lecteurfid
Abonné·e de Mediapart

75 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 nov. 2021

Mediapart : rythme trop rapide et rubriques insuffisantes

Avec la nouvelle mise à jour, j'espérais une meilleure catégorisation des articles avec des rubriques plus clairs, je me sens encore plus noyé dans un flot d'informations qu'auparavant. Il est temps de le dire. Je fais quelques propositions.

lecteurfid
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je sais, il y avait un questionnaire. Mais ce questionnaire je l'ai rempli alors que je venais à peine de découvrir la nouvelle formule de Mediapart.

Après quelques jours d'usage, j'exprime mon affliction face à la confusion de cette nouvelle "mise à jour".

Je ne veux pas faire comme pour les jeux vidéos, mettre une trop grande pression sur ceux qui ont codé les pages de Mediapart, surement ont-ils pensé bien faire et de toute façon, il me semble évident que c'est une responsabilité collective. Et j'inclus celle des lecteurs.

Je me sens encore plus perdu dans un flot d'information sans fin pour deux raisons.

Un Rythme Trop Rapide...

Je ne comprends pas le rythme des entrées de nouveaux articles dans Mediapart. Je pense qu'il est trop rapide, j'aimerais pendant une semaine, ou au moins pendant la moitié de la semaine, pouvoir lire tous les articles sans chercher où ils sont. Ce rythme effréné de publication de nouveaux articles me perdent. Je n'ai jamais lu un journal tous les jours de façon régulière (je pense au quotidien comme "Le Monde"). Tout d'abord, parce que je n'en avais pas les moyens financiers, deuxièmement parce qu'aucun quotidien ne me plaisait vraiment, troisièmement, parce qu'en général j'achetais le journal lorsque je cherchais des informations sur une question précise, quatrièmement, parce que l'édition quotidienne me paraissait un rythme trop rapide pour que je me soumette à une lecture quotidienne, cinquièmement, parce que parfois, un seul article ou deux m'intéressait dans l'édition du jour. Le journal servait alors plus à allumer le feu qu'à autre chose...

Donc, je préférerais un rythme plus lent de publication, je pense que vous y gagneriez en clarté et sans doute en qualité. Peut-être même vous à la rédaction gagneriez du temps pour discuter, enquêter et approfondir les sujets, pour mieux les classer par thématiques et pour construire un archivage mieux référencé.

Le Manque de "Classification"

Je préférerais plus d'entrée thématique. Je ne parle pas des "dossiers", mais de classification thématique afin que l'on puisse suivre les sujets que l'on préfère. Parce que chercher dans un flux d'informations celle que j'aime suivre est aujourd'hui très pénible. Alors toute classification par rubrique demande des choix arbitraires, toute frontière entre rubrique est artificielle, certes. Mais ces entrées par rubrique permettraient de se diriger directement vers un sujet que l'on a envi de lire sans être "pollué" (pardon pour le terme un peu fort), par une multitude d'articles ou de "dossiers" qui n'ont rien à voir les uns avec les autres. Aujourd'hui, quand j'ouvre Mediapart, je suis noyé dans une multitude d'informations très indigestes. Et à aucun moment vous ne me donnez la liberté de me concentrer sur le sujet qui m'intéresse. Il faut plus de rubriques.

Je pense qu'il serait difficile de classer les articles passés, c'est trop tard. Mais pour l'avenir, il serait bien de commencer ce travail de classification par rubriques. J'y vois trois avantages : faciliter la lecture des lecteurs (c'est quand même essentiel), trouver un véritable avantage éditorial (dans la forme) à une édition numérique (la possibilité de classifier et de permettre la lecture thématique), et faciliter l'archivage thématique des futurs articles (tant pis pour les précédents, à moins de trouver un archiviste fou...).

Propositions :

Créations de rubriques thématiques :

En bref, "je souhaiterais" que Mediapart soit un outil référentiel plus adéquate où l'on pourrait s'accrocher à la lecture d'une thématique qui nous intéresse à un moment T de notre vie pour diverses raisons sans finir par décrocher par trop de confusions dans la présentation.

Cette classification permettrait un meilleur archivage. Il faudrait donc sans doute la mettre au point avec un archiviste.

Éclaircissement et alertes au lecteur sur le rythme éditorial :

        je souhaiterais aussi une diminution et un éclaircissement sur le rythme éditorial  :

- deux éditions par semaine maximum avec en première page, très visible, une indication sur la date de la prochaine édition, pour vous, ça va de soi, pour moi, pas tant que ça.

Souvent je laisse un article à lire pour le lendemain et je ne le trouve plus. Du coup j'abandonne un peu en colère...

Évidemment on peut retrouver un article avec l'outil de recherche si toutefois on utilise les bons mots clés. Ça ne marche pas toujours... J'aurais pu aussi l'enregistrer. Mais je n'y pense pas toujours.

Donc je propose aussi qu'il soit inclut dans l'article une alerte sur la date de dé-publication (le moment où il disparaîtra de la première page de la Une du Site) avec une petite suggestion "n'oubliez pas d'enregistrer cet article, il sera archivé à partir du...".

En premier page, à la Une, une information sur les dates d'édition, pour mieux comprendre le rythme éditorial de Mediapart avec une alerte sur la prochaine édition.

Voilà j'espère que vous prendrez ça comme des remarques constructives. Il me semble que plus vous éclaircirez les thématiques, plus vous faciliterez la lecture. Pour l'instant, ça parait encore assez brouillon. Il faut penser "archivage" pour trouver les bonnes rubriques à créer. Il ne faut pas penser archivage par "dossier", mais archivage thématique. Par conséquent, cela entraine de directement travailler avec  un archiviste pour penser la forme de Mediapart.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Politique
À l’approche de « l’élection reine », le vote bousculé
Au fil des scrutins, il semble de plus en plus difficile d’y voir clair dans les comportements électoraux. Deux ouvrages s’attaquent au problème sur des bases simples : comprendre et réhabiliter les absents des urnes et ajouter la loupe des histoires individuelles.
par Mathilde Goanec
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social