Pour la liberté de questionnement des journalistes

Des artistes, comme Constantin Costa-Gavras ou Ariane Ascaride, des intellectuels, tels qu'Etienne Balibar ou Jacques Rancière, des responsables politiques, Jean-Luc Mélenchon ou Benoît Hamon, des syndicalistes comme Jean-Claude Mailly, dénoncent la sanction infligée par L'Obs à la journaliste Cécile Amar pour son livre d'entretien avec le candidat de la France insoumise.

Nous sommes atterrés par la sanction qui frappe Cécile Amar, journaliste de L'Obs, alors qu’elle publie un livre d’entretien avec un candidat à l’élection présidentielle. Comme il le reconnait lui-même, le directeur de l’Obs avait été prévenu par la journaliste et avait laissé faire sans émettre d’objection.

Nous n’avons aucun souvenir d’une punition de ce type à France Observateur, au Nouvel Observateur et plus généralement dans la presse écrite française. De la vertu, le livre d’entretiens avec Jean-Luc Mélenchon, à l’origine de l’affaire Cécile Amar n’est ni polémique, ni politicien et chacun peut le constater.

Dans la période incertaine que traverse notre pays, la liberté de questionnement des journalistes doit rester entière plus que jamais. En citoyens, nous leur sommes redevables  de contribuer à la vitalité de l’édition française et au débat démocratique. Toute intimidation à l’exercice de leur métier est à redouter.

Nous demandons au Monde libre, la holding propriétaire du titre, dans l’esprit de son appellation, d’affirmer le droit des journalistes du groupe à la liberté de questionnement.

Signataires :

Pierre Arditi, acteur;

Ariane Ascaride, actrice;

Martine Aubry, ancienne ministre, maire de Lille;

Étienne Balibar, philosophe;

Claude Bartolone;

Muriel Beyer, éditrice;

Laurent Binet, écrivain;

William Bourdon, avocat;

Geneviève Brisac, écrivaine;

Jean-Louis Brochen, avocat;

Marie-George Buffet, ancienne ministre, députée;

Sophie Charnavel, éditrice;

Hervé Christophol, syndicaliste;

Clarika, chanteuse;

Dany Cohn-Bendit;

Jean-Louis Comolli, réalisateur et scénariste;

Philippe Corcuff, politiste;

Constantin Costa-Gavras, cinéaste;

Didier Daenincks, écrivain;

Anne De Amézaga, productrice;

Erri De Luca, écrivain;

Michelle Demessine, ancienne ministre, sénatrice;

Cécile Duflot, ancienne ministre, députée;

Éric Dupont-Moretti, avocat;

Annie Ernaux, écrivaine;

Aurélie Filippetti, ancienne ministre, députée;

Lef Forster, avocat;

Jacques Généreux, professeur à Sciences Po;

Jean-Marc Germain, député;

Robert Guédiguian, réalisateur;

Benoit Hamon, candidat à la présidence de la République, ancien ministre, député;

Nicolas Hulot;

Sandra Laugier, professeure des universités;

Marylise Lebranchu, ancienne ministre, députée;

Noël Mamère, ancien candidat à la présidence de la République, député, maire de Bègles;

Jean-Claude Mailly, syndicaliste;

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT;

Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidence de la République, ancien ministre, député européen;

Arnaud Montebourg, ancien ministre;

Gérard Mordillat, romancier, cinéaste;

Christian Paul, ancien ministre, député;

Jacques Rancière, philosophe;

Sanseverino, chanteur;

Emmanuel Vire, syndicaliste SNJ-CGT

----------------------------------------------------

 La sanction infligée par L'Obs à la journaliste Cécile Amar a été révélée par Mediapart, dans une enquête à retrouver ici.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.