Moria ou la mort de l'humanité

Berlin, 9 septembre 2020 : sans doute 10 000 personnes dans la rue pour demander l'accueil des réfugiés du camp de Moria. La tragédie de Moria n'est pas sans coupables. Nous demandons une fois de plus que les États européens prennent leurs responsabilités face aux milliers de réfugiés dans les îles grecques.

Berlin hier soir [9 septembre 2020]: sans doute 10 000 personnes dans la rue (et des manifs prévues ce soir, demain et après-demain dans une cinquantaine de villes allemandes) pour demander l'accueil des réfugiés du camp de Moria.
Slogan scandé « WIR HABEN PLATZ » (“nous avons de la place”), et demande de démission du ministre fédéral de l'intérieur Horst Seehofer (CSU).

La tragédie de #Moria n'est pas sans coupables. Nous demandons une fois de plus que les États européens prennent leurs responsabilités face aux milliers de #réfugiés dans les îles grecques ! #LeaveNoOneBehind

C’est le moment ou jamais pour réclamer haut et fort l'évacuation immédiate des camps dans les îles grecques et la relocalisation de demandeurs d’asile dans diverss pays européens. C’est d’autant plus faisable car, face à la situation dramatique des réfugiés à Lesbos plusieurs citoyens, collectifs, groupes politiques demandent la relocalisation immédiate en Europe tandis que des villes européennes avaient déjà exprimé leur intention d'accueillir des réfugiés en provenance des îles. La situation est plus qu’urgente, quelques 13.000 personnes errent sans toit sur les routes de Lesbos, tandis que les groupes d'extrême droite s’en prennent à eux et empêchent les collectifs de solidarité de leur venir en aide. Quant au gouvernement grec, il a envoyé à l’île en guise d’aide humanitaire, trois escadrons de CRS de plus. La réponse du gouvernement grec ne saurait être que policière et répressive avec théorie de conspiration à l’appui

C'est à nous tous et toutes d'obliger les instances et les gouvernements européens de prendre leur responsabilité. Nous ne pouvons pas laisser les réfugiés seuls face à cette situation.

Des mails et des lettres aux élus, des rassemblements devant les bureaux de l’UE dans chaque ville, des déclarations publiques, des appels à signer tous les moyens de pressions sont bons

last but not least

Une campagne sur les médias sociaux qui a déjà été lancée voir #leavenoonebehind

 

Incendie de Moria © Inconnu Incendie de Moria © Inconnu

 

https://www.gcr.gr/en/news/press-releases-announcements/item/1499-joint-statement-of-31-ngos-regarding-moria-refugee-camp-fire


Déclaration commune de 31 ONG concernant l'incendie du camp de réfugiés de Moria

Grèce : Transférer les réfugiés et les demandeurs d'asile en sécurité sur le continent

Le respect des droits de l'homme doit prévaloir sur le recours à la force

Suite à l'incendie qui s'est déclaré hier à Moria, sur Lesvos, et qui a détruit le centre d'accueil et d'identification, 31 organisations de la société civile demandent au gouvernement grec de fournir immédiatement une assistance aux personnes qui ont perdu leur abri. Les personnes touchées, parmi lesquelles de nombreux enfants et groupes à risque, doivent être soigneusement transférées en lieu sûr sur le continent.

Le transfert des groupes à risque, y compris les enfants non accompagnés, les femmes enceintes, les personnes handicapées, les personnes souffrant de problèmes médicaux et de santé mentale et les personnes âgées doit être prioritaire. Les personnes dont le test de dépistage du Covid-19 s'est révélé positif doivent bénéficier d'un logement sûr pendant la période de quarantaine, de soins de santé et d'une hospitalisation si nécessaire.

Le déménagement des personnes de Lesvos vers la Grèce continentale nécessite de trouver des solutions urgentes pour remédier au fait que de nombreuses installations de logement actuelles pour les réfugiés et les demandeurs d'asile sont à pleine capacité. Nous demandons instamment aux autorités grecques de travailler sur un plan cohérent qui maximise toutes les ressources disponibles, y compris celles de l'UE, et nous renouvelons notre appel aux dirigeants européens pour qu'ils partagent la responsabilité de l'accueil et du soutien des demandeurs d'asile, aujourd'hui plus que jamais.

En ces temps difficiles, il est de la plus haute importance que le respect des droits de l'homme soit au centre de la réponse à l'incendie de la Moria, et que les autorités ne recourent pas à la force ou à des propos incendiaires, mais prennent les mesures appropriées pour désamorcer tout risque de violence.

ActionAid Hellas
Amnesty International
Fondation pour les réfugiés par bateau
CRWI Diotima
ECHO100PLUS
ELIX
Égalité des droits au-delà des frontières
Fenix - Aide juridique humanitaire
Conseil grec pour les réfugiés (GCR)
Ligue hellénique des droits de l'homme
Plate-forme hellénique pour le développement (Ελληνική Πλατφόρμα για την Ανάπτυξη)
Aider les réfugiés
Hias Grèce
Droits de l'homme360
Aide juridique humanitaire
Human Rights Watch
Comité international de secours (IRC)
INTERSOS Hellas
Centre juridique de Lesvos
Médecins Sans Frontières
Melissa
Réseau pour les droits de l'enfant
Omnes
Aide juridique aux réfugiés (RLS)
Droits des réfugiés en Europe (RRE)
Soutien aux réfugiés de la mer Égée (RSA)
Initiative sur les traumatismes des réfugiés
La solidarité maintenant
Symbiose - École d'études politiques en Grèce
Terre des hommes Hellas
Le projet HOME

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.