lecteurfid
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 août 2022

lecteurfid
Abonné·e de Mediapart

JURA : 1000 ha de forêt ont brulé !

On aimerait penser que c'est une intox, que jamais les forêts jurassiennes ne bruleraient car nous avons toujours été dans un pays d'eau. Et pourtant si, c'est arrivé.

lecteurfid
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© Météo Express

Le massif jurassien est connu pour sa verdure et pour ses immenses forêts, parmi les plus grandes de tout l'hexagone. Loups, lynx, rapaces parfois très rares, et de nombreuses autres espèces animales peuplent ses forêts. Les lacs ne peuvent que nous rappeler les histoires légendaires si bien illustrés par Marcel Aymé avec son ouvrage "La Vouivre". La région est si bien contée aussi par ce grand écrivain, socialiste soit dit en passant, Bernard Clavel. Ce dernier a conté dans une longue fresque l'immense drame de la résistance des franc-comtois face à l'oppresseur français au cours d'un long conflit où la Franche-Comté a été affamée, détruite, perdant jusqu'à près de 60 % de sa population. L'oppresseur était Louis XIV, les moyens pour asservir le peuple comtois furent tellement cruelles que la population pour survivre en arriva à l'anthropophagie. Des témoignages de prêtre nous racontent comment des mères tuaient leurs enfants pour abréger leurs souffrances. Après ce long combat, les derniers résistants furent condamnés à mort. Ces condamnés avant de mourir firent une dernière demande : "Nous voulons être enterrés face contre terre par opposition au Roi Soleil !"

Tous les ouvrages et les documents historiques racontent la dureté de la vie dans une grande région forestière, de neige et de froid intense. Certains racontent encore aujourd'hui qu'avant même la christianisation, le peuple "Sequane" était un peuple terrible auxquels même les romain se sont heurtés à plusieurs reprises. Un ami historien me disait qu'ils ne faisait alors pas bon de s'attarder dans les forêts et vallées jurassiennes, c'était des tribus de guerriers assez terrifiants. Pluies battantes, neiges intenses et forte chaleur courte, étaient le lot normal d'une région au climat continental et de moyenne montagne. C'était ainsi jusque dans les années 2010. Puis... tout a changé.

Nous pourrions résumer en quelques lignes l'histoire de notre humanité européenne ainsi :

patrimoine capitalisé par des Seigneurs barbares au Haut-Moyen âge, début d'un processus d'établissement d'un patrimoine chrétien (Rome et le Vatican établit son pouvoir);

puis

patrimoine capitalisé et reconcentré par des Seigneurs dans un processus de progression pré-bourgeoisie avec l'arrivée d'une Seigneurie cultivée et l'émergence d'une société marchande et les premières grandes manufactures, la banque romaine, l’Église et le Vatican s'enrichissent et capitalisent un patrimoine immense avec la complicité de la noblesse, banquiers et bourgeois prennent progressivement le relai, renforcement de l'idéologie masculiniste et pré-raciste de la supériorité masculine par le christianisme, la nature n'a pas d'âmes,

puis

patrimoine capitalisé partagé entre les marchands, les propriétaires de manufactures, les esclavagistes, la noblesse et l’Église, émergence d'une armée de conscrit et de guerres de masse, destruction massive de population entière, premiers grands génocides, destruction accrue de la nature, émergence d'un contexte post-industriel (grandes découvertes), accroissement de l'idée des "Lumières" d'une distinction entre l'humanité et la nature, "les sauvages n'ont pas d'âme", de la supériorité de l'homme sur la nature, émergence d'idées pré-racistes, diabolisation des oppositions (les premières chasses aux sorcières),

puis

révolution bourgeoise : patrimoine capitalisé par une bourgeoisie désormais dominante, noblesse dépossédée en partie par la bourgeoisie de son patrimoine, la bourgeoisie s'approprie le patrimoine, Église en partie dépossédée mais une complicité Bourgeoisie / Église prend le relai, la notion de race émerge pour justifier, entre autres, l'esclavagisme, la domination masculine et l'extermination de peuples dits "inférieurs" ou inhumains, le colonialisme enrichit la bourgeoisie et une grande bourgeoisie aux patrimoines démesurés émerge, l'aliénation des peuples pour des raisons productivistes et industrielles s'accentuent au nom de Jésus, de la gloire nationaliste, et de la supériorité de l'homme européen et blanc, progressivement les notions racistes émergent pour justifier l'exploitation inégalitaire des richesses mondiales, s'amplifie alors un long processus de destruction de la nature par une exploitation industrielle de toutes les ressources à des fins commerciales, émergence du communisme en opposition à l'hyper-concentration du Capital et à l'exploitation aliénante des peuples et à la destruction massive de l'environnement,

puis

productivisme accru par les progrès technologiques, guerres mondiales et tentatives de destruction massives de population au nom de la supériorité raciale, guerre de masse avec émergence des premières armes de destruction massive, émergence de mouvements fascistes soutenus par la grande bourgeoisie, extension des concepts de races et confusion avec le concept de "classe" pour justifier l'extermination de populations et l'exploitation infinie de richesses naturelles, diabolisation de fractions de la population au nom de la race, exterminations et génocides, destruction croissante de la nature, crimes sexistes croissants, mondialisation du Capitalisme avec concentration de plus en plus rapide du patrimoine entre les mains d'une bourgeoisie en pleine expansion, exploitation des pulsions sexuelles pour séduire les consommateurs, corrompre les résistances et répandre l'idéologie de la "loi du marché" comme s'il s'agissait d'une "loi naturelle", destruction de la nature massive et croissante, transformation de l'environnement en produits commercialisables, il n'y a plus de natures, il n'y a que des ressources pour accroître la concentration du Capital entre les mains d'une minorité,

puis

réchauffement climatique, catastrophes naturelles croissantes

puis

extinction de toute vie ?

Le feux de forêt dans le Jura, symboliquement, représentent les nouveaux Seigneurs barbares et destructeurs qu'il nous faut, nous peuple opprimé, abattre si nous voulons avoir une petite chance que nos enfants aient un avenir. L'intelligence veut parfois que nous passions aux actes. Il n'y a aucun respect à avoir pour aucune personne qui concentre du patrimoine pour son seul plaisir personnel au dépend de la communauté. Ces bourgeois, il faut tout leur prendre et détruire leur monde car leur monde, l'industrie, le commerce internationale, la propriété privée des moyens de production, la concentration infinie de patrimoine entre les mains d'une petite minorité, l'exploitation aliénante de populations entières, la division des peuples par le racisme, par le sexisme, par la publicité commerciale, par la commercialisation de tout, la complicité des Églises dans le processus de concentration du Capital, les complicités de la grande bourgeoisie lors de grands génocides, les processus globaux de corruption et de destruction massive de civilisations historiques,

tout ça fait de la grande bourgeoisie l'ennemi de la nature.

Nous devons donc les combattre sans pitiés car ils n'en ont jamais eu aucune.

Nous devons abattre le système de concentration du patrimoine, du Capital.

Marre des gentils naïfs... Nous n'avons plus le temps d'être naïfs !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon