Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

994 Billets

15 Éditions

Tribune 21 sept. 2019

Appel commun de Mouvements Climat, Gilets Jaunes et collectifs en lutte

De nombreuses organisations écologistes, de Gilets Jaunes, de Gilets Noirs et des collectifs en lutte s'unissent aujourd'hui « autour d'un message commun : rejeter, d'une même voix, un système capitaliste, raciste, sexiste, néo-colonial et néolibéral destructeur autant de nos droits collectifs que des écosystèmes et des équilibres climatiques. » Un rendez-vous est prévu à 9h00, ce 21 septembre, Place de la Madeleine à Paris.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Nous, habitant·e·s des campagnes, villes, banlieues, et territoires oubliés. Nous, gilets jaunes, noirs, verts, roses et de toutes les autres couleurs, Nous, militant·e·s des mouvements sociaux et du climat, écologistes, regroupé·e·s ou non sous forme d'associations, de collectifs ou de syndicats. Nous, personnes handicapées, retraité·e·s, paysan·ne·s, étudiant·e·s, travailleuses et travailleurs du privé et du public, privé·e·s d'emploi.

Nous tou·te·s, qui marchons ensemble depuis des mois, avons décidé de nous unir le 21 septembre autour d'un message commun : rejeter, d'une même voix, un système capitaliste, raciste, sexiste, néo-colonial et néolibéral destructeur autant de nos droits collectifs que des écosystèmes et des équilibres climatiques.

Par nos révoltes plurielles et par nos modes d'action divers, nous nous rassemblerons le 21 septembre, sans distinction, dans la tolérance et le respect de l'autre, pour manifester notre opposition à ce système dont les premiers promoteurs sont Emmanuel Macron, son gouvernement, sa justice et sa police.

La violence sociale imposée par les gouvernants aux plus précarisé·e·s a les mêmes racines que ce qui provoque la catastrophe climatique. Ce système qui repose sur la domination, sur l'exploitation des hommes et de la nature à une échelle planétaire, ne nous laisse pas le choix. C'est pourquoi, bien qu'issu·e·s de luttes et de mobilisations différentes, nous avons un objectif commun, celui d’un changement profond de l'organisation de la société.

Nous avons le nombre, il ne tient qu’à nous de faire corps. Nous ne laisserons plus diviser, ni catégoriser les secteurs en lutte, et porter atteinte à nos droits, à notre système public et à la qualité des services en général.

Le 21 septembre nous manifesterons donc sous de multiples formes, uni·e·s contre la catastrophe écologique, et pour la justice sociale. Nous serons mobilisé·e·s partout, pour lutter contre tous les projets politiques, économiques, industriels qui se situent dans une logique ultra-libérale et destructrice. Face aux tentatives de division et de répression, nous serons tous solidaires des victimes de la répression étatique.

Le 21 septembre n'est qu'une étape. Nous appelons le plus grand nombre à construire les convergences en acte dans les semaines et mois qui viennent. Soyons créatifs, sortons des chemins balisés et inventons cette solidarité nécessaire au changement. « Lors d’une manifestation, je ne suis personne en étant tout le monde, je suis dans la rue pour mes combats mais je suis solidaire de ceux des autres. Il est là le secret : la solidarité, ensemble nous sommes plus fort·e·s, ensemble nous sommes un·e. »

Fin du monde et fin du mois, même combat !

A Paris, cet appel prendra la forme d'un rendez-vous à 9h00, Place de la Madeleine, rassemblant des Gilets Jaunes, des Gilets Noirs, des organisations écologistes, et des collectifs en lutte. Pour la suite de la journée, chacun sera libre de rejoindre les Champs-Elysées ou bien de prendre part à la Manifestation Climat qui partira à 13h00 du Luxembourg.

Ouvert à signature (mail de contact : 21septembre-paris@riseup.net)

Signataires :

AFL Commercy, Association Familiale Laïque.

Assemblée citoyenne des gilets jaunes de la plaine St Denis

Attac France

Cerveaux non disponibles

CLAQ, Comité de Libération et Autonomie Queer

Collectif des Femmes du palais

Collectif Il est encore Temps

Collectif Peuple Révolté

Collectif Plein le dos (Gilets Jaunes)

Collectif Printemps du changement

Collectif sans fin

Confédération paysanne

Deep Green Resistance Paris

Désarmons-les

Des Gilets Noirs en lutte

Émancipation, tendance Intersyndicale

Fédération SEPANSO Landes (association environnementale)

Fédération Sud PTT

Femmes gilets jaunes

Gilets jaunes du 93

Gilets Jaunes Argenteuil

Gilets Jaunes de Commercy

Gilets Jaunes enseignement recherche

Gilet Jaune Gilet Vert Mayotte

Gilets Jaunes de Metz-Borny

Gilets Jaunes de Montreuil

Gilets Jaunes Nantais

Gilets Jaunes Rungis IDF

Gilets-Jaunes de Saillans (Drôme)

Gilets Jaunes de Saint Avold

Gilets jaune de Strasbourg République

Gilets Jaunes de l'Île Saint-Denis

Gilet Jaunes de Pierrefitte/Stains

GJ Info

La Chapelle Debout !

Le Front social 57

Maison du peuple de Nantes

On est prêts

Plateforme d’Enquêtes Militantes

RadiAction

Réseau Foi et Justice

RoR Paris (Rythms of Resistance Paris)

Sciences Citoyennes

Sud Collectivité Territoriale 93 Mairie de Saint Denis

Sud Education

Union syndicale Solidaires

XR Metz

Youth For Climate Paris

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse