Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

1046 Billets

15 Éditions

Tribune 12 févr. 2020

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Appel pour un comité de soutien aux mobilisations sociales

Face à un projet de réforme des retraites amené à accentuer gravement les inégalités, un large ensemble de responsables associatifs et politiques, personnalités du monde artistique, sportif et intellectuel s'engagent à la création d'un «comité national de soutien aux mobilisations» pour accompagner la convergence des luttes «qui prennent des formes inédites, diverses, ancrées localement».

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Représentant·es de luttes, responsables associatifs et politiques, personnalités du monde artistique, sportif et intellectuel, nous nous soulevons ensemble contre le projet de retraites du gouvernement. Son système par points, limitant les dépenses de retraites et prenant en compte l’entièreté de la carrière, augmentera les inégalités, retardera l’âge pour bénéficier d’une retraite à taux plein et consacrera l’appauvrissement des retraité·es. 

Le projet du gouvernement est fortement critiqué de toutes parts, y compris par le Conseil d’État. Face à lui s’est construite une mobilisation historique par sa force et sa durée. Une majorité de la population aspire à un autre système de retraites, qui soit juste, équitable et qui permette de faire de la retraite un nouvel âge de la vie. Cela serait tout à fait finançable comme de nombreuses études l’ont montré. Face à un gouvernement qui reste sourd aux aspirations populaires et face aux violences policières qui se multiplient, nous nous engageons dans la construction d’un comité national de soutien aux mobilisations et dans des initiatives locales. Certains d’entre nous ont déjà signé plusieurs appels allant dans le même sens. 

Nous appelons à participer aux grèves et à leur soutien notamment financier, ainsi qu'aux différentes initiatives de l’intersyndicale. Nous soutenons des mobilisations qui prennent des formes inédites, diverses, ancrées localement et dessinant des convergences qui seront essentielles pour faire face à l’urgence sociale, écologique et démocratique. Les assemblées générales se multiplient dans les lieux de travail et de vie, tout comme les luttes contre la destruction des services publics. Ensemble, elles nourrissent les mobilisations contre le projet de retraites du gouvernement et plus encore, contre la politique d’Emmanuel Macron et son monde, marquée par l’ultralibéralisme et l’autoritarisme. 

Nous construirons déjà une assemblée populaire contre la réforme, le 17 février, jour d’ouverture de l’examen du projet à l’Assemblée nationale à proximité de celle-ci. Nous participerons à la nouvelle journée de convergence de grèves et de manifestations le 20 février, ainsi que le 8 mars à la journée de lutte pour les droits des femmes, puisque celles-ci sont parmi les grandes perdantes du projet de retraites. Nous participerons à bien d’autres initiatives, nous en proposerons en accord avec les organisations syndicales et les secteurs en lutte, pour le retrait d’un projet qui participe à la destruction des droits sociaux et pour l’élaboration d’un vrai projet progressiste.

Signataires :

Paul Alliès (politiste, université de Montpellier)
Eric Alliez (philosophe, Paris 8)
Paul Ariès (politiste, directeur de l'observatoire international de la gratuité)
Antoine Artous (revue Contre Temps)
Ariane Ascaride (actrice)
Éliane Assassi (présidente du groupe CRC au Sénat)
Jean-Christophe Attias (universitaire)
Manon Aubry (eurodéputée LFI)
Marie Auffray-Seguette (sociologue, université de Nantes)
Clémentine Autain (députée LFI)
Lorenzo Barrault-Stella (sociologue, CNRS)
Francine Bavay (ECVF)
Esther Benbassa (sénatrice écologiste de Paris)
Rémi Bénos (géographe, université Champollion Albi / GEODE CNRS)
Ugo Bernalicis (député LFI)
Eric Berr (économiste, université de Bordeaux)
Olivier Besancenot (porte-parole du NPA)
Jacques Bidet (philosophe, Paris Nanterre)
Pascal Binet (professeur de Sciences Économiques et Sociales)
Hervé Bismuth (littérature française, université de Bourgogne)
Marianne Blanchard (sociologue, université Toulouse Le Mirail)
Philippe Blanchet (socio-linguiste, Rennes 2)
Pascal Boissel (psychiatre)
Etienne Boisserie (historien, INALCO)
Manuel Bompard (eurodéputé LFI)
Camille Bondon (artiste)
Laurent Bonelli (sociologue, Paris Nanterre)
Sylvain Bordiec (sociologue, université de Bordeaux)
Nicole Borvo Cohen-Séat (sénatrice honoraire)
Ariane Bosshard (designer graphique)
Yannick Bosc (historien universitaire)
Taha Bouhafs (journaliste)
Marie Bouazzi (ancienne présidente de Français du monde - ADFE – Tunisie)
Paul Bouffartigue (sociologue, CNRS)
Marie-Pierre Boursier (communiste et écologiste)
Philippe Boursier (professeur de sciences économiques et sociales)
Ian Brossat (adjoint au maire de Paris, porte-parole du PCF)
Marie-George Buffet (députée PCF)
Dominique Cabrera (réalisatrice)
Claude Calame (historien, EHESS)
Alice Canabate (vice-présidente de la Fondation de l'écologie politique)
Luc Carvounas (député PS)
Jacques Casamarta (Ensemble! Corse, animateur de l’association Per à Pace, pour la Paix) 
Jean-Noël Castorio (historien, université du Havre)
Laurence Cathala (artiste et enseignante)
Manuel Cervera-Marzal (sociologue, EHESS)
Sébastien Chauvin (sociologue, université de Lausanne)
Gérard Chaouat (directeur recherches émérite CNRS)
Bernard Charlot (sciences de l’éducation, Paris 8)
André Chassaigne (président du groupe GDR à l’Assemblée Nationale)
Sergio Coronado (ancien député écologiste)
Robert Crémieux (ancien président du MNCP)
Isabelle Cridlig (photographe, plasticienne)
Hervé Christofol (sciences de l’ingénieur, université d’Angers)
Michèle Cohen-Halimi (professeure de philosophie Paris 8)
Patrice Cohen-Séat (président honoraire d’Espaces-Marx)
Eric Coquerel (député LFI)
Alexis Corbière (député LFI)
Sergio Coronado (ancien député écologiste)
Alain Coulombel (porte-parole d’EELV)
Patrick Coulon (journaliste)
Annick Coupé (secrétaire générale d’Attac)
Pierre Cours-Salies (sociologue, Paris 8)
Thomas Coutrot (économiste, DARES)
Bruno Cousin (sociologue, Sciences Po)
Nathalie Coutinet (économiste, Paris 13)
Alexis Cukier (philosophe, université de Poitiers)
Cécile Cukierman (sénatrice et porte-parole du PCF)
François Cusset (historien, université Paris Nanterre)
Pierre Dardot (philosophe)
Françoise Davisse (auteure réalisatrice)
Laurence De Cock (historienne)
Anne De Haro (juriste, Gauche démocratique et sociale)
Christian Delarue (vice-président Indecosa 35)
Frédéric Delarue (historien, USVQ)
Mathias Delori (sociologue, CNRS)
Christian de Montlibert (sociologue, université de Strasbourg)
Claire Desmitt (sciences de l’éducation, université de Lille)
Pierre Dhareville (député PCF)
Vikash Dhorasoo (footballeur international)
Vincent Dubois (sociologue, université de Strasbourg)
Patrick Dubreuil (médecin généraliste)
Jean-Numa Ducange (historien)
Michel Duffour (ancien Secrétaire d'Etat)
Claire Dujardin (avocate)
Marie-Anne Dujarier (sociologue, université Paris Denis Diderot)
Laurence Ellena (sociologue, université de Poitiers)
Didier Epsztajn (animateur du blog entre les lignes entre les mots)
Jean-Baptiste Eyraud (militant du DAL)
Guillaume Faburel (professeur d’urbanisme, Lyon 2)
Patrick Farbiaz (co-fondateur de PEPS)
Didier Fassin (sociologue)
Eric Fassin (sociologue, université Paris 8)
Elsa Faucillon (députée PCF)
Anaïs Feuillette (documentariste)
Caroline Fiat (députée LFI)
Gérard Filoche (porte-parole de la Gauche démocratique et sociale)
Agnès Fine (anthropologue, EHESS)
Bernard Fischer (employé de sécurité sociale)
Marianne Fischman (professeure de sciences économiques et sociales)
David Flacher (économiste, Paris 13)
Bastien François (président de la Fondation de l'écologie politique)
Bernard Friot (sociologue, Paris Nanterre)
Bruno Gaccio (auteur)
Jean Gadrey (économiste, université de Lille)
Khaled Gaiji (président des Amis de la Terre)
Afriano Garcia (sociologue, EHESS)
Julie Garnier (oratrice LFI)
Isabelle Garo (professeure de philosophe)
Franck Gaudichaud (politiste, Université Toulouse Jean Jaurès)
Florence Gauthier (historienne universitaire)
Frédérick Genevée (responsable de musée)
Susan George (présidente d’honneur d’Atta)
Christakis Georgiou (politiste, université de Genève)
Julie Gervais (politiste, Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
François Gèze (éditeur)
Pascale Gillot (philosophe, université de Tours)
Roland Gori (psychanalyste et président de l’Appel des appels)
Camille Gourdeau (anthropologue, université Paris Diderot)
Fabien Granjon (sociologue, Paris 8)
Pierre-François Grond (professeur d’histoire-géographie)
Ozgur Gun (économiste, université de Reims)
Ingrid Hayes (historienne)
Jean-Marie Harribey (économiste, université de Bordeaux)
Anaïs Henneguelle (économiste, Rennes 2)
Thomas Hippler (historien, université de Caen)
Etienne Hubert (historien, EHESS)
Michel Husson (économiste)
Anne Isla, (économiste, Université de Toulouse)
Pierre Jacquemain (Regards)
Sophie Jallais (économiste, Paris 1)
Chantal Jaquet (philosophe, Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Arthur Jatteau (économiste, université de Lille)
Gisèle Jean (professeure de sciences économiques et sociales)
Vanessa Jérome (politiste, CESSP)
Samy Johsua (sciences de l’éducation, université Aix Marseille)
Anne Jollet (historienne, coordinatricce de la rédaction des Cahiers de l’histoire)
Sébastien Jumel (député PCF)
Pierre-André Juven (sociologue, CNRS)
Sam Karmann (acteur)
Razmig Keucheyan (sociologue, université de Bordeaux)
Pierre Khalfa (économiste, Fondation Copernic)
Pierre Labat (artiste)
Jean-Paul Labro (artiste et vidéaste)
Bastien Lachaud (député LFI)
Thomas Lacoste (cinéaste)
Jean Lafont (militant écologiste, PEPS)
Rose-Marie Lagrave (sociologue, EHESS)
Véronique Lamy (porte-parole du PCOF)
Dany Lang (économiste, Paris 13)
Mathilde Larrère (historienne)
Michel Larive (député LFI)
Marie-Amélie Lauzanne (sociologue, CESSP)
Christian Laval (sociologue)
Christian Lazzeri (philosophe, Paris Nanterre)
Yvan Le bolloc’h (acteur et musicien)
Frédéric Lebaron (sociologue, ENS Paris Saclay)
Catherine Leclercq (sociologue, université de Poitiers)
Olivier Le Cour Grandmaison (historien, université Paris Saclay)
Rémi Lefebvre (politiste, université de Lille)
Patrick Lehingue (politiste, université de Picardie)
Sandrine Lévêque (politiste, université Lyon 2)
Patrick Le Moal (inspecteur du travail retraité)
Amélie Le Renard (sociologue CNRS)
Jacques Lerichomme (ancien Conseiller Régional PACA)
Jean Lesne (microbiologiste, Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique)
Elise Lowy (animatrice de la revue Ecorev)
Michaël Löwy (sociologue, CNRS)
Corinne Luxembourg (géographe, ENSA Paris-La Villette)
Christian Mahieu (revue Les Utopiques)
Pascal Maillard, (universitaire)
Catherine Malabou (philosophe, ENS Fontenay)
Jean-Pierre Martin (psychiatre)
Christiane Marty (ingénieure, Fondation Copernic)
Gustave Massiah (économiste altermondialiste)
Frédérique Matonti (politiste, Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Gérard Mauger (sociologue, CNRS)
Odile Maurin (activiste / handicap)
Caroline Mecary (avocate)
Jean-Luc Mélenchon (président du groupe LFI à l’Assemblée Nationale)
Denis Merklen (sociologue, Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
Daniel Mermet (journaliste)
Olivier Michel (professeur d’informatique, université Paris Est)
Catherine Mills (économiste, Paris 1)
Benoit Monange (directeur de la Fondation de l'écologie politique)
Claire Monod (coordinatrice nationale de Génération.s)
Warren Montag (professeur d'anglais et de littérature comparée, Occidental College Los Angeles)
Cynthia Montier (artiste et autrice)
Bénédicte Monville (conseillère régionale écologiste)
Robi Morder (professeur honoraire en philosophie)
Gérard Mordillat (écrivain)
Arnaud Muyssen (médecin addictologue, CHU de Lille)
Philippe Nabonnand (directeur des archives Henri-Poincaré)
Olivier Neveux (professeur d’études théâtrales, ENS Lyon)
Danièle Obono (députée LFI)
Marc Ollivier (astrophysicien, CNRS)
Elise Palomares (socio-anthropologue, université de Rouen)
Mathilde Panot (députée, vice-présidente du groupe LFI à l’Assemblée Nationale)
Xavier Papaïs (philosophe)
Willy Pelletier (coordinateur général de la Fondation Copernic)
Anne-Sophie Pelletier (eurodéputée LFI)
Jean-François Pellissier (porte-parole d’Ensemble!)
Irène Pereira (philosophe, IRESMO)
Evelyne Perrin (présidente de Stop Précarité)
Ana Perrin-Heredia (sociologue, CNRS)
Christian Pierrel (porte-parole PCOF)
Ernest Pignon Ernest (artiste plasticien)
Roland Pfefferkorn (sociologue, université de Strasbourg)
Dominique Plihon (économiste, Paris 13)
Edmond Préteceille (sociologue, Science Po)
Michel Pinçon (sociologue, CNRS)
Monique Pinçon-Charlot (sociologue, CNRS)
Sophie Pochic (sociologue, CNRS)
Christopher Pollmann (professeur de droit public, université de Lorraine)
Jocelyne Porcher (sociologue, INRA)
Raphael Porteilla (politiste, université de Bourgogne)
Paul Poulain (Emancipation Collective)
Marie-Pierre Pouly (sociologue, université de Limoges)
Christine Poupin (porte-parole du NPA)
Philippe Poutou (porte-parole du NPA)
Raphaël Pradeau (porte-parole d'Attac)
Loïc Prudhomme (député LFI)
Jean Puyade (professeur d'espagnol-retraité)
Adrien Quatennens (député LFI)
Yves Quintal (directeur d'école)
Guillaume Quintin (secrétaire national du PG)
Luc Quinton (artiste plasticien)
Cécile Rabot (sociologue, université Paris Nanterre)
Thierry Ramadier (psychologue, CNRS)
Jean-Hugues Ratenon (député LFI)
Patrick Rayou (sciences de l'éducation, Paris 8)
Emmanuel Renault (philosophe, Paris Nanterre)
Jacques Rigaudiat (économiste)
Jean-Yves Rochex (psychologue, Paris 8)
Fabien Roussel (député et secrétaire national du PCF)
Régis Roussillon (professeur de sciences économiques et sociales)
Sabine Rubin (députée LFI)
François Ruffin (député LFI)
Arnaud Saint-Martin (sociologue, CNRS)
Perrine Saint-Martin (designeuse et enseignante)
Catherine Samary (économiste, Paris Dauphine)
Eros Sana (directeur de publication à Bastamag)
Patricia Sander (géographe, université de Strasbourg)
Gisèle Sapiro (sociologue, EHESS)
Georges Sarda (professeur d'espagnol-retraité)
Christina Semblano (conseillère municipale Gentilly)
Patrick Silberstein (médecin, éditeur)
Patrick Simon (démographe, INED)
Maud Simonet (sociologue CNRS)
Danielle Simonnet (conseillère de Paris)
Francis Sitel (revue Contre Temps)
Eric Soriano (sociologue, université de Montpellier)
Marc Soriano (philosophe)
Alfred Spira (épidémiologiste, académie de médecine)
Alessandro Stella (historien, EHESS)
Philippe Tancelin (philosophe, Paris 8)
Bénédicte Taurine (députée LFI)
Jacques Testart (biologiste)
Julien Théry (historien, Lyon 2)
Martin Thibault (sociologue, université de Limoges)
Bruno Tinel (économiste, Paris 1 Panthéon Sorbonne)
Christian Topalov (sociologue, EHESS)
Josette Trat (sociologue, Paris 8)
Aurélie Trouvé (porte-parole d’Attac)
Eric Toussaint (CADTM)
Eric Valentin (philosophe, université de Picardie)
Patrick Vassort (sociologue, université de Caen)
Mélanie Vay (politiste, CESSP)
Maud Vergnol et Sébastien Crépel (co-directrice.eur.s de la rédaction de l’Humanité)
Marie-Pierre Vieu-Martin (éditrice)
Sylvie Vilter (économiste, université de Versailles Saint-Quentin)
Christophe Voilliot (politiste, Paris Nanterre)
Louis Weber (éditeur)
Karel Yon, (sociologue, CNRS/Université Paris Nanterre)
Michèle Zémor (vice-présidente agglomération Plaine Commune)
Elisabeth Zucker (sociologue, EHESS)

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes