Lettre ouverte d’habitant.e.s de la 18e circonscription à Jean-Luc Mélenchon

Plusieurs militants, dont un certain nombre de la France insoumise demandent à Jean-Luc Mélenchon de faire aboutir le rassemblement de la gauche dans le 18ème arrondissement de Paris autour de la candidature de Caroline de Haas. «Nous attirons votre attention sur notre circonscription car il nous paraît fondamental de parvenir à présenter une candidature unique, au service de nos valeurs communes. Nous ne parvenons pas à comprendre les blocages qui apparaissent sur cette voie.»

Monsieur Mélenchon, 

Votre campagne inspirante et la mobilisation d’électrices et électeurs de gauche d’horizons différents nous ont permis, le 23 avril, d’atteindre un résultat que beaucoup estimaient impossible. Aux électrices et électeurs sans maison, la dynamique de la France Insoumise a pu être un refuge. Vous avez su parler à l’intelligence collective de l’électorat de gauche. L’électorat qui s'est retrouvé dans l'Avenir en commun et ses propositions ambitieuses, celui qui ne pouvait plus imaginer voter PS après les cinq années Hollande-Macron, celui qui espérait un candidat écologiste, celui qui avait déserté les urnes et qui a vu en vous un espoir. Cet électorat s’est mobilisé pour vous parce que vous incarniez une chance pour tous les citoyens, de la gauche, de l’écologie et au-delà. 

Aujourd’hui, les législatives se préparent. La dynamique créée nous a amenés très loin; est-elle pour autant suffisante pour gagner partout ? 

Dans la 18ème circonscription de Paris, nous avons l’opportunité d’envoyer un message fort au nouveau Président. Le PS nous offre une candidature « de choix » pour les législatives : Myriam El Khomri. Oui, Madame Loi-travail ; celle qui a ignoré pendant des mois nos voix révoltées et qui a rallié Macron. Laisser Myriam El Khomri ou le candidat Les Républicains l’emporter n’est pas envisageable. D’un côté nous ferions tomber la 18ème circonscription de Paris entre les mains de la droite, pour la première fois depuis 20 ans. De l’autre nous donnerions un blanc-seing à la casse sociale envisagée par le nouveau Président. 

Pour gagner, il faudra le soutien de tous. Nous avons besoin de 51% des voix. Dans la 18ème circonscription, cela signifie amplifier la dynamique créée par la France Insoumise, parler à celles et ceux qui ont voté pour Benoît Hamon et même à une partie de celles et ceux qui ont cru que Macron pouvait être un vote utile contre le FN. La candidature de Caroline De Haas nous semble être la meilleure opportunité. Opposante farouche à la Loi travail, militante féministe passionnée, elle porte une candidature citoyenne et écologiste, et l’espoir d’un rassemblement face à la droite. A ses côtés, des citoyen.ne.s désireux.ses de reconstruire la gauche après ces présidentielles au-delà des clivages partisans, des militant.e.s écologistes, féministes, syndicalistes, frondeurs.ses, communistes, insoumis.e.s se sont déjà rassemblés. Tous y trouvent une place, celle de la discussion, de l’expression à égalité entre toutes et tous, des divergences qui ne paralysent pas, de l’action en commun. Nous y voyons l’espoir d’un renouveau de la politique.

Parmi les soutiens de Caroline De Haas, nombreuses et nombreux vous ont donné leur voix tout comme Caroline. Nous, citoyen.ne.s, ressentons dans sa candidature le même esprit qui nous a conduit à vous rejoindre. Nous avons milité pour le rassemblement et nous sommes convaincu.e.s que nous pouvons mettre à l’Assemblée nationale une députée citoyenne de la 6ème République. Un dialogue a été initié dans ce sens, pourtant, nous avons des raisons de craindre qu’il n’aboutisse à temps. Monsieur Mélenchon, nous attirons votre attention sur notre circonscription car il nous paraît fondamental de parvenir à présenter une candidature unique, au service de nos valeurs communes. Nous ne parvenons pas à comprendre les blocages qui apparaissent sur cette voie. Nous espérons que vous saurez répondre à notre appel et apporter votre soutien pour défendre notre ambition d’union et de lutte collective.

Signataires:

Rachida Allaoui; Aurélia, miltiante féministe; Armand Begue, militant de la France insoumise; Mohammed Benabdellaoui; Sophie Binet; Julien Boustani; Camille, militante féministe; Antoine Castera, militant écologiste; Laurent Couturier, militant de la France insoumise; Agathe Fadier, militante féministe; Eugénie Forno, militante féministe; Béatrice Gelin; Lounis Ibadioune, militant du parti communiste français; Emmanuelle Lavignac, militante syndicale; Thibaud Leprêtre; Alexis Noel; Domitien Popescu; Monique Taureau; Jean François Vlerick,, militant de la France insoumise; Agathe Vitalis; Pierre Sarbourg, militant de la France insoumise; Enrique Sereyes,  militant de la France insoumise; Ivan Sereyes, militant de la France insoumise.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.