Les marchés carbone ne vont pas «rendre à notre planète sa grandeur»

Un collectif d'une centaine de signataires appelle les dirigeants européens à «cesser de soutenir les nouveaux marchés carbone incapables de remplir leurs objectifs environnementaux», et à mettre en place «un plan de désengagement progressif des énergies fossiles».

Faire face au changement climatique exige des politiques environnementales robustes, et non d’autres marchés carbone condamnés à échouer. 

Les marchés des permis de polluer ont été un échec depuis quatorze ans, et il est établi qu’un grand nombre de projets de compensation carbone ont eu un impact social dévastateur. Malgré cela, les marchés carbone restent le principal outil politique de lutte contre le changement climatique en Europe, fondés sur l’espoir erroné qu’ils fonctionneront une fois que le prix sera assez élevé.

Cependant, au-delà des problèmes bien connus d’excès de permis et de fraudes, il a également été démontré que les marchés du carbone ont des failles conceptuelles majeures qui ne peuvent pas être corrigées, telles que l’impossibilité de fournir un signal prix, ou le fait que l’impact des projets de compensation n’est pas calculable.

Une fois qu’ils auront atteint une taille critique dans les années à venir, les marchés du carbone seront en outre beaucoup plus vulnérables que les marchés financiers traditionnels à un risque de krach et de perte de confiance brutale des investisseurs, avec une grave menace de contagion à l’ensemble de l’économie.

Malgré ça, de nouveaux marchés carbone sont en cours de création, tels que CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation), le marché de compensation sur les émissions de l’aviation civile, ou encore le marché carbone mondial dans le cadre de l’Accord de Paris qui sera finalisé à la COP25.

Ces problèmes irrémédiables signifient que les marchés carbone sont incapables d’atteindre leurs objectifs environnementaux et sociaux et devraient être abandonnés pour des alternatives plus efficaces.

Mettre en place un plan de désengagement progressif des énergies fossiles accompagné de politiques visant à répartir les coûts liés de façon équitable serait infiniment plus simple et efficace pour lutter contre le changement climatique. Les réglementations environnementales traditionnelles ont par ailleurs prouvé leur efficacité, que ça soit pour limiter le trou dans la couche d’ozone ou réduire les émissions de plomb des voitures. Un tel plan de désengagement serait bien évidemment progressif et permettrait enfin de commencer à agir, au lieu de persévérer dans l’erreur actuelle des marchés carbone.

Un plan de désengagement des énergies fossiles rendrait en outre toute la finance durable vis-à-vis du changement climatique : elle entrainerait un réajustement automatique des prévisions de profits de tous les secteurs et entreprises, et les flux de financement se réorienteraient naturellement vers les énergies et technologies vertes. Ceci questionne le focus actuel sur un assouplissement de la réglementation financière en échange d'un verdissement des bilans bancaires.

L’échec continu des marchés carbone combiné à l’augmentation des catastrophes naturelles et à la baisse continue du prix des énergies renouvelables remet en cause la poursuite des politiques actuelles. Gaspiller une décennie supplémentaire rendrait la transition plus tardive et plus abrupte, avec un impact irréparable sur le climat et l’emploi.

Nous appelons donc les dirigeants européens à arrêter de soutenir les nouveaux marchés carbone incapables de remplir leurs objectifs environnementaux, notamment lors de la COP25.

 

Pour plus d'informations, lire le rapport du Green Finance Observatory :  (pdf, 7.7 MB)

Signataires : 

Manuel Aalbers, Professeur de Géographie Sociale et Economique, Université Catholique de Louvain (KU Leuven), Belgique

Ivan Ascher, Professeur Associé de Sciences Politiques, Université du Wisconsin-Milwaukee

Genevieve Azam, Maître de conférences honoraire en économie, Université Jean Jaurès, Toulouse

Andrew Baker, Professeur Universitaire et Professeur d'Economie Politique. Université de Sheffield

David Bassens, Professeur Assistant, Université Libre de Bruxelles (VUB)

Vincenzo Bavoso, Maître de conférences en Droit Commercial, Université de Manchester

Rémi Beau, Chercheur associé en philosophie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Tor A. Benjaminsen, Professeur d'Ecologie Politique, Université norvégienne des sciences de la vie (NMBU)

Sophie Béreau, Professeur de Finance et de méthodes quantitative, Université catholique de Louvain

Nathalie Berta, Maître de conférences en Economie, Université de Reims, Champagne-Ardenne

Joerg Bibow, Professeur et Chair d'Economie, Skidmore College, Saratoga Springs, NY

Patrick Bigger, Maître de conférences (Professeur assistant) en Géographie Economique, Université de Lancaster

Patrick Bond, Professeur Emérite d'Economie Politique, Université du Witwatersrand, Ecole de Gouvernance, Johannesburg

Nicolas Bouleau, Professeur émérite à l'Ecole des Ponts ParisTech

Dominique Bourg, Professeur, Institut de Géographie et de Durabilité, Université de Lausanne

José Castro Caldas, Économiste, chercheur au Centre d'Etudes Sociales de l'Université de Coimbra, membre du Conseil National Portugais de l'Environnement et du Développement Durable

Philip G. Cerny, Professeur Emérite de Politique et d'Affaires Globales, Université de Manchester (Royaume-Uni) et Université Rutgers (États-Unis)

Eric Clark, Professeur de Géographie Humaine, Lund University

Jon Cloke, Chercheur senior, Département de Géographie, Université de Loughborough

Jézabel Couppey-Soubeyran, Maître de conférences en Economie, Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne

Paola D'Orazio, Chercheuse postdoctorale, chaire de Macroéconomie, Faculté d'économie et de gestion, Chargée de recherche, Département de Recherche Economie à Cycle Fermé du Carbone, Université de Bochum

Charles Dannreuther, Maître de conférences en Economie Politique Européenne, École de politique et d'Etudes Internationales, Université de Leeds

Peter Dietsch, Professeur, directeur du thème Économie et éthique, Université de Montréal

Denis Dupré, Professeur de Finance et d'Ethique, Université Grenoble-Alpes

Gary Dymski, Professeur d'Economie Appliquée, École de commerce de l'Université de Leeds

Ivar Ekeland, FRSC, ancien président de l'Université de Paris-Dauphine, ancien directeur de l'Institut des sciences mathématiques du Pacifique

Ewald Engelen, Professeur de Géographie Financière, Université d’Amsterdam

Ismail Ertürk, Maître de conférences en Banque, Directeur de la Responsabilité Sociale et de l'Engagement, École de commerce Alliance de Manchester

Joshua Farley, Professeur, Chercheur en Développement Communautaire et en Economie appliquée, Institut Gund d'économie écologique, Université du Vermont

Jesus Ferreiro, Professeur d'Economie Appliquée, Université du Pays Basque UPV/EHU

Fabrice Flipo, Professeur de Philosophie Sociale et Politique et d'Epistémologie, Institut Mines- Télécom

Jens Friis Lund, Professeur d'Ecologie Politique, Université de Copenhague

Daniela Gabor, Professeure d'Economie et de Macro-Finance, Université de l’Ouest de l’Angleterre(UWE Bristol)

François Gemenne, Chercheur qualifié du FNRS, Université de Liège, Directeur Exécutif du programme de recherche interdisciplinaire « Politiques de la Terre », Sciences Po

Susse Georg, Professeur, Université d'Aalborg, Copenhague

Gaël Giraud, Directeur de recherche CNRS, Professeur Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Paris Tech

Ozgur Gun, Maître de conférences en Economie, Université de Reims, Champagne-Ardenne Hache Frédéric, directeur, Green Finance Observatory
Haerter Nina, Doctorante, Université Libre de Bruxelles (VUB)

Barbara Harriss-White, FAcSS, Professeure Emérite en Etudes du Développement, Université d'Oxford, membre émérite du Wolfson College, Oxford

Antoine Henrot, Professeur de Mathématiques, École des Mines de Nancy, Université de Lorraine

Elena Hofferberth, Chercheuse Postdoctorale, École de commerce de l'Université de Leeds

Esther Jeffers, Professeure d’Economie, Université de Picardie

Giorgos Kallis, Professeur ICREA, Sciences Sociales et Comportementales, Université Autonome de Barcelone (UAB)

Peter Karnøe, Professeur | DIST - Centre pour le Design, l'Innovation et la Transition Durable, Copenhague

Sarah Knuth, Professeure Assistante au Département de Géographie de l'Université de Durham

Jan Kregel, Professeur de Finance et de Développement, Université de Technologie de Tallinn, directeur de recherche, Levy Economics Institute, New York

Andrea Lagna, Maître de conférences, École de Commerce et d'Economie, Université de Loughborough

Thomas Lagoarde-Segot, Économiste, École de commerce KEDGE et SDSN France

Aurore Lalucq, Co-directrice, Veblen Institute

Paul Langley, Professeur de Géographie Economique, Université de Durham

Victor Lefèvre, doctorant en philosophie de l'écologie à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Pierre-Yves Longaretti, Chargé de Recherche, CNRS, Institut de Planétologie et d’Astrophysique deGrenoble (IPAG), Équipe Soutenabilité, Territoires, Énergie, Économie, Environnement et Politiques locales (STEEP), INRIA.

Karen Maas, Directrice Académique, Centre d'Impact Erasmus, Université Erasmus Rotterdam, Professeur de comptabilité et durabilité, Open University

Sébastien Mabile, Docteur en Droit public (thèse en droit de l'environnement), avocat au Barreau de Paris

Kathleen McAfee, Professeure, Relations internationales et Politique Environnementale, Universitéd’Etat de San Francisco

Matthieu Meerpoël, Maître de conférences en Droit, Université Catholique de Lille

Benjamin Neimark, Maître de conférences en Géographie Humaine et en Ecologie Politique, Université de Lancaster

Peter Newell (Pr.), Département des relations internationales, École des Etudes Globales, Université du Sussex

Richard B. Norgaard, Professeur Emérite d'Energie et de Ressources, Université de Californie, Berkeley

Oliver Picek, Chercheur, Institut Syndical Européen

Elke Pirgmaier, Chargée de Recherche à l'Ecole de la Terre et de l'Environnement, Université de Leeds

Dominique Plihon, Professeur émérite à l'Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité

John R. Porter, Professeur de Climat et de Sécurité Alimentaire, Université de Montpellier SupAgro, Université de Copenhague, Université de Greenwich, Royaume-Uni, Université Lincoln, Nouvelle Zélande

Emmanuel Prados, Chercheur en Mathématiques Appliquées, Informatique et Développement durable, Directeur du groupe de recherche STEEP à l'INRIA, Grenoble

Gilles Raveaud, Maître de conférences en Economie, Université Paris 8 - Saint-Denis

Steve Rayner, Professeur de Science et Civilisation de l’Unité de recherche et politique James Martin,Institut pour la science, l'innovation et la société, Chercheur universitaire, Keble College, Universitéd’Oxford

Michel Rocca, Professeur Economie, Université de Grenoble Alpes

Inge Røpke, Professeur d'Economie Ecologique, Université d'Aalborg, Copenhague

Kobil Ruziev, Responsable Adjoint de Département (Programmes Economiques), École de commerce de Bristol, Université de l'Ouest de l'Angleterre

Malcolm Sawyer, Professeur Emérite d'Economie, Université de Leeds

Matthias Schmelzer, Konzeptwerk Neue Ökonomie et chercheur postdoctoral à l'Université de Iéna

Enno Schröder, Professeur Assistant, Université Technologique de Delft, Delft, Pays-Bas

Laurence Scialom, Professeure d’Economie, Université Paris Ouest Nanterre

Pablo Servigne, Auteur, Chercheur indépendant, Agronome et Docteur en Sciences

Ewan Sonnic, Chercheur Associé en Géographie et Aménagement de l'Espace, Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Bretagne

Clive L. Spash, Président de la chaire de politiques publiques et de gouvernance, WU Vienna – Université d’Economie et de Commerce

Servaas Storm, Maître de conférences en économie, Université Technologique de Delft, Delft, Pays- Bas

Peter Sturm, Directeur de Recherche, Directeur Scientifique adjoint pour la Perception, la Cognition et l'Interaction, Inria Grenoble Rhône-Alpes

Sophie Swaton, Maître de conférences, Institut de Géographie et de Durabilité, Université de Lausanne

Erik Swyngedouw, MAE, Professeur de Géographie, Université de Manchester

Hert Van Hecken, Professeur Assistant (voie de titularisation) en Coopération Internationale et Développement, Institut des Politiques de Développement (IOB), Université d'Anvers

Irene van Staveren, Professeure d'Economie Pluraliste du Développement, ISS, Université Erasmus de Rotterdam

Elisa Van Waeyenberge, Maître de conférences en économie, SOAS University of London

Julien Vastenaekels, Doctorant et enseignant assistant en sciences de l'environnement, Université libre de Bruxelles (ULB)

Arild Vatn, Professeur de sciences de l'environnement, Université norvégienne des sciences de la vie

Aviel Verbruggen, Professeur émérite en Energie et Economie Environnementale, Université d'Anvers

Marco Veronese Passarella, Maître de conférences en Economie, École de commerce de l'Université de Leeds

Grégoire Wallenborn, Physicien, Professeur d'Histoire des Sciences, Université Libre de Bruxelles Wullweber Joscha, Université de Kassel

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.