Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

1014 Billets

15 Éditions

Tribune 21 avr. 2021

Halte aux sanctions contre Ahmed, réprimé pour avoir dénoncé les violences sexistes à la RATP

Ahmed Berrahal, syndicaliste, est menacé de licenciement par la RATP, alors qu'il a déjà essuyé plusieurs offensives de sa direction. Jean-Luc Mélenchon, Olivier Besancenot, Assa Traoré et un large ensemble de personnalités, organisations et syndicalistes « s'opposent avec force à cette volonté de la RATP de faire taire les syndicalistes combatifs ». Ahmed Berrahal « est un lanceur d'alerte qu'il faut absolument protéger pour qu'il continue son travail militant. »

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Convoqué en conseil de discipline le 10 mai, Ahmed Berrahal est de nouveau menacé de licenciement par la RATP, alors qu'il a déjà essuyé plusieurs offensives de sa direction ces dernières années. Référent harcèlement et militant CGT, Ahmed est aujourd'hui accusé de harcèlement moral contre un responsable hiérarchique du centre bus de Flandre. Cette méthode vise-t-elle à camoufler le silence assourdissant de la RATP sur le harcèlement sexiste et sexuel dénoncé par de nombreuses femmes dans l’entreprise afin que « l’image de marque » que veut la direction ne soit pas écornée? Face à une grossière tentative de déstabilisation d'un syndicaliste combatif, Ahmed a reçu des dizaines de soutiens de conductrices de bus RATP victimes de harcèlement sous toutes ses formes, qui n'ont pas hésité à témoigner par des vidéos poignantes.

Parce que le harcèlement sexuel n'est pas une fatalité, Ahmed Berrahal a décidé d’en parler et de dénoncer ce mal qui gangrène notre société. Un fléau qu'on retrouve dans beaucoup d'entreprises, notamment à la RATP où travaille Ahmed depuis 17 ans. Le féminisme est une cause qu'Ahmed a toujours défendue au sein de la RATP. Gardes d'enfants, grossesse, isolement… sont autant de problématiques sur lesquelles Ahmed intervient au quotidien pour rendre la vie des femmes au travail plus facile. Il a mis la direction face à ses responsabilités en envoyant la main courante d'une salariée faisant état d'une agression sexuelle, qu’elle aurait subie de ce même supérieur hiérarchique qui accuse aujourd'hui Ahmed de harcèlement moral. On lui reproche d'avoir diffusé à sa direction cette déclaration alors qu'il n'a fait que l'alerter en tant qu'élu, secrétaire de la Commission Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) et référent harcèlement. En procédant de la sorte, la RATP montre qu’elle est plus prompte à attaquer les représentants du personnel qui combattent sa politique. 

Empêché, entravé dans ses propres mandats et maintenant menacé de révocation, Ahmed n'a jamais baissé les bras et a toujours obtenu gain de cause aux Prud'hommes. Il est accusé de harcèlement envers sa direction mais la réalité des faits montre que c'est bien lui qui fait l'objet d'attaques répétées, la RATP allant jusqu'à payer un cabinet d'avocats plusieurs milliers d'euros pour mener une enquête à charge contre lui. La répression syndicale menée par la direction de la RATP depuis les grèves contre la réforme des retraites s'est abattue sur de nombreux militants de la grève, comme Alexandre El Gamal aujourd'hui sous le coup d'une scandaleuse procédure de révocation.

Nous nous opposons avec force à cette volonté de la RATP de faire taire les syndicalistes combatifs, qui vise à préparer le terrain pour la privatisation de l'entreprise et la casse du service public des transports.

Ahmed Berrahal est un lanceur d'alerte qu'il faut absolument protéger pour qu'il continue son travail militant. Il a donné sa vie au militantisme, à la cause féministe en tant que syndicaliste de terrain et rien que pour ça, nous devons tous nous mobiliser pour faire valoir le bon droit face au cynisme de sa direction.

Pour signer la pétition, c'est ici

Premiers signataires :

Personnalités politiques, universitaires, militantes : 

Nadège Abomangoli, Vice-Présidente du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, membre du groupe La France insoumise, conseillère municipale de Pantin ; Manon Aubry, eurodéputée La France insoumise ; Clémentine Autain, députée La France insoumise de la Seine-Saint-Denis ;  Nathalie Arthaud, Lutte Ouvrière ; Hager Barkous, ancienne salariée Mc Donald's ; Julien Bayou, porte-parole EELV ; Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris ; Ugo Bernalicis, député La France insoumise du Nord ; Olivier Besancenot, NPA ; Philippe Bouriachi, Conseiller Municipal Orly EELV ; Farid Bennaï, syndicaliste et militant au FUIQP ; Amal Bentounsi, collectif Urgence notre Police Assassine ; Saïd Bouamama, sociologue et militant au FUIQP ; Taha Bouhafs, journaliste ; Youcef Brakni, militant antiraciste ; Marie-George Buffet, députée PCF de la Seine-Saint-Denis ; Mahamadou Camara, comité Justice pour Gaye ; Silvia Capanema, Vice-Présidente du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, membre du groupe La France Insoumise ; Camille Chirache, Collages féministes Pantin ; Laurence Cohen, sénatrice PCF du Val-de-Marne ; Eric Coquerel, député La France insoumise de la Seine-Saint-Denis ; Alexis Corbière, député La France insoumise de la Seine-Saint-Denis ; Anthony Daguet, conseiller municipal d’Aubervilliers, PCF ; Thierry Defresne, DSC CGT Total ; Marie-Claude Dorcé, militante féministe ; Gérard Filoche, inspecteur du travail retraité ; Julie Garnier, Oratrice nationale de La France Insoumise ; Raquel Garrido, Avocate, éditorialiste, insoumise ; Fabien Gay, sénateur PCF de la Seine-Saint-Denis ; Youssef Girard, militant au FUIQP ; Nacira Guénif, sociologue et anthropologue, Université Paris 8 ; Tomislav Jancar, responsable bourse du travail Aubervilliers ; Orkia Kahlouche, militante anti-discrimination, Strasbourg ; Almamy Kanouté, consultant, activiste ; Anasse Kazib, NPA-Révolution Permanente ; Bastien Lachaud, député La France Insoumise de la Seine-Saint-Denis ; Pierre Laporte, Vice-Président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, membre du groupe La France insoumise ; Michel Larive, député La France insoumise de l’Ariège ; Mathilde Larrère, historienne ;Fabienne Lauret, syndicaliste, féministe autrice ; Anne Leclerc, féministe et syndicaliste ; Geneviève Legay, Éducatrice spécialisée retraitée, militante altermondialiste ; Aurélie Le Meur, membre du Conseil National du PCF ; Guillaume Lescaut, La France insoumise d’Aubervilliers ; Solomos Makis, professeur de musique, Université Paris 8 ; Jean-Luc Mélenchon, Président du groupe parlementaire de La France insoumise, député La France insoumise des Bouches-du-Rhône ; Jean-Pierre Mercier, DSC CGT PSA ; Charles Merlin, co-responsable d'EELV Paris 19 ; Danièle Obono, députée La France insoumise de Paris ; Mathilde Panot, députée La France Insoumise du Val-de-Marne, Vice-présidente du groupe La France Insoumise à l’Assemblée nationale ; Armelle Pertus, NPA ; Adrien Quatennens, député La France insoumise du Nord, coordinateur national de La France insoumise ; Gaël Quirante, SUD Poste 92 ; Milfet Redouane, fille de Zineb Redouane ; Muriel Ressiguier, députée La France Insoumise de l'Hérault ; Sabine Reynosa, militante féministe et syndicaliste ; Mathieu Rigouste, chercheur indépendant en sciences sociales ; Sabine Rubin, député La France insoumise de la Seine-Saint-Denis ; Omar Slaouti, militant enseignant et militant antiraciste ; Azzédine Taïbi, maire de Stains ; Bénédicte Taurine, députée La France Insoumise de l'Ariège ; Nora Tenenbaum, membre de la CADAC ; Annie Thebaud-Mony, directrice de recherche honoraire Inserm, IRIS/GISCOP93/GISCOP84 ; Hawa Touré, Fondatrice de l'association Pierre de Lune de Pantin ; Assa Traoré, comité La vérité pour Adama ; Françoise Vergès, politologue, féministe décoloniale ;Fabien Villedieu, administrateur SUD Rail du groupe SNCF ; William Martinet, militant contre le mal logement ; Allan Barte, dessinateur ; Rozenn Kevel, CGT Chronodrive ; Adrien Cornet, CGT Total Grandpuits.

Organisations : 

CGT RATP Bus ; Solidaires Groupe RATP ; UD CGT 93 ; UD CGT 57 ; Union Solidaires 78 ; SUD Santé Sociaux ; CGT Neuhauseur ; CGT Arcelor-Mittal Gandrange ; CGT Saint-Gobain Recherche Aubervilliers ; CGT Blanchisserie CHU Bordeaux ; CGT Getrag Ford Transmissions Magna ; CGT Total Grandpuits ; CGT Total Plateforme Normandie ; Collectif CGT Monoprix IDF ; SUD Rail Paris Nord ; SUD Rail Alsace ; SUD Éducation 78 ; SUD Commerces et Services Francilien ; Collectif McDroits ; Du Pain et des Roses ; Héroïnes95 ; On Arrête Toutes ; Les effronté-es ; Femmes Gilets Jaunes Île de France ; Collectif interpro anti-répression ; Comité de soutien aux 4 de Melle ; FUIQP - Front uni des immigrations et des quartiers populaires ; Comité Vérité et Justice pour Lamine Dieng ; Collectif Vies Volées ; Le Poing Levé ; Commission de Mobilisation du Travail Social Île-de-France ; Les Gilets Jaunes de Pantin ; Collectif PEPS Pour une Écologie Populaire et Solidaire ; Osez le Féminisme ! ; UD CGT 94, UL CGT de Nancy

Syndicalistes :

Ghazi Abdelhafid, CGT Fiducial Private Security IDF ; Karim Abed, SG UFICT CGT Énergie Ouest IDF ; Frédéric Albert, CGT Total Carling ; Clément Allochon, SUD Rail Technicentre de Châtillon ; Frédéric Ambrosio, CGT Total La Mède ; Anissa Amini, SUD Santé Sociaux 93 ; Lionel Arbiol, CGT Exxon ; Fabrice Bayle, CGT Éduc'Action ; Djamel Benotmane, CGT Prévention Sécurité 75 ; Nadia Belhoum, CGT RATP Bus Flandre ; Riadh Benmessaoud, CGT RATP MRB Flandre ; Eric Bezou, ancien-cheminot syndicaliste ; Damien Chabrières, ancien AED, CGT Educ'action 33 ; Ali Chaligui, SG CGT Taïs Veolia ; Marie-Laure Charchar, CGT Blanchisserie CHU Bordeaux ; Adrien Cornet, CGT Total Grandpuits ; Jaroussac Daniel, CGT Cheminots Tours ; Cosneau David, CGT Cheminots Tours ; Patrick De Fontaubert, CGT Cheminots Tours ; Graziella Deharbe, CGT Cheminots Tours ; Didier Dorzile, CGT RATP Bus Aubervilliers ; Marion Dujardin, SUD Education 93 ; Sabine Duran, enseignante à Pantin, SUD Éducation ; Vincent Duse, CGT PSA Mulhouse ; Marie-Hélène Duverger, Solidaires 76 ; Lysia Edelstein, SNPESPJJ-FSU 93 ; Alexandre El Gamal, CGT RATP Bus ; Sylvain Fauvinet, CGT Educ'Action37 ; Nicole Feldman, retraitée Tours ; Paul Feltmann, CGT Total Grandpuits ; Vincent Fournier, CGT La Poste 78 ; Sandrine Garcia, professeure, Université de Bourgogne ; Geoffrey Gilbert, professeur des écoles, SUD Education 93 ; Yann Gaudin, Pôle emploi ; Aurélien Gavois, SNES-FSU ; Gaëtan Gracia, CGT Ateliers Haute-Garonne ; Bruno Grégoire, CGT Cheminots Tours ; Simon Hallet, CGT Thiolat Blois ; Hassan Hemmouche, CGT RATP Bus Pleyel ; Cemil Kaygisiz, CGT RATP Bus ; Sandie Kerfontain, CGT Total M.S ; Rachel Keke, Hôtel Ibis Batignolles ; Salim Khamallah, SG CGT Énergie Ouest IDF ; Élise Lecoq, SNES Créteil ; Coralie Legendre, CGT Cooper ; Aladin Lévêque, enseignant, SUD Education 79 ; Cédric Liechti, SG CGT Energie Paris ; Frédéric Liévrot, Solidaires Groupe RATP Lagny ; Alexis Louvet, Solidaires Groupe RATP ; Karine Marchais, CGT Cheminots Tours ; Wael Mejrissi, CGT RATP Bus Aubervilliers ; Victor Mendez, UNEF ; Boris Mollet, travailleur social ; Hervé Ossant, SG UD CGT 93 ; Ahmed Ouhab, Solidaires Groupe RATP Lagny ; Leïla Petit, enseignante spécialisée, FSU 41 ; Thomas Petit, SUD Santé Le Rouvray ; David Pijoan, SNES-FSU ; Christian Porta, CGT Neuhauser ; Frédéric Probel, SG CGT Énergie Bagneux ; Julien Pugliesi, CGT Trapil ; Mathieu Relin, SUD Rail Grand-Est ; Émilia Quintas, Professeur des écoles CGT Educ’action94 ; Eric Sanchez, CGT Cheminots ; Paul Soulignac, CGT Educ'Action 37 ; Benjamin Tanges, CGT Total Flandres ; Olivier Terriot, CGT RATP Bus Asnières ; Anthony Smith, responsable syndical CGT au Ministère du travail ; Konstantin Tomić, licencié Biocoop, SUD Commerces ; Florian Tulasne, CGT Cheminots Tours ; Sébastien Varagnol, CGT Petroineos ; Radu Varl, Solidaires Étudiant.e.s Tours ; Laura Varlet, SUD Rail Paris Nord ; Ana Macedo, SG de la CGT Educ'action 94 ; Florence Touitou, CGT Educ'action 94.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Au Royaume-Uni, le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant
Journal — Europe
Un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti conservateur n’ont guère d’idées face à la crise inflationniste qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin