Cesare Battisti entame une grève de la faim totale

(Traduction en français par 1Mot2Cesare. Merci de garder en tête que « Traduire, c'est toujours un peu trahir ». Si cette traduction suscitait des questions, elles seront les bienvenues – vous pouvez retrouver l'original en italien par le lien en fin de billet)

Grêve de la faim totale et refus des soins


L'emprise de la DAP (Département de l'Administration Pénitentiaire), scrupuleusement suivie par les autorités de la prison d'Oristano, a répondu par la provocation à toutes mes tentatives de rétablissement de la légalité et l'octroi des droits prévus par la loi mais toujours obstinément niés. Mes plaintes écrites ou orales adressées à cette direction, au magistrat de surveillance, à l'opinion publique, ont été vaines.
Cesare Battisti n'a même pas le droit de s'étonner si, dans son cas, certaines lois sont suspendues : c'est ce que m'ont fait comprendre, en termes clairs, différentes autorités.

Exiger un traitement égal à celui de tout autre prisonnier est un acte continu, épuisant et impliquant les actes les plus ordinaires de ma vie quotidienne : l'heure d'air ; l'isolement forcé et injustifié ; l'attention médicale insuffisante ; la rétention arbitraire de textes littéraires ; les questions systématiquement ignorées ; les objets d'utilité diverse et les outils de travail refusés même s'ils sont prévus par le système carcéral, etc.

Ayant épuisé tous les autres moyens de faire valoir mes droits, je me trouve contraint de recourir à une grève de la faim totale et au refus de thérapie (je souffre d'hépatite B chronique et d'insuffisance pulmonaire), jusqu’à obtention d’un transfert dans une maison d’arrêt facilitant les relations avec les membres de la famille et avec les organismes extérieurs prévus par la loi ainsi que les relations professionnelles pour la subsistance et la réinsertion.
Je demande également que ma classification dans le régime de haute sécurité (AS2) pour terroristes soit revue dans la mesure ou les risques qui la justifieraient n'existent plus.

Cesare Battisti,
08/09/2020
Traduit par « Un Mot de Cesare »
Original en italien accessible sous le lien suivant :
https://www.thechangebook.org/forum/thread/4314/un-mot-de-cesare/view_54748//t_1599561756/

_______________________________________________________________________________

 
cesare-battisti-2011

Sciopero della fame totale e rifiuto della terapia

La morsa del DAP (Dipartimento Amministrazione Penitenziaria) messa puntigliosamente in esecuzione dalla autorità del carcere di Oristano, ha resistito provocatoriamente a tutti i miei tentativi di far ripristinare la legalità, e la dovuta concessione dei diritti previsti in legge, ma sempre ostinatamente negati. A nulla sono valse le mie rimostranze scritte o orali rivolte a questa Direzione, al Magistrato di Sorveglianza, all'opinione pubblica. A Cesare Battisti non è nemmeno consentito sorprendersi se nel suo caso alcune leggi sono sospese: è quanto mi è stato fatto capire, senza mezzi termini, da differenti autorità.
Pretendere un trattamento uguale a quello di qualsiasi altro detenuto è una contesa continua, estenuante e che coinvolge gli atti più ordinari del mio quotidiano: l'ora d'aria; l'isolamento forzato e ingiustificato; l'insufficiente attendimento medico; la ritenzione arbitraria di testi letterari; le domandine sistematicamente ignorate; oggetti di varia utilità e strumenti di lavoro negativo, anche se previsti dall'ordinamento penitenziario, ecc.

Avendo esaurito ogni altro mezzo per far valere i miei diritti, mi trovo costretto a ricorrere allo sciopero della fame totale e al rifiuto della terapia ( soffro di epatite B cronica e di insufficienza polmonare), affinché sia disposto il mio trasferimento in una Casa di Reclusione dove mi siano facilitate le relazioni con i familiari e con le istanze esterne previste dall'ordinamento nonché i rapporti professionali atti al sostentamento e al reinserimento. Chiedo inoltre che sia rivista la mia classificazione nel regime di Alta Sicurezza (AS2) per terroristi, in quanto non esistono più di fatto le condizioni di rischio che la giustificherebbero.

Cesare Battisti
Massama 8 Septembre 2020

____________________________________________________

 

Dernièrement :
Pour rappel de la situation mise à jour, Cesare est actuellement soumis à une classification AS2 (haute sécurité). Une classification réservée normalement à une personne hautement dangereuse (40 années après les faits, d'une vie d'écrivain bien remplie avec plus d'une quinzaine de publications à son actif, toujours parfaitement intégré socialement malgré de constants obstacles).

Il est à l'isolement de fait depuis 16 mois à ce jour, étant le seul de ce régime spécial de sa prison.

À la demande de transfert vers la prison de Rome ou celle de Milan, plus près de son avocat et de sa famille, a été opposé un projet de transfert vers la Calabre, dans une prison dédiée au terrorisme islamiste. Projet annulé après que Cesare ait accepté dans l'espoir de voir enfin finir un isolement d'une durée destructrice autant que choquante.
– La visio-conférence, finalement concédée, pour voir son fils de 5 ans (qui vit au Brésil) est limitée à 10 ou 15mn.
– Le repas chaud est toujours en option au choix avec l'heure de promenade de façon à interdire toute interaction avec les autres détenus qui partent manger à la même heure.
– Sa santé se dégrade. Une hépatite a été diagnostiquée, et il y a une suspicion de prostatite.
– Un régime alimentaire compatible avec son état de santé ne lui a pas été accordé, pas plus que le réchaud qui lui aurait permis de "cantiner" comme les autres détenus, de façon à pourvoir lui-même tant bien que mal aux exigences de la maladie en matière nutritive.
– La température de sa cellule culmine à 45°
– Il rapporte également plusieurs situations d'[intimidations] préoccupantes venues entraver ses démarches pour obtenir des conditions de détentions plus dignes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.