Normer et classer les enfants dès 3 ans: le meilleur des mondes à la sauce Blanquer?

« À-t-il des accès de colère ? Coupe-t-il la parole ? Pleure-t-il souvent ou répond-t-il mal à l'adulte ? » Un collectif d'élus et de citoyens s'inquiètent de la réalisation d’une enquête expérimentale auprès d’un panel de 35 000 enfants de petite section. « Car, derrière toute pédagogie, il y a une conception de l’être humain, de la société, donc un projet politique. Celui que dessine ces évaluations, c’est un monde de standardisation, de compétition à rebours de la visée émancipatrice de notre école... »

Il y a déjà̀ trois ans, paraissait un petit livre d’Annabelle Allouch, La société́ du concours, qui pointait la frénésie grandissante des classements scolaires, notamment au sein du monde universitaire. Des classements par ailleurs fondés sur des critères d’évaluation parfois réduits à de simples QCM.

Pourtant, de plateau télé́ en rayons de supermarché́, les classements et notations diverses s’affirment comme hiérarchisation du monde, facilitant la mise en concurrence des contenus, des services et des individus.

Mais cet étiquetage intempestif s’invite désormais jusque dans nos maternelles : par le biais d’une enquête de la Depp (Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance du Ministère de l’Education nationale), réalisée sur un « panel » de 35 000 élèves répartis dans 1700 classes de petite section maternelle, est mise en place une « grille d’observation élève » dont le résultat sera nominatif.

Il est bien sûr légitime que la Depp puisse procéder à des évaluations si – en suivant une cohorte d’élèves - celles-ci permettent d’adapter des politiques éducatives émancipatrices pour tous. Cependant, les critères retenus ne sont pas sans nous surprendre : A-t-il des accès de colère ? Coupe-t-il la parole ? Pleure-t-il souvent ou répond-t-il mal à l'adulte ? Est-il agité ?

De nombreux spécialistes de la maternelle, enseignants et chercheurs, ont eux aussi interrogé et dénoncé la pertinence de ces questions alors que ces enfants de 3 ans découvrent à peine l’école. Quant aux indicateurs retenus, ils semblent entachés d’un subjectivisme derrière lequel on peut lire une velléité de dressage social.

Quelle méconnaissance du rôle des enseignants dont le cœur de métier est l’observation et l’évaluation pour donner à chacun les moyens adaptés à sa socialisation et son apprentissage ! Quelle ignorance affligeante des processus de développement du jeune enfant ! Quelle incompréhension du rôle qu’y joue la pédagogie à l’heure où le Ministre impose partout le diktat des neurosciences, bannissant les approches pluridisciplinaires et la liberté pédagogique.

Car, derrière toute pédagogie, il y a une conception de l’être humain, de la société, donc un projet politique.

Celui que dessine ces évaluations, c’est un monde de standardisation, de compétition à rebours de la visée émancipatrice de notre école républicaine censée former des citoyens plutôt que de formater comportements et conscience.

Signataires

Estelle Alcantara,
enseignante de collège

Farida Amrani,
conseillère municipale d Évry courcouronnes (91)
parent d’élève

Michael Aydin,
conseiller municipal de Bourgoin jallieu,(38)

Bally Bagayoko,
parent d’élève, membre de la FCPE à Saint Denis (93)

Angélique Baptiste,
conseillère du 8ère arrondissement, Lyon (69)

Gérard Bavant,
conseiller municipal de Lagleygeolle (19)

Evelyne Becker,
conseillère municipale d’Amiens (80)
parent d’élève

Monia Benaissa,
adjointe au maire de Vénissieux (69)

Christophe Bresson,
adjoint au maire de Saint Martin d'Hères (38)

Idir Boumertit,
adjoint au maire de Vénissieux et conseiller métropolitain Lyon (69)

Serge Buchet,
conseiller municipal de Rochefort-en-Terre (56)

Catherine Boutté
Conseillère municipale à Villeneuve-d’Ascq (59)
enseignante et ex-secr.générale FCPE du Nord

Emilie Chamoux,
conseillère municipale et d’Agglomération de Nevers (58),
professeure des écoles et directrice en maternelle,

Emilie Chazette-Guillet,
professeure de collège certifiée de lettres modernes

Françoise Celati,
conseillère municipale de Noisy-le-Sec (93)et territoriale déléguée (Est-Ensemble)
parent d’élèves

Isabelle Charpentier,
enseignante de lycée

Isabelle Chauvin
conseillère municipale Vitrolles (13)
professeure en lycée professionnel

Joëlle Constantin,
conseillère municipal de Vénissieux (69)

Maxime Da Silva,
conseiller municipal et communautaire, Pavilly (76),

Véronique Danet,
conseillère municipale Goussainville (95),
parent d’élève,

Delphine Debord,
conseillère municipale, Le Pré Saint-Gervais (93).

Monique Denadji,
adjointe au maire de Saint Martin d'Hères (38)

Elodie Dievart
conseillère municipale - Wambrechies (59)

Moise Diop,
conseiller de la métropole de Lyon (69)

Claire Fallet,
adjointe au maire de Saint Martin d'Hères (38)

Delphine Fenasse,
adjointe au maire de Fontenay-sous-Bois (94)

Julien Foucou,
professeur des écoles
CGT Educ

Lucas Fournier,
conseiller municipal de Hellemmes (59)

Richard Galera
conseiller municipal de Montreuil
vice-président jeunesse et enseignement supérieur d’Est Ensemble(93)

Aurélie Gries,
adjointe au maire de Lyon 7eme (69)

Florestan Groult,
conseiller de la métropole de Lyon (69)

Mathieu Hilaire,
conseiller municipal d’Etampes (91)
parent d’élève

Emmanuelle Lachaume,
enseignante de collège

Sabine Lalande,
conseillère en Insertion Professionnelle, La Roche Blanche (44),

Michèle Le Dily,
adjointe au maire du 8e arrondissement de Lyon

Benoît Lefèvre,
enseignant en lycée

Jeannick Le Lagadec
conseillère départementale du Val de Marne (94)

Dominique Lanoë
adjoint au maire de Cachan (94)

Laurent Legendre,
conseiller de la métropole de Lyon (69)

Geneviève Lepage,
conseillère municipale, Villeneuve-les-Avignon (30)

Jimmy Levacher,
conseiller municipal de Valence (26)
Parent d’élève

Emilie Marche,
conseillère régionale Auvergne Rhône-Alpes

Antoine Marszalek,
conseiller municipal de Villeneuve d'Ascq (59)

Pierre Matéo,
conseiller municipal de Vénissieux (69)

Charles Menard
Conseiller municipal de Beaucaire (30)

Stephanie Michel,
conseillère municipale déléguée de Fontenay-sous -bois (94)
présidente association parents d'élèves (Parents solidaires Fontenay).

David Montava,
conseiller municipal de Vitry sur Seine (94)
enseignant de collège REP

Pierre Mourier,
Conseiller d’arrondissement de Lyon 8 (69)
enseignant

Sonia Naffati
animatrice GA Grasse (06)

Sabrina Nouri,
conseillère municipale Brétigny sur Orge
parent d’élève

Hamdiatou Ndiay ,
adjoint au maire de Vénissieux (69)

Souad Ouasmi,
adjointe au maire de Vénissieux(69)

Sandra Pereira-Ostanel,
conseillère municipale - Anglet (64)

Viviane Roesch ,
co animatrice de l’Equipe Enfance, Sanguinet,

Sabine Rubin
Député de Seine-Saint-Denis (9e circonscription)

Gilles Saveret ,
conseiller municipal de Meaux et conseiller de l’agglomération du Pays de Meaux (77)

Alexandre Scheuer,
conseiller municipal de Lanester (56),

Claire Schweitzer,
conseillère municipale et communautaire d’Angers (49)

Thierry Semanaz,
vice-président de Grenoble Alpes Métropole, conseiller municipal de Saint Martin d'Hères (38)

Pilar Serra
adjointe au maire de Romainville(93)

Danièle Simonnet,
conseillère de Paris

Anthony Toueilles,
adjoint au maire de Malakoff (92)

Pascal Troadec,
adjoint au maire de Grigny (91), conseiller de l’agglomération Grand Paris Sud
parent d’élève

Kevin Vaillant,
conseiller municipal de Mons en Baroeul (59)
professeur du secondaire

Arthur Vinson,
enseignant en collège

Philippe Virolle
conseiller municipal et conseiller communautaire, Chaumont en Vexin (60),
enseignant et parent d'élève

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.