Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

1046 Billets

15 Éditions

Tribune 30 janv. 2017

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Ensemble, nous sommes déjà le monde de demain

Pour les dix ans du départ "en grandes vacances", selon sa formule, de l'abbé Pierre, le mouvement Emmaüs a réussi à rassembler de nombreux acteurs de la société civile autour d'un appel commun à continuer, ensemble, leurs combats démocratiques, humanistes et fraternels. Voici cet appel qui décrête un état d'urgence sociale, écologique et solidaire

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.

Nous croyons que la société civile a un rôle à jouer dans les années à venir pour garantir que l’engagement, le courage et la lutte contre les injustices, tels que les incarnait l’abbé Pierre, ne soient pas oubliés.

Nombreux sont celles et ceux qui aujourd’hui envisagent l’avenir avec inquiétude. Partout, on sent des volontés s’émousser, et les désillusions prendre le pas sur les rêves. Nous, militant.e.s de la société civile, engagé.e.s de longue date pour la sauvegarde de l’intérêt général, partageons parfois ces moments d’abattement après l’annonce d’une énième mauvaise nouvelle. Et pourtant, quand nous sommes réuni.e.s dans l’action, c’est toujours la volonté de continuer, d’essayer à nouveau, ensemble, qui prend le dessus !

Parce que nous savons que nous sommes les ouvrier.e.s d’un immense chantier. Le chantier du siècle, colossal, vertigineux mais si enthousiasmant. Un chantier en construction, ouvert au public. Et nous avons à notre disposition les moyens, les outils et les plans dont nous avons besoin pour nous lancer avec conviction dans ce chantier. Nous sommes les entrepreneuses et les entrepreneurs d’un autre modèle, d’une autre économie qui respecte et s’appuie sur la seule richesse qui compte : la richesse de la diversité humaine.

De cette force que nous tirons du collectif, nous voulons tirer aujourd’hui une leçon : il est temps d’unir durablement nos forces. Toutes et tous, nous avons des combats qui nous sont propres, nous agissons sur des thématiques précises : les un.e.s auprès des plus démuni.e.s, les autres au chevet de notre planète, chacun.e à notre façon nous essayons de changer les choses. Avec bienveillance, nous nous observons, nous nous soutenons, mais nous travaillons côte à côte, sans presque jamais oser nous dire l’évidence : la société de demain ne pourra qu’émerger de la conjonction de nos efforts.

Nous voulons proposer aujourd’hui à toutes les actrices et tous les acteurs du changement de s’unir. Pas dans un nouveau collectif ou une nouvelle plateforme, mais dans une dynamique, une collaboration de long terme. Les modalités de cette collaboration sont à définir ensemble, mais nous souhaitons d’ores et déjà affirmer notre volonté de construire cet avenir commun à travers le texte ci-dessous.

Nous continuerons… 

Nous continuerons à affirmer qu’aucun être humain n’est illégal sur terre et que chaque homme, chaque femme, chaque enfant y occupe une place légitime.

Nous continuerons à lutter, sans concession, contre un modèle qui produit de l’exclusion et qui détruit la planète.

Nous continuerons à combattre toute forme de résignation et de repli sur soi.

Nous continuerons à opposer l’entraide à la compétition et à la concurrence de tou.te.s contre tou.te.s.

Nous continuerons à défendre la justice sociale, l’accès universel et sans condition aux droits fondamentaux, la solidarité avec les générations futures.

Nous continuerons à militer pour la liberté d’aller et venir, de créer, d’innover, d’imaginer d’autres possibles.

Nous continuerons à construire des alternatives, des oasis de liberté et d’égalité.

Nous continuerons à prendre des initiatives, petites et grandes, qui remettent l’humain au centre.

Nous continuerons à rassembler toutes celles et tous ceux qui fabriquent dès à présent les solutions de demain.

Nous nous déclarons responsables de notre communauté de destin, responsables de l’héritage que nous laisserons à nos enfants.

Nous sommes les artisans d’une nouvelle forme de radicalité.

Une radicalité humaniste et fraternelle.

Ensemble, nous décrétons l’état d’urgence sociale, écologique et solidaire.

Ensemble, nous sommes déjà le monde de demain.

Les 58 premiers signataires :

Patrick Atohoun, Président d’Emmaüs International ; Jacqueline Balsan, Présidente du Mouvement national des chômeurs et précaires ; Daniel Beauchêne, Coprésident de la fédération Artisans du Monde ; Laurent Berger, Secrétaire général de la CFDT ; Eric Beynel, Co-délégué général, Union syndicale Solidaires ; Djamel Blanchard, Coprésident de la coordination Pas sans nous ; Delphine Boesel, Présidente de l’Observatoire International des prisons-Section France ; Sylvie Bukhari-de Pontual, Présidente du CCFD-Terre Solidaire ; Sandrine Buresi, co-présidente du CLER, Réseau pour la transition énergétique ; Samira Chahboune, Co-animatrice du Mouvement Utopia ; Anne Chassaing, Co-présidente de la fédération Artisans du Monde ; Nicolas Clément, Président du collectif Les morts de la rue, Président de l’association Un ballon pour l’insertion ; Simon Cottin-Marx, Jeudi Noir ; Jean-Baptiste de Foucauld, coordinateur du Pacte civique ; Caroline de Haas, Miltante féministe ; Xavier de Lannoy, Président de la fédération SOLIHA ; Bernard Devert, Président d’Habitat et Humanisme ; Cyril Dion, Réalisateur de «Demain» ; Willi Does, Président d’Emmaüs Europe ; Paul Duprez, Président d’Emmaüs solidarité ; Raymond Etienne, Président de la Fondation Abbé Pierre ; Véronique Fayet, Présidente du secours Catholique-Caritas France ; Claire Fehrenbach, Directrice générale d’Oxfam France ; Louis Gallois, Président de la Fédération des acteurs de la solidarité ; Bernadette Groison, Secrétaire générale de la FSU ; Denez L’Hostis, Président de France Nature Environnement ; Thierry Le Roy, Président de France Terre d’Asile ; Pierre Guilhaume, Coordinateur du Pacte civique ; Claire Hedon, Présidente d’ATD Quart Monde ; Pierre Henry, Président de France Fraternité ; Claire Hedon, Présidente d’ATD Quart Monde ; Jean-Michel Hitter, Président de la Fédération de l’entraide protestante ; Nicolas Hulot, Président de la Fondation pour la Nature et l’Homme ; Geneviève Jacques, Présidente de la Cimade ; Matthieu Labonne, Directeur de Colibris • Cécile Gondard Lalanne, Co-déléguées généraux, Union syndicale Solidaires ; Jean-François Julliard, Directeur général de Greenpeace France ; Thierry Kuhn, Président d’Emmaüs France ; Rachid Lahlou, Président du Secours islamique ; Bruno Lamour, Président du Collectif Roosevelt ; Marie-Laure Lamy, Co-présidente du Cler, Réseau pour la transition énergétique ; Philippe Louis, Président de la CFTC ; Cécile Marchand, Porte parole d’Alternatiba ; Mohamed Mechmach, Porte parole de AC le Feu ; Fatima Mostefaoui, Co-présidente de la coordination Pas sans nous ; Jon Palais, ANV-COP21 • Birthe Pedersen, Vice-Présidente d’ActionAid France-Peuples solidaires ; Pierre Perbos, Président du Réseau action climat ; Dominique Plihon, Porte-parole d’Attac ; Sylvie Reysset, Présidente de l’Union nationale des comités locaux pour le logement autonome des jeunes (UNCLLAJ) ; Pierre Rabhi, Fondateur du mouvement Colibris ; Vanina Rochiccioli, Présidente du Gisti ; Alain Rochon, Président de l’Association des paralysés de France (APF) ; Françoise Sivignon, Présidente de Médecins du Monde ; Dr Meguerditch Terzian, Président de Médecins sans frontières ; Nicky Tremblay, Coprésident de la coordination Pas sans nous ; Aurélie Trouvé, Porte-parole d’Attac ; Alain Villez, Président de l’association «les petits frères des Pauvres»

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
« L’esprit critique » théâtre : silences, histoires et contes
Notre podcast culturel discute de « Depois do silêncio » de Christiane Jatahy, d’« Une autre histoire du théâtre » de Fanny de Chaillé et de « Portrait désir » de Dieudonné Niangouna.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin