Nol' – «Rue Lénine»

Tu me demandes pourquoi parfois je me taisSans un sourire pour éclairer ma faceOu au contraire, je blague sans gaietéEn me tordant dans d'horribles grimaces

Улица Ленина. Ноль. © DimitriyDA

Tu me demandes pourquoi parfois je me tais
Sans un sourire pour éclairer ma face
Ou au contraire, je blague sans gaieté
En me tordant dans d'horribles grimaces

Tout simplement, j'habite rue Lénine
Et de temps en temps, ça me mine


Mais qu'est-ce que tu veux d'un esprit dément ?
On m'a planté, à l'école, des clous dans le front
Dans les oreilles et la bouche, une poire à lavement
Ainsi j'ai appris la vie et ses fondements


Je suis né et j'ai grandi rue Lénine
Et de temps en temps, ça me mine


J'adore ma patrie comme je la déteste
Il n'y a pas, camarades, de quoi s'étonner :
C'est une éclopée, et oui, c'est une peste
Mais en attendant, j'ai rien d'autre à aimer.


C'est ainsi que j'habite rue Lénine
Et de temps en temps, ça me mine

 

Titre original : «Улица Ленина» (Ноль, 1991)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.