L'Enigme Bogdanov, robotique et emplois humains

Dans mon livre L'Enigme Bogdanov (Editions Télémaque), ainsi que dans une émission de radio récente (Le Quart d'Heure des Sciences, RBA FM, diffusée le 20 février), j'avais dénoncé le danger que comporte pour l'emploi humain le développement de l'intelligence artificielle alors qu'une éducation de haut niveau n'est pas accessible à l'ensemble de la population. Que penser des robots de la SNCF ?

Organise et animée par Raymond Piccoli, astrophysicien et directeur du Laboratoire de Recherche sur la Foudre, l'émission de radio du 20 février sur Radio Locale Bort Artense (enregistrée deux semaines plus tôt, juste avant le diffusion de l'information sur les robots de la SNCF) est ainsi présentée sur le site de la radio http://www.rbafm.fr/les-%C3%A9missions/le-quart-d-heure-des-sciences/ :

Le Quart d'Heure des Sciences - 20 février 2016
La physique des particules, le partage du savoir.
Invité: Luis Gonzalez-Mestres, physicien des particules élémentaires et chercheur dans le domaine de la cosmologie, auteur du livre "l'énigme Bogdanov" (Editions Télémaque).
Pause musicale: The Shadows - Atlantis
Le Quart d'Heure des Sciences-RBA FM-20 [...]
Fichier audio MP3 [22.8 MB]

(fin de citation)

Dans la deuxième partie de l'émission, j'aborde la question des dangers que comportent pour l'emploi humain l'intelligence artificielle et la robotique alors que la majorité de la population se trouve très loin de pouvoir accéder à une éducation scientifique et technologique de haut niveau. Un sujet déjà évoqué dans le livre L'Enigme Bogdanov (Editions Télémaque) paru le 5 novembre.

C'est après l'enregistrement de cette émission, que les médias ont diffusé l'information sur les essais de la SNCF concernant des robots destinés à "aider les voyageurs". Que penser d'une telle initiative ?

Un simple examen des missions assignées à ces robots montre clairement qu'ils se substitueront à l'emploi humain : "accueil humanoïde", "bagagiste robotisé" (Le Figaro) ; "Porteurs, conseillers ou nettoyeurs" (20 minutes)... Alors que le chômage bat des records. La coïncidence dans le temps avec mon émission de radio, trois mois après la parution de L'Enigme Bogdanov, m'attriste tout particulièrement.

Qu'en pensent les organisations syndicales ?

Au même moment où j'enregistrais mon émission, 20 minutes rapportait "Première au Japon: Un magasin bientôt exclusivement géré par des robots". Dans le contexte, précisément, d'une population qui d'après RFI "ne se revouvelle plus et diminue".

 Dans la conclusion de L'Enigme Bogdanov, j'écris notamment (page 210) :

Développer les machines "intelligentes", ou instruire les êtres humains ? La réponse à cette question comporte un choix de société essentiel.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.