Lëshat
Glandeur de compétition (mais j'ai arrêté le sport de haut niveau)
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 févr. 2015

Lëshat
Glandeur de compétition (mais j'ai arrêté le sport de haut niveau)
Abonné·e de Mediapart

Vladimir Vyssotski - «Mon deuxième Moi»

Mes goûts et mes désirs sont bien curieux,C'est peu de dire que je ne suis pas ordinaire :Je peux ronger un verre comme je peuxVous déchiffrer Schiller sans dictionnaire.

Lëshat
Glandeur de compétition (mais j'ai arrêté le sport de haut niveau)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mes goûts et mes désirs sont bien curieux,
C'est peu de dire que je ne suis pas ordinaire :
Je peux ronger un verre comme je peux
Vous déchiffrer Schiller sans dictionnaire.

J'héberge deux moi, deux pôles opposés
Deux êtres différents, deux ennemis,
Et quand l'un d'eux veut aller au musée,
L'autre se rue vers les courses, les paris.
Je ne saurais même pas penser à mal
Quand ma première personne parle tout haut
Mais trop souvent se lâche l'animal,
Mon deuxième Moi à visage de salaud.
Mais moi je lutte, réprimant le gredin –
Ma destinée, décidément, est pleine d'émois ! –
Je crains l'erreur, car il se pourrait bien
Que je réprime le mauvais deuxième Moi.
Quand je révèle les arêtes de mon âme
À ces endroits où je suis toute vérité
Je reçois pour un rien les câlins des dames
Et les serveuses insistent pour m'inviter
Mais tous les idéaux volent en poussière
Quand je deviens méchant et pas aimable :
Comme un idiot, je ronge encore les verres
Et je balance Schiller sous la table.
… La salle dans mon dos, l'audience se termine…
Vous procureur, vous juge et citoyens,
Croyez-moi : je n'ai pas cassé la vitrine
C'était mon deuxième Moi, ce sale vaurien
Je vous en prie, ne soyez pas sévères
Laissez-moi juste rentrer à la maison
J'promets d'assister aux débats judiciaires
Le nouvel an, je visiterai les prisons.
Je ne casserai plus jamais de vitrines,
Ni de visages, veuillez bien le noter !
Et je rassemblerai mon âme en ruine,
Malade, brisée par la dualité !
Je déracine, j'enterre le danger
Sans plus rien vous cacher, je purifie !
Ce deuxième truc m'est vraiment étranger
Mon deuxième Moi, ce n'est sûrement pas lui !

Titre original : Владимир Высоцкий - «Мое второе Я (“И вкусы и запросы мои странны...”)», 1969

***

(Je crois que Schiller pour un Russe c'est, avant tout, le théâtre dans le théâtre comique de La Forêt d'Ostrovski, et cette tirade des Brigands : «Des hommes, des hommes, engeance de crocodiles... Des yeux en pleurs, des cœurs de fer, des baisers sur les lèvres, et dans le sein - un poignard ! »)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica