Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

935 Billets

15 Éditions

Tribune 15 avr. 2020

Stop au racisme anti-asiatique!

« Ils enterrent des Pokémons ». Cette phrase, prononcée sur BFMTV à propos de personnes défuntes en Chine, « porte atteinte à leur humanité ». Face à l'exacerbation d'un racisme anti-asiatique et de « la méfiance, des insultes, des violences physiques » à l'heure de la crise sanitaire, un large collectif de personnalités françaises aux origines asiatiques et de soutiens exigent « le respect de leur dignité et de la nôtre ».

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

La crise sanitaire du Covid-19 s’est accompagnée de la propagation de propos et comportements racistes envers les personnes perçues comme asiatiques. 

Dans l’espace public, nous sommes confrontés à la suspicion, la méfiance, des regards insistants, des insultes, des agressions verbales, des violences physiques. 

En ces temps difficiles pour tous, nous refusons la violence supplémentaire engendrée par la haine et le mépris.

Un virus n’a pas de nationalité, ni de cibles privilégiées. Il frappe indifféremment. Nous ne sommes pas plus immunisés que les autres. Nous ne sommes pas plus responsables que les autres. 

Le racisme, quant à lui, vise un groupe de personnes. Le racisme anti-asiatique s’abat actuellement sur les personnes qu’on croit provenir d’un continent comme l’Asie, d’un pays comme la Chine, d’une ville comme Wuhan.

Le racisme n’est pas acceptable dans notre espace public, dans nos rues, nos transports en commun, sur nos réseaux sociaux.

Le racisme n’est pas plus acceptable à la télévision. 

Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de déposer plainte contre l’injure proférée par Emmanuel Lechypre, journaliste de BFM TV, samedi 3 avril 2020 pendant une émission d’informations en direct couvrant une cérémonie rendant hommage aux victimes du Covid-19 en Chine.

Cette phrase, « ils enterrent des Pokémons », même chuchotée, porte atteinte à l’humanité de ces personnes. Ces 3326 personnes défuntes que la Chine a enterrées ne sont pas des «pokémons».

Ces victimes chinoises du Covid-19 ne sont pas des monstres à éliminer ou à attraper comme dans un dessin animé japonais. 

Nous refusons la violence de ces mots, « ils enterrent des Pokémons », lâchés sur ces corps sans vie.

Au-delà du caractère inapproprié en plein hommage à la mémoire de ces hommes et femmes, cette phrase est un propos raciste qui a pris pour objet ces personnes uniquement car elles ont été perçues comme asiatiques. Nous subissons ce racisme même quand les micros sont fermés.

Ce racisme est inacceptable.

Tous les téléspectateurs devant leur écran de télévision ce jour-là doivent savoir que ce racisme est inacceptable.

Tous nos enfants dans nos espaces confinés qui répètent les mots qu’ils entendent de la bouche des adultes doivent savoir que ce racisme est inacceptable.

Nous ne sommes pas l’objet d’une mauvaise blague, d’un dérapage, d’un propos inapproprié.

Nous ne sommes pas des personnages de fiction, nous sommes bien réels. 

Nous subissons ensemble cette tragédie qu’est ce coronavirus, et nous pleurons ensemble tous les morts, quelles que soient leurs origines.  

Nous exigeons le respect de leur dignité et de la nôtre.

Illustration de Mélody Ung

Signataires :

Marion Aufray, pharmacienne 
Victoria Augustin, ingénieure d'études et développement
Liem Binh Luong, médecin 
Joohee Bourgain, enseignante 
Abel Boyi Banga, acteur associatif 
Victor Buu, vidéaste
Valentin Cebron, journaliste
Viviane Chan, commerciale
Camille Chang, chargée de communication
Frédéric Chau, acteur
Leanna Chea, actrice
YinLine Chea, chroniqueuse culinaire
Abel Check, pharmacien
Olivia Chen, consultante en affaire 
Rose Chen, guide
Alex Chenu, enseignant
Anthony Cheylan, journaliste
Laetitia Chhiv, doctorante
Valéry Chhoa, consultant IT
Céline Chung, entrepreneure
Madibé Cissé, responsable de boutique
DécolonisonsNous 
Julien Deschamps, publicitaire
David Désir, maquilleur
Argha Djoehana, business developer
Vikash Dhorasoo, footballeur
Léna Dormeau, chercheuse en philosophie politique
Armando Dos Santos, contrôleur financier
Xuoan Duquesne, rédacteur en chef
Fred Dupont, entrepreneur
Louise Durand , manutentionnaire et pâtissière
Gauthier Flavigny, venue manager
Julie Hamaïde, rédactrice en chef du magazine Koï 
Sabrina Hbh, étudiante
Mélanie Hong, entrepreneure et podcasteuse
Claude Hu, gérant de société
Arnaud Huynh, ingénieur en informatique
Amadou Ka, président des Indivisibles
Nampheng Kham Vong vone
Song Khamseng, gérant d'entreprise
Son Lam, étudiant
Alice Landry, enseignante 
Delphine Lewandowski, doctorante
David Lin, conseiller en investissement financier et gestion de patrimoine
Yen Linh Tham, artiste
Gaëlle Lim, étudiante
Sacha Lin, gérant d'entreprise
Lev Lukianoff, sans emploi
Grace Ly, autrice
Hélène Ly, juriste
Stéphane Ly-Cuong, réalisateur
Mia Ma, réalisatrice
Hosni Maati, avocat
Fabienne Moise, psychologue
Mélissa Naval, éducatrice
Pham Don Nguyen Ngoc, musicien
Nnoman, photo-journaliste
Marie Palot, journaliste 
François-Xavier Phan, acteur
Catherine Phouthakhanty, responsable RH
Sabine Pecqueux, aide-soignante
Prisca Ratovonasy, podcasteuse 
Réseau de recherche MAF (Migrations de l’Asie de l’Est et du Sud-Est en France) (CNRS)
Donna Sokhna Diop, étudiante 
Xiaochang Song, bijoutière
Haozhe Sun, étudiant
Boulomsouk Svadphaiphane, autrice-réalisatrice-photographe
Remi Sy, gérant d'entreprise
Paméla Tam, cuisinière 
Christophe Tek, acteur-scénariste-producteur 
Jenny Teng, cinéaste chercheuse 
Jacques Tran, chargé de clientèle
Daniel Tran, acteur associatif 
Thai Truc Mai Hua, réalisatrice
Bao Tu NGoc, publicitaire
Perle Van de Wyngaert, architecte
Catherine Wang, vendeuse
Pauline Wang, restaurateur
Martin Weiming Shi, maire-adjoint du 20e arrondissement de Paris
Pauline Wang, restaurateur Alexandra Wu, buraliste
Rui Wang, élu municipal à Pantin
Simeng Wang, sociologue chargée de recherche au CNRS
Jinyong Wu, buraliste
Nzong Xiong, assistante administrative
Philippe Hu Yang, ingénieur
Raphal Yem, animateur TV
Alexandra Zaïnal Tavernier, pilote
Xiangfeng Zhang, serveur

Retrouvez ici le formulaire appelant à la signature d'une tribune annonçant le dépôt d'une plainte collective auprès du Procureur de la République pour injure à caractère raciale. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali
Journal
Professeurs non remplacés : la Cour des comptes dénonce une « défaillance institutionnelle »
Dans un rapport publié jeudi, les magistrats financiers se penchent sur les absences des enseignants qui font perdre aux élèves 10 % d’heures de cours dans les lycées. Les deux tiers sont liés à une mauvaise organisation de l’Éducation nationale.
par Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo