Douce France ? Parodie d'une chanson pour les gilets jaunes

La chanson de Charles Trenet n'a jamais autant raisonné comme une image inversée de la réalité. Aussi se portait-elle facilement au détournement et à la parodie sociale... Sur l'air de "Douce France"...

Il revient à ma mémoire

Des souvenirs familiers

Je revois la chambre noire

Lorsque j'étais prisonnier

Sur le chemin du parloir

Je chantais à pleine voix,

Des romances sans paroles

Tristes chansons d'aujourd'hui

 

Gilets jaunes

Cher prolo de mon enfance

Bercée de bombe et de flashball

Je t'ai gardée dans mon oeil !

Nos rond-points aux cabanons de l'espoir

Où les pauvres gens de mon âge

ont partagé leur misère

Oui, je t'aime

Et je te donn' ce poème

Oui, je t'aime

Dans la misère et la douleur

Gilets jaunes

Cher prolo de mon enfance

Bercée de bombe et de flashball

Je t'ai gardé dans mon oeil

 

J'ai connu des paysages

Et des soleils merveilleux

Au cours de lointains voyages

Dans des pays merveilleux

Mais combien je suis déçu

Mon ciel bleu est si brumeux

Ma grand route est toute gazée

Je ne vois plus l'horizon

(Refrain)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.