Violences à la fac de droit de Montpellier

Hier, pendant la manifestation du 22 mars où j'étais, nous avons investi un amphi de la fac de droit et avons voté l'occupation toute la nuit. Je suis parti en fin d'après-midi et des gens auraient délogé les manifestants avec violence cette nuit. Voyez plutôt.

Après les violences à Bordeaux la nuit où des étudiants ont été délogés violemment par des policiers, c'est au tour de Montpellier où, pour le coup, ce ne sont pas des policiers qui ont délogé les manifestants mais des gars cagoulés qui pourraient appartenir à des groupes fascistes. D'après des sources, il semblerait le doyen de la fac de droit Philippe Pétel leur aurait ordonné d'aller déloger les "gauchos". Il y a eu plusieurs hospitalisations et il semblerait qu'une des personnes qui filmait se soit faite casser son portable. Sur les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, certains de ces agresseurs seraient identifiables. Plusieurs questions se posent: Qui a permis à ce commando de pénétrer dans cet amphi ? Des agresseurs qui ont pu s’enfuir en toute quiétude.

Je vous invite à regarder les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux car vous risquez de ne pas en entendre parler dans les médias traditionnels.

Cette vidéo a été postée sur YouTube mais sur les réseaux sociaux c'est la même.

Violences fac de droit Montpellier

C'est lamentable des violences pareilles, j'espère qu'il y aura une suite à tout cela et que les coupables et commanditaires seront sanctionnés. Soutien absolu  à ceux que je connais qui sont restés cette nuit, soutien à ceux qui sont à l'hôpital et soutien à ceux qui ont filmé malgré la dangerosité de ce commando.

La webtélé Le Media s'est procuré une vidéo qui n'a pas circulé sur internet dans laquelle nous voyons les agresseurs s'enfermer avec des personnes de l'administration à l'intérieur de la faculté après avoir expulsé les étudiants grévistes du campus. Nous les voyons même applaudir à la fin de la vidéo. Je vous mets le lien, elle se situe de 3.47 à 4.10 Vidéo agresseurs

Cette vidéo est plus que troublante sur les liens qu'il y aurait entre l'administration et les agresseurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.