Les amis de la génération Thunberg
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 janv. 2020

Vocation de l’association des amis de la génération Thunberg

Nous avons écouté les divers appels de Greta Thunberg, et les appels qu’elle a suscité partout dans le monde dans sa génération, et nous voulons répondre à Greta Thunberg comme nous voulons répondre aux mouvements qu’elle a suscités. Nous avons pris l’initiative de créer l'association des amis de la génération Thunberg pour contribuer à l’établissement d’un dialogue entre les générations.

Les amis de la génération Thunberg
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Greta Thunberg appelle les adultes à prendre leurs responsabilités. Ce faisant, elle pose le problème d’une sorte de généralisation de l’irresponsabilité qui semble s’imposer par diverses voies, et dans une grande partie du monde, sinon dans le monde entier.

Les causes de cet état de fait sont nombreuses, et diversement interprétées. Il ne fait toutefois pas de doute que les rapports intergénérationnels, qui paraissent être eux-mêmes fondamentalement mis en cause par les plus récentes évolutions des sociétés industrielles, participent de façon essentielle à ce très grand malaise dans les civilisations.

Cet état de fait pose aux parents et plus généralement aux éducateurs d’immenses problèmes, cependant que les générations les plus jeunes s’en trouvent elles-mêmes très gravement lésées, d’autant plus que leur avenir est beaucoup plus mis en question que celui de leurs ascendants – situation qui conduit parfois à un sentiment d’abandon qui peut devenir ruineux, et même mortel.

Nous avons écouté les divers appels de Greta Thunberg, et les appels qu’elle a suscité partout dans le monde dans sa génération, notamment à travers Youth for climate, et nous voulons répondre à Greta Thunberg comme nous voulons répondre aux mouvements qu’elle a suscités. Nous avons pris en conséquence l’initiative de créer l’association des amis de la génération Thunberg pour contribuer à l’établissement d’un dialogue entre les générations en prenant appui tout d’abord sur les travaux des autorités scientifiques.

Il ne s’agit pas d’organiser des meetings publics et médiatisés, mais de créer là où ce sera possible et attendu des groupes de travail traitant de questions bien circonscrites, documentées à l’avance, et en vue de produire, à partir de ces travaux, des memoranda qui seront publiés lorsque les participants à ces groupes de travail estimeront qu’ils le méritent.

Face à l’affaiblissement factuel de la responsabilité, Greta Thunberg et Youth for climate en appellent avant tout à la rationalité. Rien n’est plus précieux, et nous devons les y encourager.

Membres fondateurs :

Yves Citton, professeur de littérature, université Paris VIII

Victor Chaix, étudiant, journaliste et membre d’Extinction Rebellion UK

Marie Chollat-Namy, étudiante en thèse de cancérologie à l'université Paris- Saclay et membre d'Extinction Rebellion Paris Centre

Michel Deguy, écrivain, philosophe

Hidetaka Ishida, professeur de philosophie, université Todaï

Jean-Marie Le Clézio, écrivain, université de Nanjing

Susanna Lindberg, philosophe, université de Helsinki

Giuseppe Longo, mathématicien, École Normale Supérieure de Paris

Esther Martin, étudiante en terminale, Lycée Richelieu Rueil-Malmaison et membre de Youth For Climate Paris-IDF

Virgile Mouquet, étudiant en géographie, université de Bordeaux Michel de Montaigne et membre de Youth For Climate Bordeaux

Hans Ulrich Obrist, curateur, directeur de la Serpentine Gallery

Stéphane Paoli, journaliste

Saskia Sassen, sociologue et économiste, Columbia university, London School of Economics

Richard Sennett, sociologue, New York University, London School of Economics

Carlos Sonnenschein, médecin, biologiste, Institut d’Etudes Avancées de Nantes, Tufts university

Ana Soto, biologiste, Tufts university, École Normale Supérieure

Bernard Stiegler, philosophe, Institut de recherche et d’innovation et université de Nanjing

Yann Toma, artiste, observateur aux Nations Unies

In English (pdf, 56.2 kB)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aurélien Rousseau, l’autre caution de gauche de Matignon
Le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, a été directement choisi par Emmanuel Macron. Sa réputation d’homme de dialogue, attentif aux inégalités, lui vaut de nombreux soutiens dans le monde politique. D’autres pointent sa responsabilité dans les fermetures de lits d’hôpitaux en Île-de-France ou dans le scandale du plomb sur le chantier de Notre-Dame.
par Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
Qu’est-ce qu’un premier ministre ?
Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
par Bernard Lamizet
Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon