"Et personne ne sait comment continuer"

il s'agit d'un poème de Nelly Sachs (1957) qui pose une vraie question, au sortir d'une guerre affreuse, la deuxième guerre mondiale ; si Selma Lagerlöf n'avait pas réussi à faire venir Nelly Sachs en Suède en 1940 avec sa mère, celles-ci seraient mortes en camp d'extermination ; la question peut se poser après toute guerre : et maintenant qu'est-ce qu'on fait ?

                     "Et personne ne sait comment continuer"

                                         Nelly Sachs  (1957)

Comment continuer

Dans le moment des instants

Dans les instants sans moments

Dans les versants brutaux où l'on jette les

déchets et les poubelles

 

Dans le temps qu'un instant s'arrête

Dans l'inaccompli des moments

Dans la vitesse pour exagérer

Je ne sais comment continuer

Pour se perdre

Pour attendre

Pour ne rien s'entendre

Pour l'évacuation des blessés

Pour le non le plus immuable

Pour cette vertèbre en miettes sur le sable

Pour le faux accord

Comment continuer dans ces impeccables tours

dans les vertiges du néant de tous les jours

Ces vracs de passages

Comment continuer à peindre des clowns aussi

tristes

Aussi dramatiques

Accrochés dans les couloirs à lampes

intermittentes

Comment trouver l'appétit des porc divins

Pour leur rendre juste quelques monnaies

 

 

     Gérard Lemaire     2011

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.