Lëshat
Glandeur de compétition (mais j'ai arrêté le sport de haut niveau)
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 oct. 2014

Lëshat
Glandeur de compétition (mais j'ai arrêté le sport de haut niveau)
Abonné·e de Mediapart

Leningrad - «C'est la merde, c'est comme ça»

 Russie, 2003 : les revenus du pétrole et du gaz ont été de nouveau nationalisés et renflouent le budget de l'État, profitant au passage à la population. La Sainte-Mère-Russie se relève enfin de ses genoux. « Mais qu'est-ce qui pourrait aller mal ? » Aujourd'hui, on a comme un début de réponse.

Lëshat
Glandeur de compétition (mais j'ai arrêté le sport de haut niveau)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Russie, 2003 : les revenus du pétrole et du gaz ont été de nouveau nationalisés et renflouent le budget de l'État, profitant au passage à la population. La Sainte-Mère-Russie se relève enfin de ses genoux. « Mais qu'est-ce qui pourrait aller mal ? » Aujourd'hui, on a comme un début de réponse.
***
On a de tout, à première vue
Et même de la fourrure au cul.
Mais quand même, rien ne va,
Et va comprendre c'est quoi...
C'est la merde, c'est comme ça (x4)
À première vue, tout est impec',
Et l'OTAN, on s'en bat les steaks.
Mais quand je suis bourré,
Dans mes rêves, l'Urss apparaît...
C'est la merde, c'est comme ça (x4)
À première vue, on manque de rien
Et on a même du pain.
Mais quand même, rien ne va,
Et va comprendre c'est quoi...
C'est la merde, c'est comme ça (ad lib)
Titre original : «Вот такая хуйня (СССР)»
Album «Для миллионов» (2003)
***
Pour la petite histoire, c'est le premier morceau dont la traduction a commencé à me tourner dans la tête, il y a quelques années. À l'origine, je traduisais en me basant sur la version studio, dans laquelle les 2e et 3e couplets sont mélangés par rapport à la traduction ci-dessus. La première version de la traduction de ce morceau ressemblait à :
À première vue on manque de rien,
Et on a même du pain,
Mais quand je vide une bouteille,
Je vois l'Urss dans mon sommeil...
Tout est nickel, quand on y pense,
Et l'OTAN, on s'en balance.
Mais quand même, rien ne va
Et va comprendre c'est quoi
Je me suis dit que l'OTAN et l'Urss, ça irait bien ensemble, et j'avais mélangé les deux couplets dans la traduction que j'avais partagé ensuite avec des amis. Et, peu de temps après, je me suis aperçu que dans ses concerts, le groupe avait lui aussi mélangé les deux couplets de la même manière.
Enfin, si j'ai mis tellement de temps à publier cette traduction, c'est que je ne serai jamais satisfait du refrain. L'expression est, comme souvent chez Leningrad, d'une banale et désarmante vulgarité, tout en restant assez riche de sens et emblématique : «vot takaïa khouïnia». La khouïnia – mot formé à partir de huï, «bite» – peut désigner à la fois un objet inconnu, une situation désagréable ou un obstacle mineur. La phrase complète est généralement utilisée aux sens de «voilà le topo», «voilà le bin's».

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne pour la présidence de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal
Affaire Perdriau : les coulisses d’une censure
Nous revenons ce soir sur les coulisses de la censure préalable d’une enquête de Mediapart : après douze jours, la justice a finalement mis fin à cette mesure inédite, mais le mal est fait.
par À l’air libre
Journal
Violences conjugales : l’Assemblée vote la création de juridictions spéciales
Au terme d’une soirée rocambolesque, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi créant des pôles spécialisés au sein des tribunaux pour juger les violences intrafamiliales. Une proposition du groupe LR, soutenue par l’ensemble des oppositions… et farouchement combattue par Éric Dupond-Moretti.
par Ilyes Ramdani
Journal
Le retour de Dominique Voynet fait débat chez les écologistes
L’ancienne ministre de l’environnement a été élue secrétaire régionale des Verts en Franche-Comté. Des militantes féministes la contestent à cause de son témoignage de soutien à Denis Baupin, lors du procès en diffamation qu’il avait intenté. Elle s’en dit aujourd’hui « désolée ».
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP