Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

1026 Billets

15 Éditions

Tribune 23 janv. 2020

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Nous, journalistes grévistes et solidaires du mouvement contre la réforme des retraites

Malgré cinquante jours de grève, le projet de réforme des retraites est présenté ce vendredi en Conseil des ministres. Loin d’apporter la «justice sociale» tant vantée, le texte du gouvernement sème au contraire le doute sur le sort qui sera réservé à chacun·e. Travaillant pour plusieurs rédactions, titulaires ou pigistes, nous réitérons donc ce vendredi notre participation à ce mouvement de grève et réaffirmons notre solidarité avec toutes celles et ceux qui contestent cette réforme.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Malgré cinquante jours de grève, le projet de réforme des retraites est présenté ce vendredi en Conseil des ministres. Depuis le 5 décembre, le gouvernement ne l’aura modifié qu’à la marge, promettant des ajustements à certains secteurs, assurant à d’autres que le nouveau régime dit «universel» ne leur serait pas appliqué. Mais l’écrasante majorité des fonctionnaires et des salariés du privé demeurent concernés par ce texte. Cela inclut évidemment les journalistes (rédacteurs, éditeurs, photographes, correcteurs, graphistes, etc) qui font face par ailleurs et depuis de longues années déjà à la dégradation de leurs conditions de travail : multiplication des plans sociaux, de départs et des carrières à trou, baisse de la rémunération et affaiblissement des droits sociaux des pigistes et horaires à rallonge en raison du développement de l’information en continu.

Loin d’apporter la «justice sociale» tant vantée, le texte du gouvernement sème au contraire le doute sur le sort qui sera réservé à chacun·e, creuse les inégalités existantes, tout en négligeant ceux et celles qui triment dans un travail pénible. Et, quoi qu’ait pu en dire le gouvernement, le fameux «âge d’équilibre» (dit «âge pivot») figure toujours dans la loi, qui n’a rien perdu de son essence : pousser tout le monde – et surtout celles et ceux qui y ont le moins intérêt pour préserver leur santé – à travailler plus longtemps (jusqu’à 65 ans pour la génération 1975, puis bien au-delà pour les suivantes), indépendamment du nombre d’années passées à cotiser. Enfin, ce texte gouvernemental risque de fragiliser encore plus la situation des plus précaires d’entre nous, pigistes et CDD, majoritairement des femmes (1) et déjà pénalisés par la réforme de l’assurance-chômage en 2019.

Travaillant pour plusieurs rédactions, titulaires ou pigistes, nous réitérons donc ce vendredi notre participation à ce mouvement de grève et réaffirmons notre solidarité avec toutes celles et ceux qui contestent cette réforme depuis le début et appelons à rejoindre les cortèges partout en France. Pour protéger les droits qui sont les nôtres et que nous partageons avec la plupart des salariés en France, et pour demander que le système de retraites, s’il doit effectivement être corrigé, le soit dans l’esprit d’une véritable justice sociale et non sous la forme d’une énième réforme néolibérale.

(1)  Les précaires (hors CDD) représentent 26,2 % des cartes de presse selon les derniers chiffres de la Commission de la carte en 2018. Et 53% des pigistes sont des femmes. 

Par un collectif de salarié·e·s grévistes et salarié·e·s solidaires de Libération, l’Obs, le Figaro, l’Humanité, l’Equipe, le Monde, le Parisien, Mediapart, Télérama, Courrier international, les Inrocks, le Media, StreetPress, Reporterre, Regards, Frustration, le Vent se lève, Prismamedia, Reworld media, NextRadio TV, RMC info, Radio Nova, RFI, Radio Parleur, France 24, Monte Carlo Doualiya (MCD), AEF info ; de pigistes de la Fourmilière, Youpress, les Incorrigibles, Profession : Pigiste, Ras la plume, Reporters en colères (REC) ;
et de syndicats : SNJ, SNJ-CGT, SGJ-FO, ­Sud-Culture, Info’Com-CGT, SGLCE-CGT Correcteurs, SIPMCS (CNT).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk