Appel des campus : rejoignons les Soulèvements de la Terre !

Avant les nouvelles mobilisations des Soulèvements de la Terre, des chercheur·e·s, enseignant·e·s, étudiant·e·s appellent à rejoindre le mouvement, à agir à la hauteur de l’enjeu des dérèglements écologiques, et à transformer la façon dont sont aujourd’hui produits et transmis les savoirs. Ils choisissent de se « relier aux luttes, régénérer (la recherche) que d’autres veulent scléroser, d'ancrer leur soif de connaissances dans le mouvement de défense du vivant à travers des reprises de terres en communs ».

Par-delà la chape de plomb posée sur la démocratie par temps de COVID et par-delà la carence fautive de nos décideur·e·s économiques et politiques à agir contre les profonds dérèglements climatiques et écologiques en cours, une détermination et un mouvement sont en train de naître.

À la croisée d'une longue histoire des mobilisations de « sans terre » et de celles plus récentes en réaction à l'inaction climatique et écologique, ce mouvement propose de reprendre en main les terres actuellement occupées par des forces qui artificialisent, accaparent, 'modernisent' et intoxiquent nos milieux de vie. Pas d'avancée écologique sans lutte sociale alliant villes et campagnes, pas de défense du climat « global » sans enraciner nos pieds et nos mains dans la défense et le soin de la terre nourricière, semble nous dire le récent appel des Soulèvements de la Terre.

Parmi ces « soulèvements » à venir : défense des terres maraîchères urbaines contre les appétits des aménageurs et promoteurs, nouveau cycle de luttes foncières alors que la moitié de la surface agricole va changer de main dans la décennie à venir, dénonciation et blocage des industries biocidaires et climaticides, etc.

Depuis nos laboratoires et campus, largement fermés à la transmission de savoirs ces derniers mois car jugés économiquement non essentiels, nombre d'entre nous ont publié des travaux scientifiques ou participé à des expertises internationales sur les basculements écologiques en cours (GIEC, IPBES, FRB, etc.), et travaillé à un réveil écologique dans les contenus de l'enseignement supérieur. Mais alors que les constats des scientifiques se font chaque mois plus alarmants, rien ne change. Combien de publications, combien de COP, combien d’appels et d'alertes faudra-t-il pour que les réponses des « décideurs » commencent à être à la hauteur des enjeux ? Nos travaux ne sont repris qu’à minima ou pour servir le système en place en privilégiant des solutions techniques brevetables au lieu de questionner ce qui nous maintient dans une trajectoire insoutenable : choix techniques, modes d'organisation, formes de domination et d'accumulation, etc.

Nous avons vu promulguer, malgré une vague de mobilisations coupée en plein élan par la crise sanitaire, la réforme de la Loi de programmation de la recherche, qui restreint notamment l’autonomie des chercheur·se·s et renforce les partenariats avec les entreprises. La capture de la recherche par l’industrie et la finance se poursuit avec l'argent public des cadeaux fiscaux (Crédit Impôt Recherche sans aucune conditionnalité sociale ni écologique). L’emprise des firmes multinationales pèse désormais lourdement sur nos campus : Total règne à l’École polytechnique et à l'Université de Pau, la BNP à l’université Paris Science et Lettres, l'agrobusiness bride l'INRAE .

L'Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR) est de plus en plus livré aux puissances économiques et financières qui détruisent la Terre et le vivant. Ce n’est pas un hypothétique « islamo-gauchisme », c'est l'industrialo-productivisme qui gangrène l'ESR et l'empêche de jouer pleinement son rôle d'appui aux nécessaires bifurcations. De plus, au motif de l’excellence scientifique, en réalité au nom de la compétitivité et de la concurrence internationale, on artificialise des terres partout, notamment à Saclay. Pas en notre nom !

Une grande part des enseignements des grandes écoles et des universités, ainsi que les carrières tracées pour les étudiant-es, sont en complet décalage avec l’état écologique et social du monde actuel, en plein déni des scénarios de réchauffement climatique à venir, et en perte de pertinence. Les connaissances scientifiques sont coupées des aspirations de la société et des territoires, les étudiant·e·s et enseignant-es-chercheur·se·s sont entassé·e·s dans les (métro) « pôles d'excellence », et de plus en plus relégué·e·s à une existence hors-sol, virtuelle et artificielle. La perte de sens dans l'ESR vient d'une précarité orchestrée par les gouvernements, mais aussi des multiples blocages rencontrés lorsque nous tentons de mettre nos compétences et notre désir d'apprendre au service d’un futur sobre, juste et désirable.

Il est temps de sortir de l'alternative infernale entre paupérisation de l'ESR ou inféodation complète aux intérêts capitalistes, de déterminer collectivement les savoirs répondants aux besoins sociétaux actuels et à venir, de cultiver les désirs et les communs de connaissance qui nourrissent une culture de vie, de solidarité et de soins de la toile des vivants. La figure des scientifiques replié·e·s dans leurs laboratoires et dans une prétendue neutralité doit faire place à l’implication du sujet sensible et politique tout au long du processus de recherche : depuis les thèmes choisis, les hypothèses éprouvées et la co-production avec les acteurs sociaux, jusqu’à l’interprétation des résultats et au libre partage des connaissances produites.

En 2020 – année la plus chaude jamais enregistrée depuis le début des relevés –, un appel signé par 2000 scientifiques français-e-s avait conclu que « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire ». Le constat, accablant, est établi. Le temps des alertes est derrière nous. Il est maintenant l’heure d’agir, à l’écoute des soulèvements de la Terre, à une révolution socio-écologique. Nous ne pouvons plus attendre, ni la prochaine convention citoyenne piétinée par les pouvoirs, ni la prochaine loi paupérisant ou privatisant nos campus, ni la N-ième solution technologico-numérique « verte » promettant de sauver la planète.

Depuis nos laboratoires et nos campus, il est temps de s'engager pour la justice sociale et de défendre un monde des savoirs qui a désormais partie liée avec leur ré-ancrage terrestre. Nous faisons le choix de nous relier aux luttes, de régénérer cet ESR que d’autres veulent affaiblir et scléroser, d'ancrer notre soif de connaissances et de partage de savoirs dans le mouvement émergent de défense de la Terre et du vivant à travers des reprises de terres en communs. Nous étudiant·e·s, enseignant·e·s et chercheur·se·s appelons nos collègues à entendre et à rejoindre les soulèvements de la Terre, à participer aux saisons de mobilisations. Ces terres reprises aux appropriations productivistes constitueront autant d'espaces libérés propices à une multiplicité d'usages et d'attachements, et à l'épanouissement de nouveaux communs des savoirs. Faisons de nos campus des terres fertiles et créatives !

[Pour rejoindre et signer l’appel : https://framaforms.org/appel-des-campus-a-rejoindre-les-soulevements-de-la-terre-1618400035

Les prochaines mobilisations des Soulèvements de la terre : Camp de rencontres et d'actions à Saint Colomban (44), 19-21 juin ;  Grand Péril Express / #DésarmonsLeBéton, le 29 juin.]

Premiers signataires : 

Christophe Bonneuil (Dir. de Rech. Cnrs, histoire et études environnementales)
Catherine Jeandel (Dir. de Rech. Cnrs, géophysique et océanographie spatiales)
Pierre-Henri Gouyon (Pr MNHN, biologie de l’évolution)
Gaël Giraud (Pr. Economie, Georgetown university, CNRS),
Vincent Devictor (CRCnrs, écologie)
Jacques Testart (Dir. de Rech. Honoraire, biologie);
Dominique Bourg (Prof. Honoraire de philosophie, Univ. de Lausanne),
Émilie Hache (Philosophe, MCF U. Paris Nanterre),
Laure Teulieres (MCF U. Toulouse, histoire, Atecopol),
Camille Besombes (Médecin infectiologue, Institut Pasteur),
Julian Carrey (Insa Toulouse, Atecopol),
Jean-Michel Hupé (écologie politique, CNRS et U. de Toulouse Jean Jaurès)

Suite de la liste des signataires :

Allonneau-Picci Christelle, Biologiste
Aubertin Catherine Economie IRD, Membre de l’Académie d’agriculture
Aurégan Yves Acoustique CNRS
Bachelier Bruno Amélioration des plantes Cirad
Bahers Jean-Baptiste Aménagement du territoire UMR ESO CNRS, Université de Nantes
Baladi Viviane mathématiques CNRS et Sorbonne Université
Barataud Fabienne Agrosociogéographie INRAE
Bardet Pierre-Luc Biologie cellulaire Sorbonne Université
Baudouin Anne chimie CNRS
Beau Edouard Analyste, documentariste Univ Paris 13
Beau Rémi Philosophie Chargé de Rech. CNRS, IEES Paris
Beaune David Écologie Université de Bourgogne
Benabou Sarah Anthropologie Chargée de Rech. IRD
Benegiamo MauraSociologieCollège d’Études Mondiales-FMSH
Benhamou Simon Ecologie/Neurosciences comportementales CEFE; CNRS Montpellier
Beretz daniel Energie Retraité du CEA
Bernard Tourancheau Informatique, Enjeux planétaires UGA, UMR LIG
Bertrand Mathilde Etudes Anglophones Université Bordeaux-Montaigne
Biniek Laure Chimie CNRS- UPR22
Blondeau Da Silva Anne Ecologie Evolutive Faculté des Sciences de Limoges
Bourdot Marielle Sciences de l'Info-comm Laboratoire CIMEOS
Bouslimani Nouri Chimie, environnement Université de BATNA 1 (ALGÉRIE)
Bouteilles Bertrand Rénovation énergétique des bâtiments DDT de la Drôme
Bowen Martin Physique/Technologie IPCMS / CNRS / U. de Strasbourg
Brossard Børhaug Frédérique Education VID specialized University, Norway
Bulle Sylvaine sociologie Université Paris
Burkart Louisiane Ass. ingénieure, écotoxicologie INRAE Nouvelle-Aquitaine
Calame Claude anthropologie historique Ehess
Calon Margaux Communication scientifique CNRS
Carbou guillaume MCFInfo-comm université de Bordeaux
Chapoutot Johann Professeur d’histoire U. Paris Sorbonne
Charron Aurélie Géosciences de l'environnement, santé publique Université G. Eiffel
Chartier Denis Géographie environnementale Université de Paris
Chartier Denis Géographe environnemental Université de Paris, Ladyss
Chevalier Emilien Energie Grenoble-INP Ense
Chevalier Julien École de commerce Em Normandie
Chopot Antoine Doctorant en philosophieUniversité de Rennes 1, CAPHI
Clavel Joanne Ecologies CNRS
Clavel Daniele Génétique Cirad
Clement Floriane Géographie INRAE, UMR DYNAFOR
Comby Jean-Baptiste sociologie Université Paris 2
Coriat Mickael Astrophysique IRAP, Univ. Toulouse 3
Cottineau Thomas Chimie CR CNRS / Université de Strasbourg
Courtonne Jean-Yves Economie écologique Inria, Equipe STEEP
Criscuolo François Biologie évolutive du vieillissement IPHC-CNRS
Cucchi Michel santé CHU de Lille
Dabouis Quentin Linguistique Université Clermont Auvergne
Davoine Franck Technologies de l'information CNRS
de Jouvancourt Pierre Philosophie Univsersité Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Delaballe anne anthropologie IGR
Delannoy Louis Risques Systémiques STEEP, INRIA
Delplancke Malou Didactique des sciences de la nature Université de Nantes
Delva Pacôme Astrophysique Sorbonne Université, Obs de Paris
Deneault Alain Philosophie Collège international de philosophie Paris
Desrosiers Sophie Histoire et anthropologie EHESS
Dhermy-Mairal Marine Histoire et sociologie Université de Genève
Di Benedetto Mélanie Toxicologie cancérologie Université Paris 13
Dintzer Thierry Environnement et Santé ICPEES, CNRS-Université de Strasbourg
Douzal vincent biologie, viabilité socio-écologique, informatique Inrae, UMR Tetis
Droual Gabin Taxonomie Ifremer
Dubuquoy Olivier Geographie Université de Toulon
Dubus Pascale Histoire de l'art Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Ducharne Agnès Hydroclimatologie CNRS, IPSL, Paris
Dumon Jonathan Mécatronique Gipsa-lab/CNRS
Dupray Arnaud Socio-Economiste Céreq
Durand Jean-Baptiste Statistique Univ. Grenoble Alpes / Laboratoire Jean Kuntzmann
El Gordou Mohamed Métrologie CNAM
Emperaire Laure ethnoécologie IRD - PALOC
Estevez-Torres André Physique/chimie CNRS, Sorbonne Université, Ecopolien
Ferrari Sylvie Economie Ecologique Université de Bordeaux, GREThA
Fieux Etienne mathématiques U Toulouse 3
Fischman Marianne Professeure de sciences économiques et sociales Lycée (Paris)
Fontaine Colin Ecologie CNRS
Fontane Jérôme Sciences de l'ingénieur ISAE-SUPAERO
Fortier Agnès Sociologie INRAE
Fouillet Charlotte Science Politique Centre Marc Bloch
Freychet Antoine Musicologie (doctorant) Université Paris 8
Frison Gilles Chimie CNRS
Gabriel Frédéric Histoire des idées CNRS
Gacon Stéphane MCF hist. contemporaine Université de Bourgogne
Gaillard Antoine Mécanique des fluides Université d'Amsterdam
Ganault Pierre Écologie des sols CEFE CNRS
Garrau Marie Philosophie Paris 1 Panthéon Sorbonne
Gasselin Pierre Géographie INRAE
Gaudin Guillaume Histoire Université Toulouse Jean Jaurès
Gautero Jean-Luc Philosophie des sciences Université Côte d'Azur
Gay Vincent sociologie Université de Paris
Gherardi Jeanne Climat UVSQ/LSCE
Ghio Alain Sciences du langage CNRS et Aix-Marseillle Univ.
Girard Sabine géographie INRAE
Gleizes Jérôme Economie Université Paris Sorbonne Nord
Gontard Sébastien Mathématiques Aucun
Gosselin Sophie Philosophie EHESS
Goujon Elsa Etudiante Architecture Ensa Nantes
Grand-Clément Adeline MCF Histoire Université Toulouse 2
Grappe Théophile Géotechnique - géoothermie Université Gustave Eiffel
Guignebert David Chargé de cours Université de Tours
Guillon Pierre informatique CNRS, Marseille
Guiot Joel géosciences de l'environnement CNRS DR émérite
Guth Sabine MCF Architecture et urbanisme Ecole nat. supérieure d'architecture de Nantes
Hagimont Steve Histoire Paris Saclay UVSQ
Haiech Jacques biotechnologie Université de strasbourg
Hallé Clémence Esthétique Ecole normale supérieure (SACRe)
Hector Basile Hydrologie IRD
Hembert Aneth Urbanisme et aménagement Université de Lille
Hirtzlin Isabelle Economie de la santé Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Husson Laurent Sciences de la Terre CNRS
Imbert Marion Sciences sociales IHEAL
Jacquemart Frédéric Immunologie retraité
Janeau Jean-Louis Hydro-écologie IRD - IEES-Paris
Janiaud Béatrice mécanique des fluides Université Grenoble Alpes
Jarrige François Historien Université de Bourgogne
Javelle Aurelie anthropologie de l'environnement UMR Innovation
Jean Kévin MCF épidémiologie, Conservatoire national des Arts et Métiers
Jeanpierre Laurent Science politique Université Paris 1
Johra Marwan Mécanique - Robotique INSA Rennes
Joly Florence immunologie pole emploi (reconversion)
Journet Etienne-Pascal Agronomie CNRS
Kannengiesser Véronique Sciences de l'éducation UPJV
Katz Esther anthropologie IRD
Klein Jérémie Ingénierie Université Grenoble Alpes
Kletty Florian Agroécologie, biologie de la conservation CNRS
Knoery joel océanographie ifremer
Koch Cyril Systèmes Industriels LOSI
Labat Tibo architecture Ensan
Labrousse Hubert Louis Marie Immunochimie Institut Pasteur . Retraité; Ex secrétaire du CE de l'Institut Pasteur
Lafontaine Céline Sociologie Université de Montréal
Laitung Beryl Ecologie Université de bourgogne
Lambert-Mogiliansky Ariane Economie Ecole d'Economie de Paris
Lamblin Mathieu Physique X
Lange Jean-Marc PU en Sciences de l'Education Université de Montpellier, LIRDEF
Latapy Matthieu Informatique LIP6 (CNRS et Sorbonne Université)
Laurent Yann Agroécologie Institu agro
Lauzeral Christine Ecologie - Mathématiques Toulouse III EDB
Le Bissonnais Sandra BIologie évolutive, Doctorante UniNe
Le Coeur Didier Ecologie Agrocampus ouest
Le Gall Philomène Hydrologie UGA
Le Goff Jean Sociologie clinique Université de Paris
Le Noe Julia Biogéochimie Laboratoire de Géologie de l'ENS
Le Tiec Alexandre Astrophysique CNRS, Observatoire de Paris
Leblanc Karine Océanographe CNRS
Leblois Raphael écologie-évolution INRAE-CBGP
Lebonnois Sébastien Planétologie LMD/IPSL, CNRS
Lena Philippe écologie politique IRD (DR émérite)
Lepoittevin Camille Génétique évolutive INRAE
Letondal Catherine Informatique centrée humains et IHM ENAC
Letouzey Emilie anthropologie U Toulouse Jean Jaurès/U d'Ōsaka
Liegey Vincent Ingénieur Coopérative de recherche et d'expérimentation sur la Décroissance Cargonomia
Litt Maxime Sciences de la Terre et de l'envt Université Grenoble-Alpe
Maffre Annick Lettres Aix-Marseille Université
Maloku Kaltrina Hydrologie Universite Grenoble Alpes
Mandard Léandre Histoire Sciences-Po
Manzotti Alessandro Biologie moléculaire et cellulaire - biophysique (doctorant) IBPC
Margenstern Maurice professeur émérite en informatique Université de Lorraine
Mariani Léo Anthropologie MNHN
Mariette Stéphanie Ecologie-Evolution INRAE
Marsan Simon Musique Université Paris 8
Martin Jean-Louis Ecologue CEFE/CNRS
Martin-Dussaud Pierre Physique Université de Pennsylvanie
Martinet Gilles Géographie UPEC
Massol François Ecologie CNRS
Mathieu Alexandre Ecologie Agrocampus Ouest
Matthews Cedric Biophotonique CNRS, Aix Marseille université
Matutini Florence Ecologie CEFE-CNRS
Maugis Pascal Hydrologie et changement climatique LSCE
Menard-Moyon Cécilia Nanomatériaux CNRS UPR3572
Méry Marie-Claire Etudes germaniques Université de Bourgogne
Michon Genevieve Ethnobotanique, géographie IRD
Mignon Françoise MCF Sciences du langage CRESEM/Université de Perpignan
Millon Faure Karine Didactique des mathématiques ADEF AMU
Minet Joël Entomologie Professeur MNHN
Mobaied Eleonore samiraEcologie-Geographie Sociale MNHN
Modicom Pierre-Yves Philologie Université Bordeaux-Montaigne
Moinet Adrien Physique - Électronique Phelma - Grenoble INP
Molinié Gilles Physique de l'atmosphère IGE, UGA
Moutin Thierry Océanographie MIO Aix Marseille Université
Mouysset Sylvie Histoire Université Toulouse 2 - UMR Framespa
Napoli Baptiste Sociologie Université Toulouse Jean Jaurès
Omer Jérémy Mathématiques appliquées INSA Rennes, EPolAr
Orsini Franco
Paddeu Flaminia Géographie Université Sorbonne Paris Nord
Pagani Laurent Astrophysique CNRS et Observatoire de Paris
Palidda Salvatore sociologie Université de Genova (Italie)
Pannier Emmanuel Anthropology IRD
Paraponaris Claude Sciences économiques et de getion Aix Marseille Université
Pauliat Loriane Agronomie Agrocampus Ouest
Peiry Jean-Luc Géographie physique et environnementale UCA & EDYTEM
Penicaud Alain chercheur CNRS - Université de Bordeaux
Perrin Julie MCF Danse Université Paris 8, Musidanse
Pichon Benoit Chimie des matériaux Université de Strasbourg
Platzer Paul mathématiques appliquées Ifremer Brest
Pollmann Christopher Droit public, sciences sociales, philosophie Université de Lorraine, Collège d'études mondiales
Poulhès Alexis Urbanisme Ecole des Ponts
Praquin Nicolas Sciences de gestion Université Paris-Saclay
Prat Christian Sciences du sol IRD
Prete Giovanni Sociologie Université Sorbonne Paris Nord
Pruvost Genevieve Sociologie CEMS-EHESS
Quatrini myriam mathématiques Université aix marseille
Quéguiner Bernard Océanographie Université d'Aix-Marseille
Raguet Hugo Informatique INSA CVL - LIFAT
Rausch CatherinePsychologue Draveil
Retby Fabrice Aucun Solidarité
Reynaud christian Sciences de l'Education Université de Montpellier
Rigal Stanislas Biologie de la conservation Université de Montpellier
Robert Jerome physique CNRS
Robert Marc Pr Univ. de Paris, chimie
Robin Annie Astrophysique Université Bourgogne-Franche-Comté
Roger Maloé Hydrologie Grenoble INP
Romagny Matthieu Mathématiques Université Rennes 1, EPolAr
Ronchail Josyane Climatologie Laboratoire LOCEAN
Roussy Paul Lettres et sciences Université Bordeaux Montaigne et Université de Bordeaux
Roux Pascale Culture et arts Sup Bordeaux Atelier des Beaux Arts
Rozeaux sébastien mcf histoire UT2J, Atecopol
Rubin Anne MCF, Matériaux U. Strasbourg
Sabatier Gilles Paris
Salle Grégory sociologie/science politique CNRS (Clersé)
Santolini Jérôme Chercheur Biochimie I2BC - UMR9198
Scarpalezos dimitrios mathématiques IMJ -paris ruves gauche , U.paris diderot
Scheurer fabrice physique de la matière condensée IPCMS, CNRS
Sicard Jean-Charles Biostatistique CIRAD
Silberzahn Léna Théorie Politique Sciences Po
Sochard Vincent transport maritime Universite de Nantes
Stamenkovic Philippephilosophie des sciences
Stassart Pierre Sociologie Environnement Université de Liège (B)
Sternitzky Emmanuel Electronique CNRS
Sueur Cédric Ethologie - Ethique animale Université de Strasbourg
Szilagyi Ana-Maria Théorie politique Cevipof
Taboy Thierry CSR Orange
Tantet Alexis Climat Laboratoire de Météorologie Dynamique, École Polytechnique, Écopolien
Thomas-Vaslin Véronique Biologie, Immunologie, Systèmes complexes CNRS
Thuault Stéphane bibliothécaire-documentaliste U. Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Tonnelat Stephane Ethnographie et urbanisme CNRS LAVUE
Tornatore Jean-Louis Anthropologie LIR3S, Université de Bourgogne
Toucanne Samuel Paléoclimats IFREMER
Valentin Constance Physique CNRS
Vallet Valérie Physique Université de Lille CNRS
Vieu Laure Linguistique et informatique CNRS
Viganj Florian Ingénieur ESIEE
Vischel Théo Hydrologie Université Grenoble Alpes
Voison Catherine Art, sciences et société Paris 1 Panthéon Sorbonne
Von Hirschauen Béatrice géographie CNRS (UMR 8504 Géographie-cités)
Vuilleumier Stéphane responsable d'équipe CNRS, biologie et microbiologie de l'environnement, Université de Strasbourg
Warlop François Agronome Grab
Wilhelm Bruno Hydrologie Université Grenoble Alpes

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.