le feu a ses secrets

la terre avait tout pour être un paradis, et là : elle brûle

 

Le feu a ses secrets

Mais ils sont inviolables

Ils le paraissent

Je tourne autour du brasier

Comme si c’était un autel

La flamme saute tout d’un coup

L’air est froid

Pas de vent

La journée a été toute noiraude - d’un

Bout à l’autre

C’est bien fait pour les hommes

La Terre avait tout pour être un paradis

Il semble qu’elle n’ait plus qu’à brûler

 

Et moi rien à attendre

 

     Gérard Lemaire

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.