La Barque prend l’eau, et nous, sur la rive...

La fermeture des librairies saborde aussi les petites éditions peu, pas ou trop mal connues. Notre engagement aussi est une résistance à la sombre imbécilité de ces sociétés technocratiques. Personne ne peut tenir seul ou seule. Personne.

La Barque est un éditeur d'une très grande qualité.
Sobre, discret, puisant son énergie dans l'échange entre langues.

editions-la-barque

Éditions La Barque

Siège social :
51, rue de Paradis

75010 Paris

Rédaction :
5, Contour de la Motte

35000 Rennes

contact@labarque.fr
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Diffusion – Distribution Les Belles Lettres

 

  • LE MONDE SANS LES MOTS
    « la langue japonaise perdit irrémédiablement son ombre »,
    TAMURA Ryûichi est le poète qui s’est le plus radicalement confronté à cette question de la langue qu’il porte dans le poème jusqu’au vertige...

La sortie d'un précédent livre a été sabotée par le premier confinement,
et voilà le deuxième confinement qui vient bloquer la sortie suivante (ce poète japonais).

C'en est trop, La Barque coule.
Pour la renflouer, soyez nombreux et nombreuses à lui acheter au moins un livre
ou abonnez-vous à l'une de ses Revues (remarquables).

  • De FUMÉE ET D’OCRE – SOLEIL INCLINÉ
    Comme Sylvia Plath, Ingrid Jonker engage la poésie sur une voie, parmi d’autres possibles, importante… de révolte et de liberté,
    son cri puise des « abysses de l’esprit » sa vérité.

  • REVUE LA BARQUE, n° 9
    « Je suis pétri de mensonges. Je ne pourrais autrement garder mon équilibre. Ma barque est très fragile. »
    Kafka, lettre à Felice, 20 septembre 1917

  • REVUE LA BARQUE DANS L’ARBRE, n° 4/5
    UNE BARQUE BRÛLE SUR LES REMBLAIS DU PORT
    Elle ignorait qu’elle ne connaîtrait plus jamais cela. (Anne-Marie Albiach)

 

C'est ici : LA BARQUE

La fermeture des librairies saborde aussi les éditeurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.