UNE REVOLTE POPULAIRE A VENIR

Même l'ancienne Ministre de la Santé le dit, les mesures n'ont pas été prises à temps, elle parle elle-même de mascarade ! En outre, Macron profite de cette crise sanitaire pour mettre en pratique sa Stratégie du Choc : mettre à profit une crise mortelle pour faire passer des lois liberticides.

Même l'ancienne Ministre de la Santé le dit, les mesures n'ont pas été prises à temps, elle parle elle-même de mascarade ! De plus, Macron profite de cette crise sanitaire pour mettre en pratique sa Stratégie du Choc : mettre à profit une crise mortelle pour faire passer des lois liberticides. Tandis que chacun se protège comme il peut, le gouvernement remet en cause totalement le Code du Travail et donne encore plus de pouvoir aux forces de police. Une révolte populaire est à venir contre un pouvoir qui a fini de perdre tout crédit au regard même des élites : médecins, juristes, chercheurs, etc.

Nous sommes dans le pays des associations (handicaps, seniors, médecins, pauvres, paysans, environnement, culture, etc.)  de toutes sortes : les a-t-il invité pour organiser les choses ? NON

Nous sommes dans un pays municipal : a-t-il invité l'association des maires de France ? NON

Nous sommes dans un pays social avec syndicats, prudhommes, délégués, comités d'entreprise : les a-t-il invité pour organiser qquechose ? NON

Nous sommes dans un pays où il y a peut-être le plus grand nombre de chercheurs en sciences sociales et humaines qui travaillent sur tous les sujets, de la socio des seniors à la socio de la santé en passant par la socio des quartiers pauvres, des démunis, socio du travail, etc. Leur a-t-il demandé conseils ? NON

Nous étions dans un pays qui était un modèle pour la médecine internationale : a-t-il permis ces dernières années de conserver ce patrimoine sanitaire nationale en restant à la pointe de l'organisation sanitaire et de la recherche médicale ? NON

Nous sommes dans un pays où nous étions informés sur le coronavirus depuis le début de l'épidémie en Chine, a-t-il pris des mesures préventives pour, déjà, obtenir le matériel médical nécessaire ? NON

Nous étions dans un pays où le service public était exemplaire et faisait envie à l'étranger, a-t-il essayé de renforcer ce service public ? NON

Nous sommes dans un pays où il y a encore des fonctionnaires qui connaissent très très bien leur territoire et peuvent aider les communes à s'organiser contre le virus, de la DDTS en passant par Direction de la Cohésion Sociale, par les PMI, les assistantes sociales, les conseillères en économie social et familial, etc. ? a-t-il cherché comment se servir de ces structures publiques pour organiser un cordon sanitaire, aider les plus démunis dans ces temps crises, aider une femme enceinte, un handicapé, une personne isolée, conserver une sécurité sociale pour tous pendant la crise ? NON

Nous sommes dans un pays où il y a des millions de chômeurs, leur a-t-il garanti de conserver leurs droits pendant et après la crise ? NON

Nous sommes dans un pays où le Droit du Travail offre un cadre de sécurité pour les travailleurs, l'a-t-il respecté ? NON

Nous sommes dans un pays avec une tradition démocratique qui passe par les associations, les services publics, les communes, les comités d'entreprise, les syndicats, les comités, les fondations, a-t-il cherché à comprendre comment ça marchait et comment on pouvait faire front ensemble contre le virus avec nos institutions historiques ? NON

Surfe-t-il sur les morts avec cynisme ? OUI

Devons nous nous révolter ? OUI     NON    SANS OPINION (rayer la mention inutile)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.