Kurt Tucholsky (1890-1935), allemand, : pacifiste, écrivain, journaliste

journaliste, il n'hésitait pas à critiquer aussi les gens de son parti

        à Kurt Tucholsky, i.m.

 

Vous savez

Des chiots noyés dans un seau

 

Glouglou je t’aime beaucoup

L’amour est partout baissez-vous

C’est nous

Pleins à ne pas savoir même

Lever les bras faites quelque chose

Agitez-les

Et paf ! Les pierres tombent

Les plus grosses toutes rondes

Ils projettent tes soubresauts

Sur l’écran bien dément

La carambouille

La bonne vieille belote au sang !

On a toujours fait comme avant

C’est ce qu’ils répètent inlassablement

T’es pas bien d’esquisser de tels entrechats

Bouffons dans l’amidon !

Croupions !

Ils nous guettent sans en avoir l’air

Des têtes à képis en éclipses

Juste là où il faut

Mais il n’y a pas un seul pouce d’intervalle

Une seule chance sur des millions

Au fond du seau de vaisselle

 

     Gérard Lemaire     2000

p320 du livre "Gérard Lemaire, un poète à hauteur d'homme"    Le Contentieux, Toulouse 

Né le 9 janvier 1890 à Berlin et décédé le 21 décembre 1935 à Göteborg (Suède), Kurt Tucholsky était un journaliste engagé  à l'époque de la République de Weimar ; il se définissait comme démocrate de gauche, socialiste, pacifiste et antimilitariste (même avant sa démobilisation en 1918). Son œuvre dénonce les tendances anti-démocratiques dans les domaines politique, militaire et juridique de l'Allemagne de son époque, et la menace du National Socialisme. Installé en Suède, définitivement en 1929, il fut déchu de la nationalité allemande et ses œuvres sont brûlées en 1933. Conscient que ses avertissements n'ont servi à rien, il peut écrire à un ami le 11 avril 1933 : "je n'ai pas besoin de vous apprendre que notre monde n'existe plus en Allemagne et donc : je vais maintenant la fermer. On n'engueule pas un océan". (Wikipedia)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.