D'une introuvable parole

poème de "L'ouvre-monde, exercices pour un poème" chez Apostrophe 1975 p 87 dans "Gérard Lemaire, un poète à hauteur d'homme"

     D'une introuvable parole

 

Nous avions appris à souffrir

Plus que nous n'étions capable

Il le fallait

Ou devenir la mécanique

Qui gesticule jusqu'à la fin

Sans savoir pourquoi

 

Cette douleur nous donna quelque chose du fou

Et du clown

Mais nous avions préféré cette mort là à une autre

Ce fut notre liberté

Notre choix

Être cette cible parfaitement vulnérable

 

   Gérard Lemaire

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.