Une reine du crime oubliée

Dans la catégorie Meilleur Auteur de romans policiers vous étiez, selon Raymond Chandler, la première pour les citations grecques et latines.

81bbr1on7jl
J’ai appris tout récemment par une lettre de Raymond Chandler du 16 avril 1949 que, dans la catégorie Meilleur Auteur de romans policiers vous étiez, selon lui, la première pour les citations grecques et latines.

Oui, j’ai plus de 70 ans de retard. Cela dit, la lettre ne m’était pas adressée et elle n'est pas passée par la poste. J'aurais bien aimé voir le timbre, mais bon…

La première pour les citations grecques et latines. Quand on pense que le genre remonte à l'Œdipe roi de Sophocle, ça fait sens.

Vous êtes née en 1893. Soit 3 ans après A.C (Agatha Christie). Je ne savais rien de vous avant cette allusion de Chandler. De quoi me donner envie de jouer les Marlowe.

Nom : Sayers.

Prénom : Dorothy.

(Oui, Dorothy. Parce que Tom Sayers avait déjà été pris par Mark Twain.)

Et même Dorothy L. Sayers, soit D.L.S. DSL encore de ne pas te connaître.

Profession : autrice de romans policiers et reine du crime un peu oubliée

Une célébrité des thirties. Sic transit gloria, Dorothy. La soif, thirst des thirties a été, depuis, bien étanchée.

220px-dorothylsayers-mudermustadvertise
Beaucoup ne vous voient pas en Reine du crime, mais simple rédactrice d'agence de publicité. Amusante, votre utilisation du colonel Moutarde pour l'une de vos publicités.

Courte biographie : Fille de pasteur (ce qui explique le goût pour le latin et le grec ?), diplômée de littérature médiévale, vous fûtes comparée à Conan Doyle et à Agatha Christie. Excusez du peu. Certain Butor vous a trouvé plus universitaire que véritable autrice policière (à cause des citations latines et grecques ?). Une Dorothy, un don de dieu (étymologie grecque du prénom donné par son papa pasteur), sans doute moins pétroleuse que cette Dorothy-là. Malgré tout, en femme lettrée que vous étiez, dans les années 30, vous eûtes à cœur de défendre un idéal, celui de la femme indépendante et instruite. Peu ou prou, une figure de proue féministe, comme on dit.

1aef654be35197917d52970fb09147d8

Langues anciennes : Vous avez appris le latin à 7 ans.

Importance dans la littérature policière : Vous avez créé le personnage de Lord Peter Wimsey, le Sherlock Holmes des beaux quartiers et à monocle accompagné de son fidèle valet Bunter.

Ce Lord a un goût pour les vieux livres, les incunables (ce qui explique le goût pour le latin et le grec ?). Vos livres à vous ont été publiés aux éditions J’ai Lu, Série Noire, Le Masque, qui a même publié une Intégrale en plusieurs volumes (je ne sais pas si le tome 2 est sorti…)

Le livre le plus récemment publié  portant votre nom date de 2012. Ah ! Les vieux livres…Dans les années 80, on faisait une thèse sur votre œuvre.

Ayant le goût des citations latines ou grecques qui surgissent dans les films ou les séries, j’ai noté que deux de vos romans étaient devenus des films : The Silent Passenger de Reginald Denham (1935), Busman’s Honeymoon d’Arthur B. Woods (1940). J’ai aussi relevé que plusieurs de vos romans avaient été adaptés à la télévision, notamment en série. Une de vos nouvelles est même devenue un épisode d’Alfred Hitchcock présente.

Vous avez marqué des autrices comme P.D James.

A suivre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.