L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (co-écrit), éd. La Ville brûle ; Antigone, éd. La Ville brûle ; Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses ; Tour du monde en romans, éd. Ellipses ; Chaplin : Non à la délation, Actes Sud Junior ; La Hache, éd. Le Murmure ; Petit Manuel d'éloquence (co-écrit), éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

259 Billets

1 Éditions

Billet de blog 12 août 2022

L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (co-écrit), éd. La Ville brûle ; Antigone, éd. La Ville brûle ; Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses ; Tour du monde en romans, éd. Ellipses ; Chaplin : Non à la délation, Actes Sud Junior ; La Hache, éd. Le Murmure ; Petit Manuel d'éloquence (co-écrit), éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

Sempé semper

À un pas triste, reconnaissant.

L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (co-écrit), éd. La Ville brûle ; Antigone, éd. La Ville brûle ; Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses ; Tour du monde en romans, éd. Ellipses ; Chaplin : Non à la délation, Actes Sud Junior ; La Hache, éd. Le Murmure ; Petit Manuel d'éloquence (co-écrit), éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il a acquis un calendrier perpétuel. Ça fait un bail, ça n’empêche qu’il s'en régale. C’est tout plein de dessins. Et c’est sympa, c’est du Sempé. Ça s'appelle le Sempé. /Le Sempé c'est sympa/ Et ça vaut la Samba. /Ça se lit en solo /Ou ça se lit à des tas (sur un air de Gotainer)

Il aime bien ce qui est perpétuel. Comme l’emballage des paquets de Paille d’or ou du beurre de cacahuète Dakatine. Il aime aussi les langues mortes. Il aime bien ce qui est perpétuel et, comme il connaît un peu de latin, cette langue morte qui nous a donné le radical semper (toujours), il s’est fait une devise : "Sempé semper" (voire Sempé Fidelis). Tous les jours, il porte les yeux sur le sempiternel dessin de Sempé issu de son calendrier. Il adore ces noirs dessins sur fond blanc.

Sempé est un illustre illustrateur de dessin à dessein et de détails de taille. Avec lui, le mot acuité pourrait s’écrire aQ.Ité, mais ça reste simple et du Sempé.

En ces temps d'inquiétude peurpétuelle, il ne peut supporter un monde sans paix qu’avec Sempé. Il paraît que l’homme est un roseau pensant, et pourquoi ce ne serait pas un roseau Sempé ? Il serait certainement plus facile à vivre. Quelques traits, un peu de caractère.

Voilà ce que devraient se dire tous les sinistres : à vaincre Sempé, on triomphe sans gloire. La Faucheuse fait sa maligne, mais elle finira par le payer. Qu’elle se pointe bic un peu, on lui cassera sa pipe.

De Sempé, il n'a pas tout lu. Tant d'restes. Tendresses.

Toute l'année, Hasta S(i)emp(r)é. À un pas triste, reconnaissant.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
La Cnil saisie d’un recours collectif contre la « technopolice »
La Quadrature du Net a recueilli les mandats de 15 248 personnes pour déposer trois plaintes contre les principaux outils de surveillance policière déployés un peu partout en France. Elle demande notamment le démantèlement de la vidéosurveillance et l’interdiction de la reconnaissance faciale. 
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Santé
Soins non conventionnels : « Les patients ont une spiritualité, une part d’irrationnel »
Parmi les soins non conventionnels, au très large public, il y a de tout : certains ont trouvé une place auprès de la médecine traditionnelle, d’autres relèvent de la dérive sectaire. Le chercheur Bruno Falissard, qui a évalué certaines de ces pratiques, donne quelques clés pour s’y retrouver. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB