Lénaïg Bredoux
Journaliste, responsable éditoriale aux questions de genre
Journaliste à Mediapart

18 Billets

3 Éditions

Billet de blog 24 nov. 2010

Lénaïg Bredoux
Journaliste, responsable éditoriale aux questions de genre
Journaliste à Mediapart

Le viol, arme de destruction massive

75.000 femmes violées chaque année en France, soit 200 femmes par jour, soit une femme toutes les sept minutes: ces chiffres donnent le tournis; ils s'appuient pourtant sur des études très sérieuses, de l'Insee à l'Observatoire national de la délinquance.

Lénaïg Bredoux
Journaliste, responsable éditoriale aux questions de genre
Journaliste à Mediapart

75.000 femmes violées chaque année en France, soit 200 femmes par jour, soit une femme toutes les sept minutes: ces chiffres donnent le tournis; ils s'appuient pourtant sur des études très sérieuses, de l'Insee à l'Observatoire national de la délinquance. Mais ils restent largement méconnus, tant les violences machistes sont encore taboues en France, tant l'idée sur le ringardisme du féminisme, qui serait un combat d'arrière-garde réglé depuis longtemps, est toujours prégnante.

Et ce, malgré l'obstination de plusieurs générations de militant(e)s. Cette fois, elles sont trois organisations -le Collectif féministe contre le viol (CFCV), Mix-Cité et Osez le féminisme- à lancer une campagne nationale, avec quatre petits films (voir ci-dessus), des affiches qui se veulent choc (représentant une jeune femme violentée par un homme en costume) et pour slogan «75.000 femmes violées par an ça fait beaucoup de "cas isolés"». Elles ont aussi monté un site internet, très encombré dès son lancement, qui rassemble informations, témoignages de victimes et une pétition en ligne. Mercredi en milieu d'après-midi, «le manifeste contre le viol» avait déjà réuni près de 2.000 signatures. Plus d'une centaine de personnalités soutiennent aussi l'initiative, de la chanteuse Agnès Bihl (auteure d'une magnifique chanson sur le sujet) à la comédienne Eva Darlan, en passant par Marina Foïs, Florence Foresti, Agnès Jaoui ou Nolwenn Leroy.

L'idée est venue aux organisatrices en découvrant, presque par hasard, l'ampleur du phénomène dans leur entourage. «On a découvert avec effroi que c'était pas un cas isolé, mais qu'il y avait 10, 15, 20 personnes concernées autour de nous. Cela a été un peu un choc», dit par exemple Caroline De Haas, pour Osez le féminisme, une des dernières nées des associations féministes, créée l'an dernier à l'occasion du combat pour la défense du Planning familial.

L'objectif des trois organisations est à la fois de «libérer la parole» des victimes, souvent marquées par la honte et la culpabilité (et ce discours récurrent: «mais elle l'avait bien cherché non? avec sa mini-jupe...») et d'avancer plusieurs revendications, portées depuis des années par le mouvement féministe, comme le développement de l'éducation sexuelle. Histoire qu'un jour, la célèbre phrase de l'écrivaine Benoîte Groult soit enfin obsolète: «Le féminisme est un beau mouvement pacifique, qui n’a jamais tué personne, alors que le machisme tue tous les jours.»

PS: Un numéro de téléphone Viol-Femmes-Informations 0 800 05 95 95

PPS: le 25 novembre, journée internationale contre les violences faites aux femmes. A Paris, le Collectif national pour les Droits des Femmes (CNDF) appelle à un rassemblement devant Bercy à 19h.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost