"spécial l'artiste" un homme dort

ce que peut être le sommeil ; un sommeil de plomb, un sommel de mort ; dans la rue ; après le travail ;

 

         Spécial l'artiste.

 

Un homme dort dans une pièce vide

Un homme dort sur le bord d'un trottoir

 

Le bruit du monde enfin ne l'atteint plus

Le bruit du monde enfin l'atteint encore

 

Va au loin dans la forêt du sommeil

Marche encore jusqu'au bout des saisons

 

Homme qui dort d'un pesant sommeil

Homme qui a oublié son sac sur la table

 

Homme qui défriche les ondes là-bas

Homme au destin si lourd qu'il tombe

 

Va dans les glaciers vendre la montagne

De tes rêves qui ont toujours si soif

 

Homme hugolien défrichant la folie

Pas à pas avançant vers un réveil

 

Homme trop tranquille ne doutant pas

Homme peut-être mort dehors déjà

 

      Gérard Lemaire     1997

fait partie de "Dans l'île aux bagnards" édité par Éric Benson

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.