Là cette fraîcheur de l'air, ce matin

Là cette fraîcheur de l'air

Par une fenêtre ce matin

C'est inoubliable

Comme elle donne des forces

De courir les routes

Plein Est d'abord

Le plus haut se livre

Dans ce courant neuf

Il réveille d'un trait

O le poignard des espaces

La bouffée qui cingle

O l'élixir soudain

Que suivre cet air

Sa jeunesse d'épreuve

       Gérard Lemaire     2003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.