Sans papiers au temps du Coronavirus

Suspension et Report des permanences juridiques et de la manifestation du mercredi du CSP59

COMITÉ DES SANS PAPIERS 59 *CSP59* 42 RUE BERNOS – 59800 Lille – Tél : 06.80.57.50.61 –

Email : csp59@wanadoo.fr - http://leblogducsp59.over-blog.com- https://www.facebook.com/CSP59/ 

 

 © (d'après Edward Hopper) © (d'après Edward Hopper)

 

La crise sanitaire du coronavirus est devenue une pandémie en France qui menace les populations. L'état d'urgence sanitaire est devenu une nécessité pour endiguer l'épidémie. La Chine Populaire a montré ce qu'il faut faire pour stopper l'hécatombe et sa généralisation. L'Italie, l'Espagne où la Chine, Cuba viennent en aide ont déjà mis en place le confinement et la quarantaine pour stopper l'expansion de la maladie.

Le gouvernement français annonce le confinement et la quarantaine comme en Chine.

Le CSP59 avait déjà mis en garde contre la mesure anti-sanitaire comme celle de réduire l'accès ou de supprimer à l'Aide Médicale d'État (AME) qui menace la santé de tous, Français et Immigrés.

Mouvement de lutte pour la régularisation des sans papiers, d'illégaux jamais hors la loi, l'Assemblée Générale du CSP59 décide :

– la suspension des permanences juridiques remplacées par des permanences téléphoniques jusqu'à ce que la bataille contre l'épidémie soit gagnée ; chacun(e) doit appeler en cas d'urgence aux téléphones suivants selon son référent juridique : – 0608097729 – 0660773695 – 0663134075 – 0626552771 –
– la suspension et le report jusqu'à nouvel ordre de la traditionnelle
(depuis 24 ans) manifestation du mercredi, 18h, Place de la République/parvis des droits de l'homme.

La Préfecture communique sur la fermeture de ses locaux et le report à une date ultérieure de la Codrese, ce qui est compréhensible vu le contexte.

Le président de la République annonce l'arrêt des vols aériens vers les pays tiers pendant que les "pays sûrs" d'émigration (Algérie, Maroc, Tunisie, Sénégal, Mali, Guinée, Congo, Cameroun, Syrie, Afghanistan, Sahel, etc) dont les premiers cas de coronavirus sont souvent des voyageurs provenant d'Europe suspendent les liaisons aériennes avec la France notamment, ce qui est aussi tout à fait compréhensible.

Les audiences aux tribunaux sont reportées à des dates ultérieures, ce qui est aussi compréhensible.

Le CSP59 demande alors que :

– Les sans papiers ne sont ni des délinquants ni des criminels et ceux qui sont détenus en Centre de Rétention, notamment de Lesquin et Coquelle, pour défaut de papiers doivent être libérés parce que l'état de droit ne permet pas qu'ils y soient sans jugement; Un cas de coronavirus au CRA de Lesquin vient d'être signalé, les sans papiers qui y sont doivent donc être libérés ; le CSP59 a reporté sa marche de Porte de Douai au CRA de Lesquin de samedi 14 mars pour respecter la consigne de lutte contre la propagation du coronavirus;
– Le confinement décidé par le président Macron et le gouvernement doit prendre en charge les SDF, dont les sans papiers, pour que la lutte contre l'épidémie soit efficace;
il est fondamental que soit rétabli l'AME pour compléter le dispositif de protection des sans papiers et de toute la population;
un mécanisme adapté pour la continuité de l'exercice du droit à la défense argumentée des dossiers en vue de la régularisation en préfecture.

Les sans papiers déclarent être partie prenante de l'effort collectif citoyen pour gagner la bataille contre la pandémie du COVID 19. La lutte pour la régularisation des sans papiers s'adapte donc à la situation grave qui s'impose à tous convaincue que gagner la bataille contre la pandémie est une étape nécessaire pour gagner la lutte pour la régularisation.

16/03/2020

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.