L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (1. Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs, éd. La Ville brûle ; 2. Antigone, éd. La Ville brûle ; 3. Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses 4. Tour du monde en romans, éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

218 Billets

1 Éditions

Billet de blog 18 avr. 2022

Le gif et le mème sont dans le même bateau

GIF, n.m (acronyme de l'anglais graphics interchange format, format d’échange d'images) Format d’image numérique de basse résolution, très utilisé sur Internet. (Le Larousse) Mème, même chose.

L'Épistoléro
Prof, surtout, et auteur, un peu (1. Le Dictionerfs du collège commun et des colères universelles de l'Éducation (dite) nationale, de la mixité sociale et scolaire, des élèves, des parents et des profs, éd. La Ville brûle ; 2. Antigone, éd. La Ville brûle ; 3. Cahier d'activités de grec ancien, éd. Ellipses 4. Tour du monde en romans, éd. Ellipses
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

GIF, n.m (acronyme de l'anglais graphics interchange format, format d’échange d'images) Format d’image numérique de basse résolution, très utilisé sur Internet. (Le Larousse). On prononce "jiffe" (Steve Wilhite, inventeur 1948-2022).

C’est un format d'image numérique mis au point par CompuServe en 1987. Sandy Trevor demande à Steve Wilhite de développer un format d'image animée léger lisible par tous les ordinateurs de l’époque (Apple, IBM, mais aussi Commodore, Tandy, etc.). 
D’abord, ce fut le règne de l’ignoble, du graphique terrifique. 

C’est un avion qui apparut sur le tout premier gif (cf supra). Le premier gif viral fut celui d’un bébé dansant, en 3D et en 1996. Dans ces années 90, alors que se propageait le succès d’Un Jour sans fin, les animations "site en construction" firent aussi florès. 

Triomphe, c’est le « Mot de l'année 2012 » par l'Oxford American Dictionary. Il a dû son essor record à Facebook et Twitter. Désormais il existe une plateforme de gifs. Elle est très populaire. 

Depuis, le gif a croisé le mème. Gif et mème sont dans le même bateau. Mème, un mot qui a la classe grecque. Un néologisme forgé par le biologiste Richard Dawkins qui vient du mot « mimèsis ». L’imitation sans limite enseignée par la toile. Essaie encore.

Le gif est devenu la branche armée et animée de la pop-culture. 

Un support commode pour disséminer la pop culture à coup d’extraits. Le gif c’est du digest, un zapping culturel (zapping autre mot de l’époque). 
Le Gif, une boucle éternelle. Une demi-heure pour en faire une et un résultat d’une ou deux secondes pour conjurer la mort, le « YOLO » (You Only Live Once, « On ne vit qu'une fois »). 

Les GIF, ce sont des imagettes, des miniatures. Des enluminures du 21ème siècle ?

Ce viral-là impose ses protocoles, ses règles. Souvent les gifs proviennent de vidéo (film, dessin animé, émission télé). Techniquement elles sont inférieures à l’original. L’image est en basse résolution et il n’y a pas de son : une image muette muée en un tout petit film mouvant. On y adjoint des fois quelques mots. À l'économie. Et pourtant elles ont un succès incroyable. 

Ce sont de petites images qui tournent sur elles-mêmes et qui, virales, tournent à travers le net, le monde et au-delà. Vieilles comme le monde du pastiche, de la parodie. Très réactives à l’actualité, la gifle des oscars aussitôt devenue gif.
Si l’animation peut être utilisée à des fins politiques, l’animation est souvent simplement drôle. Elle génère un comique de répétition. On fait tourner en boucle une chute, une mimique, une situation cocasse...On retrouve ce bon vieux slapstick.

Le gif est une boucle temporelle qui n’évoluera jamais. Bien close. Bien fermée. Un moment arrêté. De grâce, de honte, de galvanisation. 
Cette boucle, ce moment clos, est souvent tirée de son contexte sans explication. Comme un tiré-à-part sans commentaire. Avec le gif on peut tout dire. Sans contexte d’origine, sans contexte imposé d’arrivée. Tous les collages sont possibles (permis ?). Sans auteur, animées et anonymes. Justement animées de quelles intentions ?

Certains en ont marre de ces images anémiques. Ils pousseraient les mèmes dans les orties. Ils reprochent à ces images animées de n’être que trop souvent des images à minets. C’est que le chat sort ses gifs depuis longtemps, avec l’écueil du gnan-gnan. Les Lolcats sont bien sur le podium. Sur le podium, comme l’était le cheval au galop au début du XXème siècle. C’est la longue tradition du gif-animal (pas besoin de droits d’auteur). Au XIXème siècle, on a des tas d’appareils : des phénakistoscopes, des zoétropes et des praxinoscopes grâce auxquels on met en mouvement des animaux. Sans parler un peu plus tard du flipbook puis du kinétoscope et du mutoscope. (Hommage à skope, cet élément grec qui forge depuis si longtemps des mots savants et met un peu d’éternité dans la skoopérative du cinéma et des boucles temporelles). 

Les temps changent : ils sont modernes. Chaplin peut resserrer ses boulons pour l’éternité. Les hommes investissent les gifs. 

Sur les réseaux, le gif c’est comme une ponctuation gratuite, populaire, partagée, reconnaissable entre toutes. Plutôt qu’un coup de plume, du visuel, du léger, un petit coucou à la persistance rétinienne. Un cadeau, a gift, un GIFt offert en partage. 

C’est toujours du répétitif. Toujours. Toujours.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut