Levez le séquestre de tous les navires de sauvetage MAINTENANT

Texte à reprendre, signer et diffuser largement, à la presse, aux élu.e.s, aux membres décisionnaires et aux ministres de l'Intérieur des pays de l'UE réunis à Malte.

À la lumière de la réunion d'aujourd'hui mardi 24 septembre 2019 à Malte où cinq ministres de l'intérieur de l'UE se réunissent pour discuter d'un quota de relocalisation pour les migrants secourus en Méditerranée, nous publions cette déclaration collective pour demander la libération immédiate de tous les navires de sauvetage des ONG.

Le régime des frontières de l'UE bloque tous les passages légaux sûrs et oblige les réfugiés et les migrants à emprunter des routes clandestines et à voyager sur des bateaux non sûrs. Vous devriez avoir honte.

L'UE n'est pas disposée à organiser un véritable programme de sauvetage en mer pour les personnes qui sont victimes de ses politiques. Au lieu de cela, la collaboration illégale entre les moyens aériens de l'UE et les forces libyennes est une pratique quotidienne. Vous devriez avoir honte.

Lorsque des individus et des organisations de la société civile interviennent pour sauver des vies en mer, l'UE et ses États membres les criminalisent. Alors que des personnes meurent et se noient, l'UE et ses États membres confisquent les navires de sauvetage qui sauvent des vies. Vous devriez avoir honte.

Nous exigeons :
- La levée immédiate du séquestre de tous les navires de sauvetage civils en Italie !
- Fin immédiate de la collaboration de l'UE avec les forces libyennes !
- Pas d'efforts continus pour criminaliser le sauvetage en mer !
- Ports ouverts en Italie et à Malte, débarquement immédiat après sauvetage !
- Réinstallation rapide et répartition des réfugiés et des migrants en fonction des pays de destination souhaités et notamment en collaboration avec les villes solidaires et sanctuaires de toute l'Europe !

Signataires :
Sea Watch, Mediterranea Saving Humans, Bienvenue en Europe-Italie, Borderline-Europe, INURA, Ajuntament de Barcelona-Global Justice Department et WatchTheMed Alarm Phone

aquarius

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.