poème pour Emmett Till

poème pour un adolescent noir, torturé et assassiné dans le Mississipi, en 1955

 

Emmett dans les rues à angles

Courant après l'été des rives

 

Une rue en couloirs plus brève

Celle qui n'existe que dans la lenteur

 

Dans le rail défoncé

Un morceau de nuit tombée

 

Courir dans l'oubli du rouge clignotant

Et déchiffrer le pouls en globes des alphabets

 

On roule sur un talus

Les bras autour du cou de l'autre

 

Ce film en technicolor

Dans le front des falaises muettes

 

Tu toucherais une vaguelette sur le caniveau de ta lèvre

Sous ce bruit mendiant

 

 

Gérard Lemaire 2011

 

Emmett Louis "Bobo" Till est né le 25 juillet 1941 à Chicago. Il est mort le 28 août 1955 à Money (Mississipi) après avoir été torturé et assassiné sous de fausses accusations. Carolyn Briant a reconnu en 2007 avoir menti, même devant le Jury, lorsque l'historien Timothy Tyson l'a interrogée pour son livre "The blood of Emmett Till". The Guardian a publié cette confession en janvier 2017.

C'est un des principaux évènements à l'origine de la création du mouvement afro-américain des droits civiques.

Cela vaut le coup de lire "Huit ans au pouvoir, une tragédie américaine" de Ta-Nehisi Coates (2017) pour mieux comprendre les raisons de fond qui ont propulsé le président des USA actuel. Le racisme est toujours à l'œuvre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.