (celle dont le patron te dis que les artistes sont un peu feignant c'est pour ça qu'ils gagnent pas assez qui est tout aussi bon  puis ensuite découvrir deux autres albums Masterpiece (2016) puis Capacity (2017) les emprunter en Compact Disc à la médiathèque du coin puis te dire que vraiment y'a rien à jeter chez ce groupe, puis d'acheter (t'as un peu honte car c'est sur le site de la fnac) l'album en vinyle que tu connais déjà par cœur. Et quand tu crois que tu as fait le tour, tu t'aperçois que la chanteuse Adrianne Lenker a aussi une carrière solo folk avec une discographie tout aussi inspirée mais assez différente qui prolonge la découverte. Joie dans ton cœur. Elle n'a pas chômé qui plus est pendant le confinement. Adrienne Lenker  a enregistré avec Philip Weinrobe et très peu de moyens un double album sobrement intitulé Songs et Instrumentals .

Deux extraits de ce nouvel album sont déjà disponibles notamment le magnifique morceau anyone et un deuxième extrait dragon eyes que je vous invite à écouter ci-dessous .

adrianne lenker - anything (official audio) © Adrianne Lenker
Dragon Eyes, deuxième extrait de son nouvel album solo © Adrianne Lenker

Le double album sort le 23 octobre chez 4AD et à l'écoute de ces deux extraits et de sa discographie en solo (liens à la fin du billet), on ne peut s'attendre qu'à des compositions de grandes qualités. J'aurais voulu décrire sa musique "téléramesquement" avec des mots plus descriptifs comme "fragilité folk", "laboratoire émotionnel", "touchante", "hypnotisante litanie" ça aurait été vrai mais aussi du plagiat au détour d'un moteur de recherche, d'articles ici ou ou encore  . Je vais vous épargner ce mauvais copié/collé. Enjoy.

Discographie Adrianne Lenker en solo :

2018 AbysskissSaddle Creek Records

Adrianne Lenker - Abysskiss (2018)(full album)

 2014 : Hours Were the BirdsSaddle Creek Records

Adrianne Lenker - Hours Were the Birds © Saddle Creek

 2014 : a-sides and b-sides avec Buck Meek, Saddle Creek Records

Adrianne Lenker and Buck Meek - Jonathan © Saddle Creek

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre