HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE NE TUE PAS

Montebourg appelle Mélenchon à se retirer : c’est l’hôpital qui se fout de la charité !

 

Ce monsieur suffisant, qui lors des primaires socialistes déclarait qu’il ne s’allierait pas à Jean-Luc Mélenchon, et qui aujourd’hui appelle le candidat de la France insoumise à abandonner la course à l’Elysée, pour soi-disant permettre à la gauche représentée par le socialiste Benoît Hamon d’être présente au second tour, quel toupet ! Décidemment, ces socialistes sont incorrigibles ! De Hollande qui trahit ses engagements électoraux de 2012 ; à Hamon qui s’assied sur les accords avec Jadot en renonçant à la promesse d’abandon de la construction du nouvel aéroport de ND des Landes, au profit d’un réaménagement du projet ; en passant par la trahison par Valls, de sa parole donnée de soutenir le vainqueur des primaires socialistes, ils n’en finissent pas ces socialistes à prendre les français pour ce qu’ils ne sont pas. Que Montebourg appelle donc les siens à cesser de diviser son propre parti, et que ceux-ci cessent de ridiculiser leur candidat, puis enfin, que Hamon qui ne représente plus que l’ombre de lui-même, par élan patriotique, se retire au profit du seul candidat de gauche crédible : Jean-Luc Mélenchon ! Monsieur Montebourg, venez donc samedi 18 mars à la Bastille, défiler pour la 6ème république, vous serez plus utile à la gauche que votre appelle ridicule.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.