SDF, squatts, bidonvilles : une coalition COVID-19 d'associations saisit l’ONU

Communiqué de presse du 9 avril 2020 : Saisine de 7 Rapporteurs des Nations Unies par une coalition de 92 associations Covid-19 / Personnes vivant à la rue, dans des squats ou des bidonvilles

92 associations et collectifs s’associent pour saisir conjointement 7 Rapporteurs des Nations Unies en charge des questions de pauvreté extrême, de santé, d’accès à un logement décent, à la nourriture, à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi que des migrants et des défenseurs des droits humains. Cette action est à l’initiative de Committee for Refugee Relief et coordonnée par des associations telles que Amnesty International France, la Cimade, la Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières, le Secours Catholique et Utopia 56.

Cette saisine fait état de ce que les personnes vivant à la rue, dans des squats ou des bidonvilles ne bénéficient pas pleinement des mesures de prévention du Covid-19 mises en place par le gouvernement et les autorités locales. Elle fait part de la situation préoccupante de cette catégorie de personnes dans plusieurs villes de France, dans la mesure où leur accès à l’eau et à la nourriture, rendu plus difficile en raison de la pandémie, impacte potentiellement leur santé. Elle mentionne aussi le fait que les personnes en situation de demande d’asile sont aujourd’hui dans l’impossibilité concrète de déposer leur demande, et donc d’accéder à une quelconque protection (juridique, santé, nourriture, logement). Enfin, elle mentionne la difficulté accrue des associations à travailler sur le terrain, en raison de l’absence de matériel de protection et, dans certaines municipalités, de verbalisations excessives.

Cette communication urgente demande aux Rapporteurs Spéciaux de rappeler au gouvernement français la nécessité de prendre et réaliser effectivement des mesures de protection à l’égard de ces personnes, et cela dans l’intérêt de tous.

Indiens atteints de variole © Bernardino de Sahagun Indiens atteints de variole © Bernardino de Sahagun

Extraits du texte soumis à l'ONU – Conclusions :

Nous demandons que les rapporteurs spéciaux envisagent de plaider pour que la France finance largement, par des subventions, des hôtels et des locations à court terme qui accepteront d'ouvrir leurs portes à la population touchée (en en accord avec l'annonce faite par la France d'allouer 45 milliards d'euros au soutien du secteur privé). Cela permettra profitera à la fois à la population touchée et au grand public et soutiendra l'économie.
Nous demandons que les rapporteurs spéciaux publient une déclaration publique condamnant la politique du gouvernement français.

ACTIONS
Compte tenu du risque immédiat dû à la COVID-19, tant pour le groupe touché que pour le reste de la population, nous demandons que les rapporteurs spéciaux agissent de toute urgence et publient une communication et dès que possible.
Enfin, nous demandons respectueusement que les actions demandées prennent en compte les objectifs à moyen et long terme notamment le fait que le refuge n'est pas une option à moyen terme, et qu'il est rappelé à la France de ses obligations concernant le respect des droits de l'homme et la mise en œuvre des recommandations de tous les organes des Nations unies chargés des droits de l'homme.

* * *

La présente communication comprend les annexes suivantes, qui font le point de manière exhaustive sur la situation des personnes vivant dans les centres d'hébergement d'urgence, les sans-abri et les établissements informels dans toute la France pendant l'épidémie de coronavirus :

- Annexe 1 : Communication urgente du 11 avril 2019 au logement de l'UNSR ;
- Annexe 2 : L'état du mal-logement en France 2020, Fondation Abbé Pierre ;
- Annexe 3 : Mise à jour du 28 mars 2020 par le Collectif RomEurope pour Marseille, Toulouse, Bordeaux, Montpelllier,
Grenoble, Sant Étienne, Nantes, Lyon, Champs-sur-Marne, Essone, Antony, Saine-St-Denis, Val-de-Marne, Val
d'Oise ;
- Annexe 4 : 8 avril 2020 Mise à jour des associations de Calais et de Grande-Synthe ;
- Annexe 5 : 28 mars 2020 Mise à jour d'Utopia 56 pour Calais, Grande-Synthe, Lille, Nantes, Paris, Rennes et
Toulouse ;
- Annexe 6 : Instruction interministérielle du 27 mars 2020 " sur la prise en charge et le soutien des populations
précaires face à l'épidémie de COVID-19 " ;
- Annexe 7 : Communiqué de la police de Calais du 28 mars 2020 ;
- Annexe 8 : Mesures adoptées par le gouvernement le 21 mars 2020 ;
- Annexe 9 : Lettre du 31 mars 2020 signée par Amnesty International, La Cimade, Médecins sans Frontières,
Médecins du Monde, Caritas et Emmaüs ;
- Annexe 10 : Rapports des observateurs des droits de l'homme de mars 2020 à Calais et à Grande-Synthé ;
- Annexe 11 : Communication au Défenseur des Droits du 27 mars 2020 pour Calais et Grande-Synthé ;
- Annexe 12 : Dossiers des autorités en réponse à la pandémie de covid-19, Amnesty
International ;
- Annexe 13 : Mise à jour du 4 avril 2020 de Solidarité Migrants Wilson sur l'accès à l'eau à Paris ;
- Annexe 14 : Suspension des demandes d'asile, Le Monde, 24 mars 2020 ;
- Annexe 15 : 6 avril 2020 Mise à jour d'Utopia 56 sur les amendes de la police.

 

Tweet @C4RefugeeRelief

Pour protéger les plus vulnérables du #COVID19, ceux qui vivent dans les rues, squats et bidonvilles, nous, 92 acteurs de la #solidarité, saisissons 7 Rapporteurs Spéciaux de l’#ONU.
@SRWatSan @leilanifarha @ForstMichel @HilalElver
#HRWASH2020 #HealthForAll #Right2Housing #Food

 

Liste des signataires :

ACAT - ACCMV - Accueil Réfugiés BRUZ - Accueil-Asile - Action contre la Faim France - Action Droits des Musulmans (ADM) - ADHEOS Centre LGBT - ADRA Dunkerque - ADSF Agir pour la Santé des Femmes - Ah Bienvenue Clandestins ! - Aide Migrants Solidarité (AMiS) - AIDES - Alliance des Avocats pour les Droits de l'Homme - Alternatives pour des projets urbains ici et à l'international - Amnesty International France - Architectes Sans Frontières - ARDHIS - Association Allamma - Association des familles victimes du saturnisme - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association soutien aux exilés 44 - ATD Quart Monde - Autour d'eux Léo et Téa - Bethlehem - Care4Calais - CCFD-Terre Solidaire - Centre Primo Levi - Cercle de Silence Hazebrouck - Chemins Pluriels - Collectif Audonien Solidarité Migrants - Collectif Cambrésis pour l'Aide aux Migrants - Collectif Migraction59 - Collective Aid - Comede Comité pour la santé des exilé.e.s - Committee for Refugee Relief - Droit Au Logement (DAL) - Dom'Asile - Droits d'urgence - ECNOU - ELENA France - Elkartasuna Larrun Solidarité Autour de la Rhune - Emmaüs Dunkerque - Emmaüs France - Equinoxe Centre LGBTI+ Nancy - ESPACE - Etats Généraux des Migrations - FASTI - FIDH - GAT Réfugiés Migrants FI35 - Gisti (Groupe d'information et de soutien des immigré.e.s) - Groupe ATTAC Rennes - Help Refugees - Itinérance Cherbourg - JRS France - Kolone - L'assiette migrante - L'Auberge des Migrants - L'Autre Cantine Nantes - La Chorba - La Cimade - Le CRIDEV - Ligue des Droits de l'Homme - Médecins du Monde - Médecins sans Frontières - Migrations, Minorités Sexuelles et de Genre - MRAP Fédération de Paris - MRAP Littoral - P'tits Déjs Solidaires - Paris d'Exil - Planning Familial du Pas de Calais - Planning Familial Ille-et-Vilaine - Refugee Info Bus - Refugee Rights Europe - Refugee Women's Centre -Refugee Youth Service (RYS) - Refuges Solidaires - Roya citoyenne - Salam Nord/Pas-de-Calais - SAVE - Secours catholique Caritas France - Snep-Fsu 35 - Solidarité migrants Wilson - Solidarités International - Solidarités Saint Bernard - Terre d'errance Steenvoorde - Thot, Transmettre un Horizon à Tous - Toit du monde - Tous Migrants - Un Toit c'est Un Droit - Utopia 56 - Voix des Migrants - WATIZAT

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.