Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

994 Billets

15 Éditions

Tribune 10 mai 2022

« Il existait un système PPDA »

« J'ai connu PPDA le journaliste star et le sportif avec qui j’ai partagé des compétitions. J’ai aussi connu le harceleur. Il n’y a pas d’autre mot. » Ce mardi, tandis que 20 autres femmes - qui ont témoigné dans l’enquête judiciaire contre Patrick Poivre d’Arvor - prennent la parole dans notre émission spéciale, Cécile Thimoreau, journaliste et secrétaire générale de MeTooMedia livre son propre récit.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

J'ai connu PPDA le journaliste star et le sportif avec qui j’ai partagé des compétitions. J’ai aussi connu le harceleur. Il n’y a pas d’autre mot. Un supérieur hiérarchique qui vous appelle régulièrement la nuit pour vous demander si vous dormez nue, qui n’arrête pas tant qu’un homme n’est pas allé lui parler, ça n’est pas de la drague pour moi.

J’ai aussi connu l’agresseur. Un soir où il était fragilisé par l’anniversaire de la mort de sa fille j’ai accepté de dîner avec lui, après 10 ans à la rédaction. J’avais mis les choses au clair, à plusieurs reprises avant d’accepter. Il a été charmant puis a brusquement changé de regard et m’a attrapée et touché les seins, suppliant pour une relation sexuelle. J’ai été virulente, menaçante,  il m’a laissée partir.

Que ce serait il passé si j’avais été prise de panique et de sidération ? Aurait il pris l’absence de réponse pour du consentement ?

J’appréciais Robert Namias, directeur de la rédaction. Nous étions arrivés ensemble à l’émission du petit matin à TF1. Il voulait féminiser la rédaction et m’a promue durant ma carrière. Lui n’a jamais eu de comportement déplacé. Je lui ai parlé de ce qui s'était passé avec PPDA. Sa première réaction a été de me dire que cette affaire s’était déroulée entre adultes, à l’extérieur de TF1. Puis il s’est ravisé et engagé à s’occuper du problème.

Il existait un système PPDA, hors des normes sociales de l'époque. Il avait un salaire hors norme,  une vie professionnelle hors norme et des droits qu'aucun autre professionnel n'avait. J’ai l’intime conviction que tout le monde savait que PPDA harcelait les jeunes femmes, qu’il avait les mains baladeuses, au-delà de simples baisers dans le cou. Mais qu'il allait jusqu'au viol nous ne le savions pas, je ne le savais pas sinon jamais je n’aurais accepté de dîner chez lui.

Je suis en colère contre notre arsenal juridique français. Il était impensable de témoigner à l'époque de sa toute puissance : qui nous aurait donné credit ? Et maintenant nous sommes prescrites juridiquement. Trop tard !

Quand nous regardons les chiffres des viols, 135 000 viols par an (mineurs compris) soit 1 viol toutes les 4mn, et seulement 1% condamnés, nous devrions avoir honte et ré-interroger notre droit. J'espère que notre combat à Metoomedia y contribuera.

 ***

Patrick Poivre d'Arvor a déclaré aux enquêteurs se souvenir « d'un jeu de séduction de part et d'autre » avec Cécile Thimoreau. Sur les appels téléphoniques, il dit : « Je n'ai jamais fait cela ». Sur les faits décrits par Cécile Thimoreau lors du dîner, il affirme: « J'ai dû lui faire des avances, légères, à la fin du dîner, et surtout pas dans la contrainte ».

Robert Namias, ancien rédacteur en chef du « 20 heures » et directeur de l’information a expliqué à Mediapart n’avoir « aucun souvenir » d'une alerte de Cécile Thimoreau. « ça ne veut pas dire que ça n’a pas existé », nous a-t-il répondu, comme il l’a déclaré à Libération.

Cécile Thimoreau est journaliste, secrétaire générale de MeTooMedia

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques