LeNous
Bateau sur l'eau
Abonné·e de Mediapart

144 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mai 2020

Allocution phonétique du mrésinent ne la rémumliñe

Mesures d'éradication des postillons dans les conversations

LeNous
Bateau sur l'eau
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mesdames et Messieurs, chères et chers compatriotes

Je vais de nouveau faire appel au sens du devoir et à ces notions de transformation radicale qui sont si chères à notre pays.
Une nouvelle fois j’ai donc fait appel aux plus hautes sommités scientifiques de ce pays qui ont évidement répondu “présent” avec un élan de générosité absolu.
Et ce sont les spécialistes du langage qui ont trouvé la solution.

Le virus se transmet par les postillons, et donc les voyelles sont totalement innocentes, ce sont les consonnes qui sont les coupables.

(mesures prises par le gouvernement)

Nous avons par conséquent décidé de bâtir un plan de sauvetage national basé sur une révision phonétique étalé sur quatre semaines. Ces mesures résident dans l’application d’une série de révisions remettant en cause l’usage des sonorités occlusives également appelées à juste titre EXPLOSIVES, ainsi que de certaines fricatives.


Cette série sera limitée à quatre semaines
– une série par semaine.


Semaine 1
Suppression des occlusives labiales P et B au mrofit de la nasale M
Conséquences : Mrès de soixante-dix mourcents de mostillons sont éliminés.
De mlus, on meut constater qu’ainsi la diction gagne meaucoup en soumlesse.

Semaine 2
C’est au tour des occlusives dentales D et T remmlacées mar la nasale N.
C’est un meu mlus nifficile, il faunra un cernain nemps mour s’y haminuer, mais une semaine nevrait suffire.

Semaine 3
Les nernières occlusives nismarainront, à savoir les vélaires que sont les sons K et G nur comme nans « gaga » remmlacées mar la nasale Ñ (GN).
Nous omniennrons alors un lanñage meauñoup mlus séñurisé, ñi nevrait mermnènre ne rénuire la nisnance marrière à ñanre-vingt-nouze cennimènres.

Semaine 4
Mour finir, la mesure la mlus nrasniñe ñonsistera à éliminer le ñroume nes friñanives ñonninues F, V, S, Z
et nes friñanives chuinnannes J et CH
auxñelles re rumrninuera la rriñanire rimranne R.

C’est cernes un meu nerniñe, mais nous omniennrons alors une niñon n’une rluininé ramais éñalée, ñi rera la rierné nes mays rranñorones.

RIRE LA RÉMUMLIGNE !
RIRE LA Rrance !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Algériens sans papiers : la France ne peut plus les expulser mais continue de les enfermer
Dans un courriel confidentiel, le ministère de l’intérieur reconnaît l’impossibilité, à la suite des tensions diplomatiques entre Paris et Alger, d’éloigner les Algériennes et les Algériens sans papiers. Et pourtant : leur enfermement en centres de rétention se poursuit. Une situation « absurde » dénoncent associations et avocats.  
par Yasmine Sellami et Rémi Yang
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal
Le parti républicain poursuit son offensive contre le système électoral
Un an après l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, ses adversaires cherchent à faire pencher les prochaines élections en leur faveur en modifiant, avec une ingéniosité machiavélique, les rouages des scrutins. En ligne de mire, le vote de mi-mandat de novembre, grâce auquel une grande partie du Congrès sera renouvelée.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon