Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

1046 Billets

15 Éditions

Tribune 6 sept. 2021

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Boris, licencié pour rien – Appel à mobilisation

Boris, éducateur spécialisé, a été licencié en septembre 2020 pour avoir évoqué le manque d’autonomie dans l’accompagnement des jeunes et le sentiment d’être infantilisé dans l’organisation de son travail. Contre la répression salariale, et pour un « travail social juste, émancipateur », un ensemble de salarié·e·s mobilisé·e·s du secteur social et médico-social appellent à une mobilisation de soutien le 22 septembre au Tribunal de Melun.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Nous, salarié.es du secteur social et médico-social, faisons usage de notre voix pour exprimer notre soutien et notre appel à la mobilisation du 22 septembre 2021 afin de revendiquer la nullité du licenciement pour le non respect d’un droit fondamental qu’est la liberté d’expression. C’est en effet la date d’audience aux Tribunal des Prud’hommes pour notre collègue éducateur spécialisé, Boris. Il a été licencié de façon abusive par la direction d’IPSIS en septembre 2020, pour avoir évoqué le manque d’autonomie dans l’accompagnement des jeunes et le sentiment d’être infantilisé dans l’organisation de son travail.

Malgré une mobilisation de tou·te·s ses collègues, qui ont fait grève, écrit un courrier collectif à la direction générale, rédigé des attestations individuelles attestant du professionnalisme de Boris, la direction a maintenu sa décision absurde et autoritaire.

Lors de l’audience de conciliation, elle a même proposé à Boris 6000 euros sans même faire l’effort de se présenter à l’audience, envoyant son avocat pour la représenter. Cette proposition, refusée par Boris, démontre le mépris des dirigeant.es de l’association envers leurs salarié·e·s. A ce jour, leur dossier est toujours vide.

Ainsi, nous salarié·e·s mobilisé·e·s du secteur social et médico-social, rappelons notre engagement contre la répression salariale, et pour un travail social juste, émancipateur et respectueux des conditions de vie et de travail de l’ensemble des acteurs et actrices de terrain.

Pour cela nous appelons à nous rassembler le 22 septembre 2021 à midi au Tribunal de Melun pour soutenir Boris, qui demande que soit prononcée la nullité du licenciement pour le non respect d’un droit fondamental qui est la liberté d’expression.

Comme le dit Boris, « lorsque la liberté d’expression est attaquée, ce sont toutes nos libertés qui sont en danger ».

Une victoire pour Boris est une victoire pour l’ensemble des salarié.es de notre secteur !

Pour plus d'informations, lire la version détaillée de cette tribune ici :

Premiers signataires :

Eric Bezou, lanceur d’alerte, syndicaliste licencié par la SNCF ;
Gaël Quirante, Secrétaire général Sud poste 92 ;
Vincent Fournier, postier du 78 ;
Anthony Smith, responsable syndical au ministère du travail ; *
Thomas, infirmier au Rouvray, syndicaliste Sud ;
Anissa, aide soignante, Secrétaire fédérale Sud santé sociaux ;
Ramon Vila, educateur spécialisé, Secrétaire fédéral Sud santé sociaux ;
Ahmed Berrahal, CGT RATP Bus
Collectifs :

Commission de Mobilisation du Travail Social IDF ;
Stylos rouges 93 ;
Réseau Stop Précarité ;
Collectif travail social du Gard ;
Collectif de la pedopsy en lutte du 19ème ;
Comité de soutien aux 4 de Melle
Syndicats :

Fédération sud santé sociaux ;
Sud santé sociaux 30/48 ;
Sud santé sociaux 86 ;
CGT CEPFI 91 ;
Sud Poste 78 ;
CGT Léopold Bellan

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Migrations
À Paris, de jeunes exilés campent devant le Conseil d’État pour réclamer leur mise à l’abri
Depuis six mois, plus de trois cents jeunes exilés vivent sous les ponts à Ivry-sur-Seine. Alors que le froid s’installe, des associations alertent sur la situation de ces adolescents qui manquent de tout. Vendredi, ils ont dressé un camp devant les grilles du Conseil d’État pour faire entendre leur voix.
par Yunnes Abzouz
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin