Organiser la distribution et fermer les Grandes Surfaces !

Hier, j'étais obligé d'aller faire les courses. Il y avait très peu de monde dans la supérette locale, mais déjà trop, j'aurais très bien pu rapporter le virus à la maison. Malgré toutes les mesures de confinement que l'on s'impose nous-même, il y a des impératifs hygiéniques et parfois médicales, (serviettes hygiéniques, PQ, médicaments, etc.), d'autant plus lorsqu'il s'agit de Seniors, auxquels on doit pouvoir trouver une solution. Si l'on peut se rendre dans une pharmacie sans trop de risques, il est plus compliqué de se fournir en alimentation sans prendre de risque (sans compter, et ce n'est pas négligeable, tous les salariés des supérettes qui prennent des risques anormaux). Et encore, je suis dans une zone rurale, je n'ose pas imaginer le problème en ville. En Chine ils ont organisé la solidarité alimentaire, en serions-nous devenus incapables en France tellement nous sommes dépendants des grandes enseignes ? Ou ces grandes enseignes sont-elles capables de répondre aux besoins, quitte même à y perdre de l'argent ?  S'il faut réquisitionner ces circuits d'approvisionnement, que le gouvernement le fasse, ces grandes enseignes ont rendu dépendantes la majorité du pays pour avoir accès à la nourriture, alors jouer un rôle de service public pour une fois ne leur serait pas fatal 

Comment les chinois étaient-ils organisés pour y parvenir ?

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.